Bruno Bonnell : "Pas du tout un dissident à Villeurbanne"

Bruno Bonnell, candidat aux métropolitaines à Villeurbanne, est l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Bruno Bonnell : "Pas du tout un dissident à Villeurbanne"
Gérard Angel et Bruno Bonnell - LyonMag

Ce fut le tremblement de terre de la semaine dernière. A Villeurbanne, Bruno Bonnell faisait fi de la Commission nationale d’investiture de la République en Marche et présentait sa candidature aux métropolitaines aux côtés de l’ex-LR Emmanuelle Haziza : "L’étiquette n’est plus un sujet. (…) Je leur (à LREM ndlr) avait demandé l’investiture en disant que si au 15 janvier il n’y avait pas de décision, je retirais ma demande".

Le député LREM ne se considère "pas du tout" comme un dissident, notamment face à l’autre candidat Prosper Kabalo. "On a eu un différend fondamental avec lui. Il s’est déclaré candidat à la Métropole avec le slogan ‘Deux urnes, une liste’. Ca voulait dire que la liste devait être la même. Moi, j’ai une conviction fondamentalement différente : (…) amener un renouvellement électoral".

"Comment on fait de cette ville de Villeurbanne, qui a été caricaturée comme une ville ouvrière, déconnectée pendant 30 ans de la Métropole, une ville ouverte, qui rayonne, dynamique ?", se demande Bruno Bonnell.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
42 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
collusions le 05/02/2020 à 15:36

Le multi-cartes Bonnell, c'est l'homme multi-faces, c'est le prestidigitateur-illusionniste qui sort de sa poche, tantôt son titre de député LREM, tantôt son titre de vice-président du Mouvement Radical Social Libéral, tantôt sa parenté avec la droite issue de "Les Républicains etc....
Quel est son projet? quelles sont ses valeurs ? quelle est sa traçabilité et son empreinte politique ?
Il est étonnant de ne pas entendre les quelques fossiles du Parti Radical à qui il appartient...entre autres ! Il est vrai que les meilleurs- souvent non élus- sont partis et ce n'est pas les élus Simond, Auzal ou autres Bocquet , qui se prétendent Radicaux, qui changeront l'ordre des choses.
Idem pour les élus REM qu'on n'entend pas et qui donc cautionnent cet état de fait.
Ces collusions sont détestables !

Signaler Répondre

avatar
On lui demande de se taire, c'est d'intérêt général le 05/02/2020 à 14:34
du grand cinéma que personne ne regarde, il est obligé de crier pour raconter son histoire personnelle - ON S'EN FOUT de ses états d'âmes a écrit le 05/02/2020 à 14h23

https://twitter.com/i/status/1224697065877516289

Ce mec (je n'ai volontairement pas utilisé le vocable Homme) est indigne du postulat de député, et président d'une métropole
Il ne représente que lui même,
la preuve : plutôt que de regretter ce qu'il vient de se passer avec ses copains LREM godillots, il ne vient en scène (1 fois sur combien de séances à l'assemblée ?) que pour faire état de son cas personnel

https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-depute-lrem-evoque-son-deuil-personnel-pour-justifier-le-vote-de-ses-collegues_fr_5e397d50c5b687dacc734ed8?utm_hp_ref=fr-homepage

et de nous faire pleurer sur lui même sans aucun scrupule, alors qu'alors aucune considération pour les gens qui l'ont élus (suite à sa tromperie) et pour lesquels en aucun cas, il veut jouer "à l'assistante sociale"

Un députaillon de moins que rien qui a une grande - que dis-je - une immmmmmense gu eule,

Signaler Répondre

avatar
du grand cinéma que personne ne regarde, il est obligé de crier pour raconter son histoire personnelle - ON S'EN FOUT de ses états d'âmes le 05/02/2020 à 14:23

https://twitter.com/i/status/1224697065877516289

Ce mec (je n'ai volontairement pas utilisé le vocable Homme) est indigne du postulat de député, et président d'une métropole
Il ne représente que lui même,
la preuve : plutôt que de regretter ce qu'il vient de se passer avec ses copains LREM godillots, il ne vient en scène (1 fois sur combien de séances à l'assemblée ?) que pour faire état de son cas personnel

https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-depute-lrem-evoque-son-deuil-personnel-pour-justifier-le-vote-de-ses-collegues_fr_5e397d50c5b687dacc734ed8?utm_hp_ref=fr-homepage

et de nous faire pleurer sur lui même sans aucun scrupule, alors qu'alors aucune considération pour les gens qui l'ont élus (suite à sa tromperie) et pour lesquels en aucun cas, il veut jouer "à l'assistante sociale"

Signaler Répondre

avatar
la grande illusion le 05/02/2020 à 09:40

Bruno Bonnel : parmi les 14 députés sur 525 qui ont le moins été actifs (sous toutes formes) à l'assemblée nationale, mission pour laquelle il encaisse 11.000 euros par mois dont 6.000 euros qui sont des frais de mandat, servis forfaitairement non imposables

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quels-sont-les-35-parlementaires-220309

et ce trublion veut vous vendre qu'il serait capable de diriger la Métropole ? lui qui a amené combien d'entreprises à la faillite (dont Infogrammes) ?

Signaler Répondre

avatar
Tirer la chasse le 03/02/2020 à 08:38

Bonnel c est déjà la honte!!!!!
Un mec qui se « fout de ce qui se passe en circo », qui n habite pas la ville, qui finance ses déplacement pro pour sa boîte de robotique ...en recollant les écoles d ingénieur comme à Perpignan
Et personne ne s étonné
Et alors l alliance avec Haziza.... la très très grosse blague de l année!!!!!
Eux qui se sont opposés franchement pendant les législatives

Cela confirme une chose: les politiques bossent pour eux et pas pour des valeurs ou leurs
Concitoyens

Signaler Répondre

avatar
définitiion du mot : GODILLOT le 02/02/2020 à 20:11
Aux urnes citoyens a écrit le 29/01/2020 à 13h33

Je partage entièrement votre point de vue. Et nous ne méritons pas de tels pantins en guise de représentants. Ces élus hors-sols décrédibilisent tout engagement citoyen et font monter les extrêmes qui eux non plus ne proposent pas de solutions, seulement des mantras et des clichés tout en courant après les mêmes avantages.

POLITIQUE - “Godillot, nm. Parlementaire inconditionnel d’un homme ou d’un parti politique, qui vote sans discuter”. Voilà comment l’édition en ligne du dictionnaire Larousse définit ce mot, sans toutefois le féminiser, qui date de l’époque napoléonienne et qui se réfère, à l’origine, aux chaussures portées par les soldats de l’empereur, toutes identiques et pratiques afin d’obéir au mieux aux ordres militaires.

Depuis le général de Gaulle et les années 1960, l’expression familière est utilisée pour parler des parlementaires du groupe majoritaire qui obéissent à l’exécutif au doigt et à l’œil, sans remettre en cause les textes qui leur sont soumis.
“Ce sont des automates”

Soixante ans plus tard, la pratique est toujours la même, mais le mot s’est adapté à l’époque. “Ce sont les députés Playmobil”, pestent régulièrement dans les couloirs de l’Assemblée nationale les députés de l’opposition à l’encontre de leurs collègues du groupe En Marche. “C’est une taquinerie. Ça veut dire qu’ils sont tous identiques, reconnaît Alexis Corbière, député de La France insoumise, On leur dit de voter contre, ils votent contre; le Président de la République dit de voter pour, ils votent pour”, moque l’élu de Seine-Saint-Denis, en référence à la polémique sur le congé pour parents endeuillés qui a fait l’objet le week-end du 1er février d’un immense rétropédalage imposé par Emmanuel Macron.

“C’est mécanique, ils votent mécaniquement”, abonde Guy Bricout, en référence aux personnages pour enfants dont le bras se lève et se baisse sans pouvoir se courber. “En commission, ils lèvent la main sans avoir écouté et adoptent la position du groupe, comme des automates”, décrit toujours le député UDI à l’origine de la proposition de loi visant à allonger le congé de 5 à 12 jours que les députés en Marche, appuyés par la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ont rejeté jeudi 30 novembre à l’Assemblée nationale pour des motifs financiers avant de revenir en arrière après le tollé.

Signaler Répondre

avatar
Aux urnes citoyens le 29/01/2020 à 13:33
loin du compte a écrit le 28/01/2020 à 10h06

Démonstration factuelle du cynisme et du niveau zéro de notre classe politique.
C'est en abusant du mensonge et du camouflage que la politique est décrédibilisée.
Il est urgent de lutter contre cette cécité dans laquelle ces politiques veulent enfermer les gens qui les élisent.
Avant de voter pour des personnes, il serait nécessaire que les citoyens connaissent concrètement leurs projets qu'ils devront mettre en oeuvre s'ils sont élus.
Peu importe que ce soit untel ou unetelle, les électeurs veulent savoir à quelle sauce, ils seront mangés sur le plan économique, fiscal, sécuritaire, environnemental etc...
Et là, nous sommes très, très loin du compte !

Je partage entièrement votre point de vue. Et nous ne méritons pas de tels pantins en guise de représentants. Ces élus hors-sols décrédibilisent tout engagement citoyen et font monter les extrêmes qui eux non plus ne proposent pas de solutions, seulement des mantras et des clichés tout en courant après les mêmes avantages.

Signaler Répondre

avatar
BERNARD T le 29/01/2020 à 12:19

énorme ! et pourtant bien vrai

et ce genre d'individus voudrait qu'on le respecte ?

Moi je ne respecte rien que les gens respectables, et cet homme de pacotille n'entre pas dans ce classement

Signaler Répondre

avatar
défiance bien justifiée le 29/01/2020 à 12:17

Encore un "bien grassement nourri" par les contribuables

Signaler Répondre

avatar
droite villeurbannaise le 28/01/2020 à 12:25

Elles sont marrantes les ex LR Maurice et Haziza qui vont avec Bonnell alors qu’elles dénonçaient la politique gouvernementale. Tout cela pour garder leurs 1000€ d’indemnité au la métropole et les petits avantages (TCL, nuits de fourrière, frais, ...). La gamelle est bonne.

Signaler Répondre

avatar
loin du compte le 28/01/2020 à 10:06
baratin a écrit le 27/01/2020 à 09h21

Le psychodrame Kabalo/Bonnell est navrant et tout à l'image de notre personnel politique :
- Kabalo, un socialiste passé à LaRem par pur opportunisme et souci de préservation de carrière et de bonne place juteuse.
- Bonnell est actuellement multicartes politique : Elu député grâce à LaRem + vice-président national du MRSL (Mouvement Radical Social Libéral), parti politique étrange issu d'un mariage forcé entre le Parti Radical de Gauche et le Parti Radical Valoisien + associé pour les métopolitaines à une ex. LR + candidat dissident de LaRem....mais, il est où ?
Sans troupe, il voulait même devenir le président de la fédération MRSL de Lyon-Métropole, actuellement sans militant , sans adhérent ou presque et bien sûr sans exécutif.
Quant à son porte-parole, Xavier Bontoux, qu'il dit "Radical". il n'est plus apparu depuis la création de la fédération Lyon-Métropole du Parti Radical en 2015, ni au Mouvement Radical créé en 2019.

- Villeurbanne et par extension, la Métropole, ne sont pas gâtées par de tels prétendants sans colonne vertébrale, sans projet et éthique politique.

Démonstration factuelle du cynisme et du niveau zéro de notre classe politique.
C'est en abusant du mensonge et du camouflage que la politique est décrédibilisée.
Il est urgent de lutter contre cette cécité dans laquelle ces politiques veulent enfermer les gens qui les élisent.
Avant de voter pour des personnes, il serait nécessaire que les citoyens connaissent concrètement leurs projets qu'ils devront mettre en oeuvre s'ils sont élus.
Peu importe que ce soit untel ou unetelle, les électeurs veulent savoir à quelle sauce, ils seront mangés sur le plan économique, fiscal, sécuritaire, environnemental etc...
Et là, nous sommes très, très loin du compte !

Signaler Répondre

avatar
nour le 28/01/2020 à 09:05
un espoir pour Villeurbanne ? a écrit le 27/01/2020 à 23h15

Merci Monsieur Bonnel. Votre association avec Emmanuelle Haziza redonne de l’espoir aux nombreux Villeurbannais déçus par la municipalité actuelle et qui espèrent un vrai changement.

Bruno, lâche ce clavier et regarde ce qu'il se passe à l'Assemblée ! Ils sont en train de voter un truc sur le non cumul des mandats c'est chaud !!!

Signaler Répondre

avatar
Tirer la chasse le 28/01/2020 à 08:47
un espoir pour Villeurbanne ? a écrit le 27/01/2020 à 23h15

Merci Monsieur Bonnel. Votre association avec Emmanuelle Haziza redonne de l’espoir aux nombreux Villeurbannais déçus par la municipalité actuelle et qui espèrent un vrai changement.

Effectivement, c est un très grand changement!! Ils sont ouvertement :
Arrivistes
Nulles
Auto centrés
Et n habitent pas la ville!!!!!
Effectivement, on a passé un cap !

Signaler Répondre


avatar
Nullos le 27/01/2020 à 23:42
69001 a écrit le 27/01/2020 à 18h31

Il a pas de honte ce mec ! J espere il va prendre une bonne gifle electoral !

Et magistrale si possible;)

Signaler Répondre

avatar
un espoir pour Villeurbanne ? le 27/01/2020 à 23:15

Merci Monsieur Bonnel. Votre association avec Emmanuelle Haziza redonne de l’espoir aux nombreux Villeurbannais déçus par la municipalité actuelle et qui espèrent un vrai changement.

Signaler Répondre

avatar
69001 le 27/01/2020 à 18:31

Il a pas de honte ce mec ! J espere il va prendre une bonne gifle electoral !

Signaler Répondre

avatar
La honte le 27/01/2020 à 17:10

Que dire d un type qui se présente pour représenter une ville qu il n habite pas???
Déjà, sa députation reste une hérésie, même si les institutions le permettent (comme Melanchon et Marseille), mais la, c est juste profiter du chaos pour gratter bonne fortune

Le roi n avait pas parlé d un quinquennat d exemplarité morale?

Signaler Répondre

avatar
La bande à Bonell le 27/01/2020 à 15:53

Va encore frapper

Signaler Répondre

avatar
zied31 le 27/01/2020 à 14:32
baratin a écrit le 27/01/2020 à 09h21

Le psychodrame Kabalo/Bonnell est navrant et tout à l'image de notre personnel politique :
- Kabalo, un socialiste passé à LaRem par pur opportunisme et souci de préservation de carrière et de bonne place juteuse.
- Bonnell est actuellement multicartes politique : Elu député grâce à LaRem + vice-président national du MRSL (Mouvement Radical Social Libéral), parti politique étrange issu d'un mariage forcé entre le Parti Radical de Gauche et le Parti Radical Valoisien + associé pour les métopolitaines à une ex. LR + candidat dissident de LaRem....mais, il est où ?
Sans troupe, il voulait même devenir le président de la fédération MRSL de Lyon-Métropole, actuellement sans militant , sans adhérent ou presque et bien sûr sans exécutif.
Quant à son porte-parole, Xavier Bontoux, qu'il dit "Radical". il n'est plus apparu depuis la création de la fédération Lyon-Métropole du Parti Radical en 2015, ni au Mouvement Radical créé en 2019.

- Villeurbanne et par extension, la Métropole, ne sont pas gâtées par de tels prétendants sans colonne vertébrale, sans projet et éthique politique.

Et vive les retournements de vestes !!!!!
"je retourne ma veste , toujours du bon côté "
DUTRONC a raison , même encore en 2020 !!!!
Bravo , Dutronc pour ces textes si réalistes et vérifiables à chaque jour qui passe !
Au vu de tout ce cafarnaum de magouilles et bidouillages : on se demande encore pourquoi une France entière va toujours voter , puisque les dindons restent TOUJOURS les mêmes ??????
Que plus personne n 'aillent voter , et là , les choses changeront !
Tout est faussé du début à la fin !!!!
La politique est devenue le royaume des fourbes !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
zied31 le 27/01/2020 à 14:24
en toute impunité a écrit le 27/01/2020 à 13h25

EFFECTIVEMENT ! il est inconscient de niveau de son in-"com"-pétence sur des sujets qui ne le concernent pas, lui qui a ses affaires au DELWARE (contrée US considérée comme paradis fiscal) et d'ailleurs il ne s'en cache même pas.......

Il passe souvent sur Lyon Mag ce Bonnel , non ??? IL est imposé par Collomb ou Macron ?
ça sent l 'influence à plein nez : pas très démocratique .....

Signaler Répondre

avatar
en toute impunité le 27/01/2020 à 13:25
Non à LaRem a écrit le 27/01/2020 à 12h26

Si monsieur Bonnell est aussi convainquant dans la campagne électorale que pour expliquer la réforme de la retraite dans les médias, il a peu de chance de réussir à ma grande satisfaction.

EFFECTIVEMENT ! il est inconscient de niveau de son in-"com"-pétence sur des sujets qui ne le concernent pas, lui qui a ses affaires au DELWARE (contrée US considérée comme paradis fiscal) et d'ailleurs il ne s'en cache même pas.......

Signaler Répondre

avatar
sacré looser celui là le 27/01/2020 à 13:20
zoune a écrit le 27/01/2020 à 12h44

Je me souviens ou M. Bonnell a déposé le bilan. Les fournisseurs ce rappellent de l’ardoise

et les personnes licenciées aussi s'en souviennent
02/05/2007 | 09:26
(Cercle Finance) - Atari Inc, filiale d?Infogrames, a annoncé une réduction de près de 20% de ses effectifs dont 26% à des postes administratifs en raison d?une réorganisation. En outre, le groupe envisage de comptabiliser une provision pour restructuration sur le premier trimestre de son année fiscale 2007-2008 entre 0,8 et 1,1 million de dollars.

Signaler Répondre

avatar
Muslim le 27/01/2020 à 13:13

Moi je vote rn et point final.

Signaler Répondre

avatar
casserole le 27/01/2020 à 13:11

J espère que les électeurs vont se rappeler toutes les casseroles qui le suivent ...

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 27/01/2020 à 13:04

Probablement un destin à la NVB, et c'est tant mieux !

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 27/01/2020 à 12:59
VIXI a écrit le 27/01/2020 à 09h08

Bonnell est député .Pourquoi il n'enlève pas dès maintenant les points de drogues ? HYPOCRITE

Il l'a dit à des commerçants tant que ce n'est pas dangereux....

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 27/01/2020 à 12:58

Je tourne et retourne ma veste....

Signaler Répondre

avatar
zoune le 27/01/2020 à 12:44

Je me souviens ou M. Bonnell a déposé le bilan. Les fournisseurs ce rappellent de l’ardoise

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 27/01/2020 à 12:26

Si monsieur Bonnell est aussi convainquant dans la campagne électorale que pour expliquer la réforme de la retraite dans les médias, il a peu de chance de réussir à ma grande satisfaction.

Signaler Répondre

avatar
enora le 27/01/2020 à 11:38

Le dilettante se lance encore une fois sur un sujet qu'il ne connaît pas. Cet élu de Villeurbanne qui disait "Ce qui se dit en circo, j'en ai rien à foutre" peut il décemment se présenter pour être un élu de proximité auprès des villeurbannais ?

Signaler Répondre

avatar
Appât du gain ? appât de popularité ? appât de notoriété ? le 27/01/2020 à 11:30

Cet homme (bien nourri par les Français !), député, est censé représenter le peuple villeurbannais à l'assemblée nationale, en tout cas, les électeurs de cette circo avaient crû le discours et les promesses de ce bonimenteur

Le problème, c'est qu'il n'est jamais présent à l'Assemblée Nationale et se croit investi pour représenter ce peuple sur les plateaux de BFM où il se joue gentil garçon

et pourtant au titre de cette représentation au Parlement, il encaisse ce qui suit :

- le montant brut mensuel de l'indemnité parlementaire s'élève à 7 239,91 € (indemnité parlementaire de base : 5 623,23 €, indemnité de résidence : 168,70 €, indemnité de fonction : 1 447,98 €).
- et en plus, l'Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) est une indemnité versée chaque mois à tous les parlementaires. Son montant forfaitaire, indexé sur le point d'indice des fonctionnaires, s'élève en 2017 à 5 372,80 € nets par mois pour chaque député, soit près de 39 M€ en 2016 pour l'ensemble des députés.
En général cette indemnité sert à payer le loyer d'une permanence ou d'un bureau, l'essence nécessaire pour parcourir sa circonscription, des gerbes de fleurs pour les cérémonies officielles, des coupes pour les tournois sportifs, un site internet, etc.

Cette dernière indemnité laisse sous entendre qu'il serait au moins présent au niveau local, à défaut de l'être au niveau national - Or, personne ne voit en dehors des plateaux médiatiques pour se faire mousser

Pire, "il ne veut pas JOUER à l'assistante sociale" si bien qu'il ne dispose même pas d'une permanence parlementaire où les gens peuvent lui apporter le visage du peuple à défaut qu'il aille le découvrir lui même !

Par contre, il vouer JOUER à l'Officier Ministériel local ?
c'est une hérésie de croire cet homme, inconsistant, et qui a déjà fait couler tant de boites et les emplois qui vont avec .... que les villeurbannais ne peuvent pas s'improviser à lui refaire une confiance une seconde fois

Signaler Répondre

avatar
Exocet le 27/01/2020 à 10:22

Est ce que les Villeurbannais sont suffisamment adultes et intelligents pour renvoyer une fois pour toute ce personnage sans intérêt qui pollue la vie politique par son opportunisme sans limites ??

Signaler Répondre

avatar
Le nouveau monde le 27/01/2020 à 10:10

Carrieriste de base ! Un model d ego surdimentionné !

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 27/01/2020 à 10:08

Aucune chance de gagner ! Sauf si les villeurbannais aiment se faire gruger

Signaler Répondre

avatar
69100 le 27/01/2020 à 10:06

Qu il se presente a la direction de BFMTv vu qu il passe plus de temps labas alors qu il devrait etre a villeurbanne ou au l AN .

Signaler Répondre

avatar
lrem ma tuer le 27/01/2020 à 09:59

LREM C A S S E Z V O U S !!!

Signaler Répondre

avatar
pauvre france, si on est représenté par des types comme ça ...... le 27/01/2020 à 09:53

Ce mec se prend pour Bernad TAPIE
et pourtant il n'en a ni le talent, ni l'empathie, ni le physique,
ni le carisme

et BT était crash quitte à se faire des ennemis,
alors que cet opportuniste local n'a pas de colonne vertébrale et est obligé de scruter le vent pour savoir comment tourner sa veste qui est bien trop grande pour le porte manteau de ses épaules

Signaler Répondre


avatar
baratin le 27/01/2020 à 09:21

Le psychodrame Kabalo/Bonnell est navrant et tout à l'image de notre personnel politique :
- Kabalo, un socialiste passé à LaRem par pur opportunisme et souci de préservation de carrière et de bonne place juteuse.
- Bonnell est actuellement multicartes politique : Elu député grâce à LaRem + vice-président national du MRSL (Mouvement Radical Social Libéral), parti politique étrange issu d'un mariage forcé entre le Parti Radical de Gauche et le Parti Radical Valoisien + associé pour les métopolitaines à une ex. LR + candidat dissident de LaRem....mais, il est où ?
Sans troupe, il voulait même devenir le président de la fédération MRSL de Lyon-Métropole, actuellement sans militant , sans adhérent ou presque et bien sûr sans exécutif.
Quant à son porte-parole, Xavier Bontoux, qu'il dit "Radical". il n'est plus apparu depuis la création de la fédération Lyon-Métropole du Parti Radical en 2015, ni au Mouvement Radical créé en 2019.

- Villeurbanne et par extension, la Métropole, ne sont pas gâtées par de tels prétendants sans colonne vertébrale, sans projet et éthique politique.

Signaler Répondre

avatar
VIXI le 27/01/2020 à 09:08

Bonnell est député .Pourquoi il n'enlève pas dès maintenant les points de drogues ? HYPOCRITE

Signaler Répondre

avatar
REDWING69 le 27/01/2020 à 08:53

L'opportunisme de cette homme me laisse pantois.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.