David Kimelfeld : "la transition écologique ne se fera pas sans justice sociale"

David Kimelfeld : "la transition écologique ne se fera pas sans justice sociale"
David Kimelfeld - LyonMag

Le président sortant de la Métropole de Lyon s'est penché aujourd'hui sur le vote des électeurs écologistes, à une semaine du premier tour des élections métropolitaines.

Dans une conférence de presse donnée à son QG de campagne du cours Lafayette, David Kimelfeld a tenu à rappeler qu'il a "le projet écologique le plus cohérent", en comparaison avec celui des Verts de Bruno Bernard. "Avec EELV, on partage la volonté absolue de frapper fort en écologie. La différence, c'est que pour nous, la transition écologique ne peut se faire qu'en accompagnant les plus fragiles et démunis, particuliers ou entreprises", a-t-il assuré. Il prend la voiture pour exemple : "il est impossible d'empêcher les gens qui habitent loin d'utiliser leur voiture. Il faut d'abord développer des alternatives".

Après avoir énoncé toutes les mesures qu'il a eu l'occasion de prendre durant son mandat (piétonisation de la Presqu'Île, éloignement des poids-lourds du centre-ville, arrêt des préemptions de terrain pour la construction de l'Anneau des Sciences,…), il rappelle les axes principaux de son programme. Ainsi si le candidat est réélu, la Métropole allouera 1/3 de son budget à la transition écologie, consacrera 400 millions d'euros sur 10 ans pour la rénovation thermique de 200 000 logements, 84 millions pour la végétalisation et 5 millions pour soutenir l'agriculture durable.

Mais pour l'actuel président de la Métropole, il est essentiel de concerner les entreprises à ce sujet. "Il doit y avoir un lien extrêmement étroit avec les entreprises et leurs salariés. Et nous devons booster de nouvelles filières comme celle de l'hydrogène", a-t-il déclaré. Aussi, pour lui, "la démocratie doit être au cœur de la transition". Il pourrait donc proposer des référendums pour concerter les habitants.

Si la conférence de presse s'est essentiellement concentrée sur la comparaison de son programme avec celui de Bruno Bernard, David Kimelfeld en a profité pour piquer ses autres concurrents quant à leur conscience écologique : "le projet de Gérard Collomb se résume aux structures autoroutières. Pour François-Noel Buffet, on ne sait pas trop… ".

L'écologie est donc un thème qui rassemble beaucoup de candidats, le débat se reportant sur la manière de l'appliquer. Cela pose évidemment la question des alliances au second tour. Si David Kimelfeld a préféré ne pas se prononcer sur le sujet, il "ne discutera pas avec des gens qui n'ont qu'un bilan à défendre et aucun projet".

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
brax le 11/03/2020 à 10:04

A l'origine de la suppression de la taxe d'habitation et de la défiscalisation des heure supplémentaires, c'est la présidence Sarkozy.
Mesures supprimées par le gouvernement socialiste d'Hollande/Macron. Cherchez l'erreur !!

Signaler Répondre

avatar
Hypocrisie! le 11/03/2020 à 09:32
Eco-logie a écrit le 10/03/2020 à 19h23

Les 2 ne sont pas incompatible, il y a heureusement des gens qui savent marier écologie et construction:
https://www.rue89lyon.fr/2020/02/24/lavocat-ecologiste-etienne-tete-fait-construire-un-lotissement-dans-une-foret/

Sérieux?? C'est bien lui qui se bat contre la bétonisation???

Signaler Répondre

avatar
Eco-logie le 10/03/2020 à 19:23
Lyon vaut bien une messe Verte a écrit le 10/03/2020 à 08h12

" consacrera 400 millions d'euros sur 10 ans pour la rénovation thermique "

Voilà ça c'est de la "justice sociale" !
La "transition écologique" synonyme de "justice sociale" c'est tout bon pour le BTP convertit en vert et les fenêtres en PVC !

Et comme disait Henri IV : "Lyon vaut bien une messe Verte de transition écologique"

Les 2 ne sont pas incompatible, il y a heureusement des gens qui savent marier écologie et construction:
https://www.rue89lyon.fr/2020/02/24/lavocat-ecologiste-etienne-tete-fait-construire-un-lotissement-dans-une-foret/

Signaler Répondre

avatar
Raoul le 10/03/2020 à 17:01

les chiffres ça le connaît ! par exemple le 49'3 ? Si j'ai bien compris , il est encore marcheur non ?

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 10/03/2020 à 08:57

Et dites moi je sais tout ou allez vous trouver tout ces millions ?
Dans votre porte monnaie ?
Pas de cordialité pour ces gens là...

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 10/03/2020 à 08:20

Propos intéressant à développer : un homme politique est il au service de l'ensemble des citoyens ou l'homme d'un parti, d'un intérêt ou d'un groupement quelconque ? Sans justice sociale, pas d'avenir pour tout le monde.

Signaler Répondre

avatar
Lyon vaut bien une messe Verte le 10/03/2020 à 08:12

" consacrera 400 millions d'euros sur 10 ans pour la rénovation thermique "

Voilà ça c'est de la "justice sociale" !
La "transition écologique" synonyme de "justice sociale" c'est tout bon pour le BTP convertit en vert et les fenêtres en PVC !

Et comme disait Henri IV : "Lyon vaut bien une messe Verte de transition écologique"

Signaler Répondre

avatar
kumer le 09/03/2020 à 20:15

Justice sociale allez au boulot

Signaler Répondre

avatar
Petits arrangements le 09/03/2020 à 19:19

Et nouvelle pub de Lyonmag pour Kimelfeld. Y en a 5 par jours... la déontologie sûrement.

Signaler Répondre

avatar
Modem le 09/03/2020 à 19:16

Ils en deviennent pitoyables chez Kimelfeld. Aucun projet cohérent juste de la com de campagne remplie de yakafocon. On donne à tous le monde. Vieilles ficelles pour des gens sans convictions, leurs parcours en attestent.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 09/03/2020 à 18:33

Justice sociale et transition écologique ????? Comment va t-il le faire en vrai dès lors que nous connaissons le bonhomme ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.