LGV Lyon – Turin : attribution à Vinci d’un marché de 220 millions d’euros

LGV Lyon – Turin : attribution à Vinci d’un marché de 220 millions d’euros
La carte du projet de ligne grande vitesse Lyon-Turin - DR

Tunnel Euralpin Lyon Turin (TELT) a annoncé ce vendredi l’attribution au groupe Vinci du marché de réalisation des puits de ventilation d’Avrieux pour un montant de 220 millions d’euros dans le cadre de la construction de la ligne à grande vitesse (LGV) Lyon-Turin.

Le groupe spécialisé dans le BTP creusera "quatre puits verticaux excavés depuis le pied de la descenderie de Villarodin-Bourget / Modane. D’une profondeur de 500 mètres et avec un diamètre de 5,2 mètres, ils seront réalisés avec des tunneliers de type Raise Boring Machine, une technologie développée par l’industrie minière pour l’excavation verticale de petits diamètres", explique TELT.

"Cette technique est particulièrement efficace pour la sécurité des travailleurs et permet de minimiser l’impact sur le territoire grâce à une zone de travaux réduite en surface", précise la société.

Il reviendra également à Vinci de réaliser "tous les ouvrages en pied de descenderie nécessaires pour le bon fonctionnement des puits avec notamment l’excavation de 7 cavernes mesurant jusqu’à 22 mètres de haut et 23 mètres de large et qui permettront, par la suite, de monter les tunneliers qui perceront le tunnel de base en direction de l’Italie."

Les travaux "s’étaleront sur 36 mois et emploieront jusqu’à 250 personnes, ouvriers et personnel d’encadrement compris".

Le projet de LGV entre Lyon et Turin suscite la polémique depuis de nombreuses années. Dernièrement, Grégory Doucet, maire EELV de Lyon, s’est prononcé pour son abandon.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hemhemra le 20/07/2020 à 03:14

Je sais pas pourquoi mais cela me fait penser au suaire de Turin (linceul) de Turin et enfin au Codex Pray... Un beau discours funèbre commençant par « Vous le voyez, mes frères, de vos yeux, ce que nous sommes. Eh oui, nous sommes poussière et cendre. » Bref, 220 millions d’euros... 220 millions de quoi? Bref! Je reviens sur la symbolique du nombre 220: Exprime la crucifixion d'en haut, c'est-à-dire la crucifixion primordiale, dont celle d'en bas n'est que le reflet, selon Abellio. Symbolise aussi une très longue période de temps, selon la tradition peule.Enfin, ce nombre aurait une signification secrète, d'ordre sacrificiel et initiatique. Je ne peux malheureusement rien vous dire. Par contre, l'imagine qu'il ne reste pas plus de 220 jours avant un GRAND CATACLYSME et plusieurs petits comme entre autres la disparition de la monnaie € et une véritable guerre mondiale. Oui, faites donc plutôt tourner les tunneliers pour faire très rapidement des abris antiatomiques et biologiques et chimiques et contre les volcans et contre les éruptions solaires et les météorites exterminatrices. D'ailleurs, avez-vous déjà pensé à vous remplir les poches avec de la poussière et de la cendre? Hein? Quoi? Car oui certainement, dans le monde d’après, on ne parlera pas des millions de quoi déjà? Justement, on parlera plutôt de poussière et de cendre. CQFD: pour Ce Qu'il Faudra Démontrer (sans avoir à beaucoup creuser bien évidemment...)

Signaler Répondre

avatar
lolilô le 13/07/2020 à 23:53

Comme son l indique la LGV sera à destination des TGV, pas du fret. Vous pouvez tous vous agiter, cette ligne ne verra pas le jour.

Signaler Répondre

avatar
Aahaha... le 13/07/2020 à 23:25
Pic Vert a écrit le 13/07/2020 à 21h43

Et ils font bien de s'alarmer un peu les Verts, ils ne font qu'emboiter le pas de la CCE ( Cour des Comptes Européenne ) :
En juin dernier, la Cour des comptes européenne (CCE) s’est alarmée dans un rapport du coût et des retards de ce projet. La construction de la ligne Lyon – Turin a en effet pris un retard de 15 ans (celle qui devait être achevée en 2015 a connu ses premiers coups de pioche à la même date). Plus inquiétant, la CCE a questionné le coût écologique du chantier. "Les émissions de CO2 ne seraient compensées que 25 ans après l'entrée en service de l'infrastructure. Cette prédiction dépend en outre des volumes de trafic : s'ils n'atteignent que la moitié du niveau prévu, il faudra 50 ans à partir de l'entrée en service de l'infrastructure avant que le CO2 émis par sa construction soit compensé", avait-elle affirmé.
Et comme à son habitude, Vinci facturera à 300 ou 350 millions d'euros un marché estimé à 220 millions d'euros.
Continuons le gaspillage, de notre temps et de notre argent, en dépit du bon sens, selon vos désirs d'un autre temps. Un peu dommage que ce projet ait été signé sous la précédente municipalité, le collomb ayant pesé de tout son poids de vieux roublard, sinon c'était le frigo pour ce tunnel.

Et le coût écologique de votre téléphérique, vous n'en parlez pas... C'est étonnant non ? Mais là c'est différent... N est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
Aahaha... le 13/07/2020 à 23:23
oh non a écrit le 13/07/2020 à 21h33

oh non, vinci va encore faire appel aux travailleurs portugais et polonais, et nos chomeurs resteront chomeurs, quel dommage que cette économie libérale, comme dans tout chantier dantesque mené par vinci.

Heureusement, cela ne se passera pas de cette manière pour notre joli téléphérique ecolo ...

Signaler Répondre

avatar
Pic Vert le 13/07/2020 à 21:43
Bon résumé... a écrit le 13/07/2020 à 18h05

Vous avez résumé toute la stratégie, économique et sociale de cette nouvelle municipalité !

Et ils font bien de s'alarmer un peu les Verts, ils ne font qu'emboiter le pas de la CCE ( Cour des Comptes Européenne ) :
En juin dernier, la Cour des comptes européenne (CCE) s’est alarmée dans un rapport du coût et des retards de ce projet. La construction de la ligne Lyon – Turin a en effet pris un retard de 15 ans (celle qui devait être achevée en 2015 a connu ses premiers coups de pioche à la même date). Plus inquiétant, la CCE a questionné le coût écologique du chantier. "Les émissions de CO2 ne seraient compensées que 25 ans après l'entrée en service de l'infrastructure. Cette prédiction dépend en outre des volumes de trafic : s'ils n'atteignent que la moitié du niveau prévu, il faudra 50 ans à partir de l'entrée en service de l'infrastructure avant que le CO2 émis par sa construction soit compensé", avait-elle affirmé.
Et comme à son habitude, Vinci facturera à 300 ou 350 millions d'euros un marché estimé à 220 millions d'euros.
Continuons le gaspillage, de notre temps et de notre argent, en dépit du bon sens, selon vos désirs d'un autre temps. Un peu dommage que ce projet ait été signé sous la précédente municipalité, le collomb ayant pesé de tout son poids de vieux roublard, sinon c'était le frigo pour ce tunnel.

Signaler Répondre

avatar
oh non le 13/07/2020 à 21:33
Impressionnant a écrit le 13/07/2020 à 14h59

Encore des travaux? ça va polluer, et même (horreur!) faire travailler des gens et peut-être même permettre à des entreprises de faire des bénéfices et d'investir! Pas bien! Non, il faut tout interdire et distribuer le RSA, un vélo gratuit, de l'eau gratuite et un logement gratuit à tout le monde. Et pour s’occuper on fera des pique-nique festifs tous les midis, avec nourriture bio bien sûr, que l'on ira chercher gratuitement au magasin central officiel de la ville.

oh non, vinci va encore faire appel aux travailleurs portugais et polonais, et nos chomeurs resteront chomeurs, quel dommage que cette économie libérale, comme dans tout chantier dantesque mené par vinci.

Signaler Répondre

avatar
befun le 13/07/2020 à 18:17

ARRETEZ CETTE ARNAQUE !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
khmers bruns le 13/07/2020 à 18:11
Impressionnant a écrit le 13/07/2020 à 14h59

Encore des travaux? ça va polluer, et même (horreur!) faire travailler des gens et peut-être même permettre à des entreprises de faire des bénéfices et d'investir! Pas bien! Non, il faut tout interdire et distribuer le RSA, un vélo gratuit, de l'eau gratuite et un logement gratuit à tout le monde. Et pour s’occuper on fera des pique-nique festifs tous les midis, avec nourriture bio bien sûr, que l'on ira chercher gratuitement au magasin central officiel de la ville.

que de caricatures dans vos propos. Mais à lire vos commentaires je ne suis pas surpris de leurs médiocrités.
On dirait un économiste de plateau BFN TV en mode roue libre !

Signaler Répondre

avatar
Bon résumé... le 13/07/2020 à 18:05
Impressionnant a écrit le 13/07/2020 à 14h59

Encore des travaux? ça va polluer, et même (horreur!) faire travailler des gens et peut-être même permettre à des entreprises de faire des bénéfices et d'investir! Pas bien! Non, il faut tout interdire et distribuer le RSA, un vélo gratuit, de l'eau gratuite et un logement gratuit à tout le monde. Et pour s’occuper on fera des pique-nique festifs tous les midis, avec nourriture bio bien sûr, que l'on ira chercher gratuitement au magasin central officiel de la ville.

Vous avez résumé toute la stratégie, économique et sociale de cette nouvelle municipalité !

Signaler Répondre

avatar
Et que donner le 13/07/2020 à 16:36

à tout les ressortissants du continent africain qui débarquent en masse se faire inscrire à pôle emploi? du travail pour le lyon-turin? je pode la question dirait un chroniqueur connu !!

Signaler Répondre

avatar
Urss le 13/07/2020 à 15:45
Impressionnant a écrit le 13/07/2020 à 14h59

Encore des travaux? ça va polluer, et même (horreur!) faire travailler des gens et peut-être même permettre à des entreprises de faire des bénéfices et d'investir! Pas bien! Non, il faut tout interdire et distribuer le RSA, un vélo gratuit, de l'eau gratuite et un logement gratuit à tout le monde. Et pour s’occuper on fera des pique-nique festifs tous les midis, avec nourriture bio bien sûr, que l'on ira chercher gratuitement au magasin central officiel de la ville.

Les gens ne doivent pas travailler mais attendre que l'argent de l'état tombe du ciel.

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 13/07/2020 à 14:59

Encore des travaux? ça va polluer, et même (horreur!) faire travailler des gens et peut-être même permettre à des entreprises de faire des bénéfices et d'investir! Pas bien! Non, il faut tout interdire et distribuer le RSA, un vélo gratuit, de l'eau gratuite et un logement gratuit à tout le monde. Et pour s’occuper on fera des pique-nique festifs tous les midis, avec nourriture bio bien sûr, que l'on ira chercher gratuitement au magasin central officiel de la ville.

Signaler Répondre

avatar
Triste nouvelle... Le combat continue... le 13/07/2020 à 14:46

Oulala... Voilà une nouvelle qui va énerver les ecolos... Les ecolos vont nous priver que quoi pour nous punir ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.