Lyon : un homme jugé pour aide aux migrants ce jeudi

Lyon : un homme jugé pour aide aux migrants ce jeudi
Photo d'illustration - LyonMag

L’affaire remonte à 2016.

En octobre de cette année, Pierre-Alain Mannoni avait été arrêté dans la vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes, pour avoir porté assistance à trois femmes érythréennes.

L’homme avait recueilli les trois migrantes dans son véhicule et s‘était fait arrêter à un péage alors qu’il comptait mettre à l’abri les femmes dans un local SNCF désaffecté tenu par des habitants de la région.

Poursuivi pour aide à la circulation d’étrangers en situation irrégulière, ce chercheur niçois âgé de 49 ans avait d’abord été relaxé à Nice en janvier 2017 puis condamné en appel à Aix-en-Provence quelques mois plus tard.

Plus tard, la Cour de cassation avait annulé la peine, le dossier de Pierre-Alain Mannoni, mais aussi celui similaire de Cédric Herrou, avaient été renvoyés devant la cour d'appel de Lyon.

Depuis, la reconnaissance du "principe de fraternité" a été acté par la Cour constitutionnelle, de quoi mettre en confiance le chercheur avant le nouveau procès prévu ce jeudi devant la Cour d’appel de Lyon.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ah bon ? C'est ton coiffeur qui te l'a dit ? le 24/09/2020 à 23:41
Zig a écrit le 23/09/2020 à 17h40

Il y a une différence entre mettre à l'abri 3 migrants au nom du " "principe de fraternité"
et aider des étrangers à entrer clandestinement en France, ou avoir un comportement illégal de voyou que l'on soit migrant ou non, clandestin ou non.

A une certaine époque, le sport national était aussi de dénoncer ceux qui cachaient les juifs, on y revient on dirait ?

Non y'a pas de différence vu que l'entrée est illégale et donc sans aucun contrôle (déjà qu'avec c'est n'imp alors sans !) et quant à connaître le comportement futur de ces clandestins en France, faudra que tu m'expliques comment tu le prévois vu que même leur passé est zappé (d'ailleurs, les faits divers.....!!)
T'oublies aussi que quel que soit leur comportement, ils seront à la charge des Français pour les soins, le logement et le reste et ça le passeur qui se prend pour un humaniste s'en tape complètement !
Les SDF français, les 9 millions de pauvres en France, l'Hôpital, les Services de l'Etat qui tombent en ruine (École, Forces de l'ordre, Justice, ..) ce n'est pas assez "exotique" pour lui ! Il lui faut de l'exogène pour satisfaire son ego de bobo du style qui adooooore passer ses vacances en Afrique parce que c'est "so autentic and so beautiful et que les gens y sont telllllemmment accueillants" et puis "c'est pas cher aussi" !

Et pour enfoncer le clou, joli Point Godwin totalement à côté de la plaque... les juifs étaient français, persécutés pour leur religion et n'arrivaient pas pour taper l'incruste aux frais d'une princesse RUINÉE.
Ce mec devrait assumer LA TOTALITÉ de leurs besoins durant leur séjour irrégulier s'il les fait entrer ! (nourriture, logement, frais médicaux, coût réel de scolarisation des enfants... TOUT !)
Ils les veut, il les prend et il les gère ! (ce que d'ailleurs, au passage et en réponse à ta comparaison idiote, faisaient les Justes qui aidaient les juifs ;))
Remballe tes nuances supposées, tes prédictions rêvées et tes comparaisons qui font pitié, c'est pour ton bien.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 23/09/2020 à 17:40

Il y a une différence entre mettre à l'abri 3 migrants au nom du " "principe de fraternité"
et aider des étrangers à entrer clandestinement en France, ou avoir un comportement illégal de voyou que l'on soit migrant ou non, clandestin ou non.

A une certaine époque, le sport national était aussi de dénoncer ceux qui cachaient les juifs, on y revient on dirait ?

Signaler Répondre

avatar
Attention aux limites :-) le 23/09/2020 à 16:06

Faut pas s'inquiéter, des comptes leur seront demandés un jour. Vu comment le vent tourne (ras le bol des faits divers impliquant des clandestins, "des mineurs isolés", etc) je m'inquièterais à leur place, ils vont avoir beaucoup d'ennemis.

Signaler Répondre

avatar
Trop gentil, trop... le 23/09/2020 à 13:37

Faire venir ces gens en France, ce n'est pas leur rendre service. Elles feront quoi une fois ici ? La manche ? Prostitution ? Vols ?

Signaler Répondre

avatar
Faux juger le 23/09/2020 à 13:10

le gouvernement pour cela aussi, plus accueil de sans papiers, plus non protection des citoyens

Signaler Répondre

avatar
quand c'est une caste qui gouverne. le 23/09/2020 à 12:45

On a bien compris que c'est cette caste de juges nommés au conseil constitutionnel qui décide de la politique migratoire de la France.... Cette caste a-t-elle une légitimité, a-t-elle été élue ?
Tous les gouvernements doivent se coucher et bien entendu le peuple n'a évidemment pas le droit d'avoir son mot à dire et encore moins d'être consulté....

Signaler Répondre

avatar
zied31 le 23/09/2020 à 11:44

Affaire classée d'office ; il ne morflera rien .

Signaler Répondre

avatar
Honte le 23/09/2020 à 11:33

Les idiots utiles du capitalisme, qui importent en Europe les nouveaux esclaves nécessaires !

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 23/09/2020 à 11:06

Envoyé le en Érythrée....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.