La rencontre à Clermont reportée à cause de nouveaux cas de Covid-19 au LOU Rugby

La rencontre à Clermont reportée à cause de nouveaux cas de Covid-19 au LOU Rugby
Photo d'illustration - LyonMag

Le LOU Rugby n'arrive pas à se défaire du coronavirus.

Ce vendredi, le club lyonnais annonce que plus de deux membres du groupe professionnel avaient été testés positifs "malgré toutes les précautions prises par l'encadrement sportif et les joueurs".

Conséquence directe et fâcheuse : la rencontre de championnat prévue ce dimanche à Clermont-Ferrand face à l'ASM a été reportée à une date ultérieure.

"Si c’est un nouveau coup d’arrêt sportif pour le LOU Rugby, nous avons une pensée particulière pour nos joueurs touchés. Leur santé reste la priorité et nous leur souhaitons un bon rétablissement. Comme le stipule le protocole, le club suspend dès demain les entraînements collectifs, remet en place des séances individuelles ou par petits groupes et continue de suivre toutes les recommandations de la cellule médicale de la LNR. La propagation du virus est particulièrement forte dans la Région Auvergne Rhône-Alpes et les établissements hospitaliers que nous soutenons sont à nouveau dans une situation critique. Nous sommes tous concernés et nous rappelons qu’il est indispensable de respecter les mesures du gouvernement pour lutter face à l’épidémie", a réagi le club lyonnais dans un communiqué.

Tags :

LOU

lou rugby

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CQFD. le 14/11/2020 à 10:19

Les joueurs et le staff sont testés 2 fois par semaine.... ce n'est donc pas entre eux qu'ils se contamine

Signaler Répondre

avatar
question basique le 14/11/2020 à 09:27

Question basique : pourquoi, en cette période de forte reprise de pandémie, laisse-t-on sur un stade, 30 personnes, suer, se frotter, se plaquer, se toucher pendant quasi 2 heures ?

Si on ajoute à ces 30 joueurs, les remplaçants, le staff technique et autres administrateurs présents, c'est près de 150 personnes qui se côtoient pendant une demi- journée.

Il paraît pourtant qu'il faut fuir les contacts, surtout quand on n'est pas masqué.

Bel exemple pour la population et en particulier pour la jeunesse.
Et surtout , n'allons invoquer le fait que tous ces gens seraient testés avant chaque match. Il suffirait qu'une seule de ces dizaines de personnes soit contaminée pour en moins de rien, contaminer les autres qui eux-mêmes seront des sources de contamination de retour dans leur propre entourage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.