Métropole de Lyon : Bruno Bernard va payer une entreprise pour faire sa revue de presse quotidienne

Métropole de Lyon : Bruno Bernard va payer une entreprise pour faire sa revue de presse quotidienne
Bruno Bernard - LyonMag

D'ordinaire, les collaborateurs de cabinet des collectivités sont chargés de réaliser les revues de presse quotidienne.

Mise à jour à 14h : La Métropole de Lyon nous a signalé qu'il s'agissait là d'un renouvellement de ce qui se faisait avant. Du temps de Gérard Collomb puis de David Kimelfeld, la revue de presse était déjà faite par un organisme extérieur.

Article initial : Le Progrès a débusqué un appel d'offres lancé le 15 décembre dernier et qui cherche donc une entreprise capable, contre rémunération, de, chaque matin, fournir les articles susceptibles d'intéresser le cabinet du président Bruno Bernard.
L'élu écologiste réclame évidemment les articles de la presse écrite et web qui parleront de lui et de sa collectivité, mais aussi de l'écologie, des transports et de la culture. Nos confrères précisent que les mots-clés concernant les faits divers ne l'intéressent pas vraiment.

Les potentiels candidats ont jusqu'au 13 janvier pour déposer leur proposition à la Métropole de Lyon. Il sera ensuite intéressant de connaître le montant alloué chaque mois pour cette revue de presse qui se faisait jusque-là en interne.

0-50 sur 66 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Une famille en or le 04/01/2021 à 14:47
Forza EELV a écrit le 04/01/2021 à 13h35

Bravo Monsieur Bernard !
Promesse est tenue que l'économie circulaire de proximité va créer des millions d'emplois !

C'est pas son oncle qui dira le contraire.

Signaler Répondre

avatar
Forza EELV le 04/01/2021 à 13:35

Bravo Monsieur Bernard !
Promesse est tenue que l'économie circulaire de proximité va créer des millions d'emplois !

Signaler Répondre

avatar
C'est tonton le 04/01/2021 à 13:26

Bonjour C'est Tonton, je postule pour la place.
....mais tu es deja aux HLM tu dec.... !

Signaler Répondre

avatar
C’est la crise ! le 04/01/2021 à 12:36

Qu’on se le dise, on va en baver à cause de la pandémie ! Enfin, pour beaucoup, on va encore plus en baver...

Et pendant ce temps là, à la Métropole, le président ne se refuse rien. Après la conseillère du staff Macron (combien le salaire pour cette dernière ligne sur le CV ?), on double ou plutôt vraisemblablement on triple la note en employant une boîte privée pour une revue de presse réalisable par des agents déjà en poste.

Quand il s’agit de l’argent public, au diable les économies de bon sens, Mr. Bernard ?

Comment démolir encore le service public : on méprise les agents en privatisant certaines fonctions, et de faisant, on vide les caisses.

Double strike !

Signaler Répondre

avatar
Nous sommes les 85% le 02/01/2021 à 19:39
Annulation des élections ? a écrit le 31/12/2020 à 18h48

Et si l'élection municipale et métropolitaine de Lyon étaient annulées ??

C'est ce qui vient d'être ordonné par le tribunal administratif de Grenoble, pour la ville d'Annemasse !!

Le motif ?

Altération du scrutin due à l’abstention liée à la crise sanitaire.

Enfin, des magistrats ont les pieds sur terre, et agissent pour l'intérêt général !!!

Ce scrutin de mars et juin dernier, aurai du être annulé dans son ensemble.
Tous les partis auraient du exiger de macron et sa clique de bons a riens, l'annulation !!

Car dans les faits le covid a altéré la sincérité de ce scrutin !

Malheureusement, tous les partis y compris le RN, s'est couché aux pieds de macron et n'on rien fait pour dénoncer ce scrutin de dupes !!!

La décision du TA de Grenoble, devrait inciter certains a agir pour que notre démocratie retrouve sa sincérité.

https://www.ledauphine.com/politique/2020/12/31/annemasse-le-tribunal-administratif-annule-l-election-municipale

Les juges verts n'annuleront pas les élections à Lyon

Signaler Répondre

avatar
Annulation des élections ? le 31/12/2020 à 18:48

Et si l'élection municipale et métropolitaine de Lyon étaient annulées ??

C'est ce qui vient d'être ordonné par le tribunal administratif de Grenoble, pour la ville d'Annemasse !!

Le motif ?

Altération du scrutin due à l’abstention liée à la crise sanitaire.

Enfin, des magistrats ont les pieds sur terre, et agissent pour l'intérêt général !!!

Ce scrutin de mars et juin dernier, aurai du être annulé dans son ensemble.
Tous les partis auraient du exiger de macron et sa clique de bons a riens, l'annulation !!

Car dans les faits le covid a altéré la sincérité de ce scrutin !

Malheureusement, tous les partis y compris le RN, s'est couché aux pieds de macron et n'on rien fait pour dénoncer ce scrutin de dupes !!!

La décision du TA de Grenoble, devrait inciter certains a agir pour que notre démocratie retrouve sa sincérité.

https://www.ledauphine.com/politique/2020/12/31/annemasse-le-tribunal-administratif-annule-l-election-municipale

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 31/12/2020 à 07:46

Ah bon, parce qu avec des ressources internes mieux utilisées qu elles ne le sont c est pas possible de faire le taf ? Incompréhensible.

Signaler Répondre

avatar
Politicaillerie le 31/12/2020 à 05:21
Bil a écrit le 30/12/2020 à 17h00

De qui se moque t on
Qui paye ?

C’est nous : nos impôts, donc notre travail.

On bosse aussi pour que ce millionnaire se paye ça sans débourser un rond :

https://www.lyonmag.com/article/110837/metropole-de-lyon-l-ex-conseillere-de-sibeth-ndiaye-integre-le-cabinet-de-bruno-bernard

Ce qui débouche sur ce genre d’esbroufe médiatique :

https://www.lyonmag.com/article/111955/lyon-gregory-doucet-et-bruno-bernard-demandent-conjointement-la-reouverture-des-lieux-culturels

Pour finalement se ratatiner lamentablement quand les professionnels leur remettent les pieds sur Terre. Prise en otage par ces clowns tragiques et ne pouvant prendre position sur le fond politique, la directrice du musée des Confluences a intelligemment (et à juste titre) invoqué la perspective d’une fermeture administrative : mise au chômage de tous les agents et prestataires, puis reprise prenant de 3 à 6 mois...

Voilà pourquoi on bosse et qui on paye. Des politicards prêts à exploiter médiatiquement toutes les situations, complètement hors sol même dans les situations dramatiques... Et leurs brillants conseillers en communication !

Et ensuite, comme dit @Tartuffes, il faut aussi que notre boulot finance la phase 2 : opération « sauvons la face ». De mémoire, hors logistique, la mini-expo dans les locaux du clown en chef coûte (officiellement) 7000 € par semaine. Au-delà de la question sanitaire et politique de fond, il serait intéressant de diviser le tout par le nombre de visiteurs. On aurait là aussi une idée du service réellement rendu à la population avec nos impôts...
À moins que le budget culturel soit lui-aussi désormais dédié à des opérations de comm. partisanes dans la course aux présidentielles.

Comme dit par d’autres, quand on est creux et incompétents, on a besoin de communiquants pour tenter de briller malgré tout. Pas sûr que la conseillère de Sibeth était la bonne recrue... La personne chargée de la revue de presse travaillera sans doute main dans la main avec elle. Elle pourra, entre autres, éplucher les sondages de LM :

https://www.lyonmag.com/poll/index/111964

Signaler Répondre

avatar
petrus le 30/12/2020 à 20:45

comment ça Bil qui paye ? mais c'est toi , moi et tous les métropolitains parbleu

Signaler Répondre

avatar
Bil le 30/12/2020 à 17:00

De qui se moque t on
Qui paye ?

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 30/12/2020 à 11:42

Tout travail mérite salaire, et c'est un métier que de trier ce flot d'informations et de fake news. Cette démarche me rassure, car elle reflète le besoin d'une information non orientée...

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 30/12/2020 à 11:24

IL PEUT SE PERMETTRE DE CRITIQUER LES JOURNALISTES CAR IL SAIT TRÈS BIEN
QU IL NE RISQUE RIEN VU QUE CES DERNIERS N ONT PAS DE COURAGE... IL SUFFIT DE VOIR LÀ CENSURÉ DE CES JOURNALISTES DE LYON MAG À MES MESSAGES.....

Signaler Répondre

avatar
hubris le 30/12/2020 à 10:15

Sous le gouvernement précèdent, le ministre Macron, n'avait-il promu les autocars à tarifs réduits....en prévision de la pauvreté du peuple.

Signaler Répondre

avatar
Tartuffes le 30/12/2020 à 08:41

Est-ce qu’on pourrait avoir un bilan de la mini expo Confluence improvisée en catastrophe par sa Seigneurie Bernard pour sauver la face ? Combien ça coûte pour combien de visiteurs rue du Lac ?
Je me marre d’avance en imaginant l’adjointe à la culture se déplaçant pour faire bonne figure et faire gonfler les chiffres.

Signaler Répondre

avatar
Anticor le 30/12/2020 à 07:54
Karl a écrit le 30/12/2020 à 05h57

Si c'est pour savoir si les écolos passent pour des truffes et des profiteurs comme les autres, pas besoin de société extérieure, c'est bien le cas

Vous allez voir que son papy va remporter l'appel d'offre

Signaler Répondre

avatar
IEP LM le 30/12/2020 à 07:15
Anonyme. a écrit le 30/12/2020 à 01h02

"... Mise à jour à 14h : La Métropole de Lyon nous a signalé qu'il s'agissait là d'un renouvellement de ce qui se faisait avant. Du temps de Gérard Collomb puis de David Kimelfeld, la revue de presse était déjà faite par un organisme extérieur..."

C'est Ki Ki fait bien son boulot!

Ça fait des lustres que cela se faisait sous Collomb, mais les bons journalistes ne le voient que maintenant !

Merci Ki ?
La presse anti-ecolos ?
...

Et alors ? Collomb et Kimelfeld sont devenus les références chez EELV, maintenant ? Qu’est-ce que ça change sur le fond ? A part pour les fans du système Collomb, et sans doute le reste de la droite...
Pour les citoyens de gauche, parmi lesquels les partisans d’une écologie sociale, ces pratiques restent problématiques !

Signaler Répondre

avatar
Karl le 30/12/2020 à 05:57

Si c'est pour savoir si les écolos passent pour des truffes et des profiteurs comme les autres, pas besoin de société extérieure, c'est bien le cas

Signaler Répondre

avatar
Trompe l’œil le 30/12/2020 à 04:51

Externalisons, privatisons, favorisons, financiarisons... Macronisons ! Mais en vert
Et brassons de l’air plein de SARS-CoV-2 pour jouer l’opposition :o)

Signaler Répondre

avatar
Alors la suite ??? le 30/12/2020 à 01:50

Il accuse des journalistes de mensonges...

Alors les équipes de journalistes de Lyonmag et du Progrès où en êtes-vous pour prouver que vous n'avez pas menti ????

Signaler Répondre

avatar
Anonyme. le 30/12/2020 à 01:02
Pitoyable a écrit le 29/12/2020 à 14h54

Tout d'abord, un grand merci aux journalistes du progrès.

Ce quotidien, a une rédaction composée de journalistes qui font honneur a leurs cartes professionnelles.

Eux au moins, ne sont pas des perroquets...

Ensuite sur l'actualité de ce petit monsieur...

Que dire, si ce n'est qu'il continue !

Après le tonton très âgé, recasé sur un poste clef et bien rémunéré, voilà qu'il veut donner de l'argent public a une société privée, en lieu et place de fonctionnaires et contractuels.

La suite c'est quoi ?

En parlant de suite, avez-vous remarqué le silence de la soit disante opposition de droite...
Leurs langues sont trop occupées a cirer les pompes des pastèques et islamogauchistes !!!

Tout celà est pitoyable, fait par des minables.
Honte sur les 15% de débiles qui ont voter pour les pastèques !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

"... Mise à jour à 14h : La Métropole de Lyon nous a signalé qu'il s'agissait là d'un renouvellement de ce qui se faisait avant. Du temps de Gérard Collomb puis de David Kimelfeld, la revue de presse était déjà faite par un organisme extérieur..."

C'est Ki Ki fait bien son boulot!

Ça fait des lustres que cela se faisait sous Collomb, mais les bons journalistes ne le voient que maintenant !

Merci Ki ?
La presse anti-ecolos ?
...

Signaler Répondre

avatar
viade le 29/12/2020 à 21:47

Quel gaspillage !!!

Signaler Répondre

avatar
Nausée le 29/12/2020 à 21:13
Contribuable pas très apaisée a écrit le 29/12/2020 à 18h16

“Ils sont chouettes les alliés de Lyon en commun”
En même temps, NPG s’est offert pour 38000 euros de frais de justice sur notre dos pour ses règlements de comptes personnels avec ses anciens collaborateurs. Pour au final être déboutée. Du coup, ils s’entendent bien ces pseudos gauchistes. Ils ont des intérêts communs, et pas juste politiques.

Merci pour la deuxième couche, lol. Je ne suis pas vraiment (ap)aisée non plus. Je dirais que la majeure partie de leurs "intérêts communs" n’a rien à voir avec une vision politique mais tout avec le pouvoir, la mégalomanie et la cupidité !

Signaler Répondre

avatar
Merci !! le 29/12/2020 à 20:38

Merci infiniment pour le liens vers l'article de lyonpeople !!

L'autre ne vaut pas un clous...

Sur lyonpeople, vous pourrez lire plusieurs articles sur les pastèques et leurs comportements...
Dommage que tous les médias n'agissent pas de la même façon, a savoir faire leur boulot correctement sans cirer les pompes des pastèques islamogauchistes !!

Signaler Répondre

avatar
Pitié Bulletin le 29/12/2020 à 19:55
Comptable a écrit le 29/12/2020 à 17h55

Oui faudrait être moins impertinent si vous voulez des subventions !!!

Tout à fait ! On peut vous montrer si vous voulez.

Signaler Répondre

avatar
Indécent le 29/12/2020 à 19:49
partagez a écrit le 29/12/2020 à 17h24

Selon le dicton : " on ne prête qu'aux riches ".
Avec tous les cumuls de fonction et donc des indemnités qu'il s'est attribués, il est devenu - s'il ne l'était pas jusqu'à présent - bien aisé et au large!
Il pourrait donc puiser dans sa propre cagnotte ou tout au moins se faire prêter l'argent moyennant remboursement avec intérêts .
Il pourrait également puiser dans le large vivier des fonctionnaires et autres contractuels payés par nos impôts.
Au prétexte de promouvoir la Métropole, c'est surtout son image qu'il veut améliorer par une com appropriée.
Ceci dit, il n'est pas le premier à agir ainsi, mais au moins les autres se vautraient un peu moins dans l'hypocrisie et dans le lit du " vivre ensemble" et du partage "équitable.".

Il est multi millionnaire et rentier.

https://www.lyonpeople.com/les-rumeurs/le-magot-de-bruno-bernard-que-fait-le-candidat-ecologiste-de-ses-millions-2020-06-26.html

https://www.lyon-experience.com/actualites/bruno-bernard-lhomme-qui-peut-battre-collomb/

Si c’est faux, qu’il démente.

Signaler Répondre

avatar
Agathon le 29/12/2020 à 19:43
gadjo a écrit le 29/12/2020 à 14h29

lui ces comme son poto de la mairie...ils on rien a faire ici. arrete de gaspiller l'argent de contribuales ..! l'autre il crois que se sont c tune..normal ...aller retourne dans ton berlingo.!

et en français ?

Signaler Répondre

avatar
Henri G le 29/12/2020 à 18:40
boubouphile a écrit le 29/12/2020 à 10h21

Et à quoi servent désormais les salariés de la Métropole ?...
Ils sont tous au chômage technique ? Comme les conducteurs automobiles... vie le vote des Lyonnais et Métropolitains... plus exactement, élections réalisées en raison des abstentions !!!

C'est ce que l'on se demande.
Comment sont gérés les ressources humaines à la Métropole ???
Y a pas un ou deux agents pour faire ça ???

Signaler Répondre

avatar
Contribuable pas très apaisée le 29/12/2020 à 18:16
Nausée a écrit le 29/12/2020 à 15h35

L’arrogance des riches à qui on a toujours tout servi sur un plateau, qui pensent qu’ils peuvent se prétendre compétents (même les cancres) dans n’importe quel domaine, et qu’ils peuvent tout se permettre...
Ils sont chouettes les alliés de Lyon en commun !

“Ils sont chouettes les alliés de Lyon en commun”
En même temps, NPG s’est offert pour 38000 euros de frais de justice sur notre dos pour ses règlements de comptes personnels avec ses anciens collaborateurs. Pour au final être déboutée. Du coup, ils s’entendent bien ces pseudos gauchistes. Ils ont des intérêts communs, et pas juste politiques.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 29/12/2020 à 18:15

Cela coutera moins cher au contribuable Lyonnais.
Il y a une société (dont je tairai le nom) dont l'activité principale est de faire des revues de presse pour les grands groupe et certaines institutions : ils épluchent tous les journaux de France et de Navarre connu au moins connu et font des revues pour tous leur client. Un gain de temps et donc d'argent...
Alors les Haters ne perdez pas votre temps avec des commentaires à la noix

Signaler Répondre

avatar
Comptable le 29/12/2020 à 17:55
Hein quoi ??? a écrit le 29/12/2020 à 16h07

Hein quoi ??!

Les journalistes du Progrès et de Lyonmag, seraient des menteurs quand ils écrivent, que la revue de presse se faisait en interne jusque-là ???!!!

Mesdames et messieurs les journalistes, ripostez, il en va de votre crédibilité !!!!

Oui faudrait être moins impertinent si vous voulez des subventions !!!

Signaler Répondre

avatar
partagez le 29/12/2020 à 17:24

Selon le dicton : " on ne prête qu'aux riches ".
Avec tous les cumuls de fonction et donc des indemnités qu'il s'est attribués, il est devenu - s'il ne l'était pas jusqu'à présent - bien aisé et au large!
Il pourrait donc puiser dans sa propre cagnotte ou tout au moins se faire prêter l'argent moyennant remboursement avec intérêts .
Il pourrait également puiser dans le large vivier des fonctionnaires et autres contractuels payés par nos impôts.
Au prétexte de promouvoir la Métropole, c'est surtout son image qu'il veut améliorer par une com appropriée.
Ceci dit, il n'est pas le premier à agir ainsi, mais au moins les autres se vautraient un peu moins dans l'hypocrisie et dans le lit du " vivre ensemble" et du partage "équitable.".

Signaler Répondre

avatar
Pfffffffffffff le 29/12/2020 à 16:38
Pfffffffffffff a écrit le 29/12/2020 à 11h58

Faux.
Et nous ne parlons pas d'organisation en l'occurrence mais d'une collectivité territoriale au sein de laquelle existe un service chargé des revues de presse, comme il y en avait avant un à la ville de Lyon … Ceux-ci ont d'ailleurs été mutualisés pour votre information complète afin de …. hum hum … peut-être faire des économies …

C'était peut-être une bonne idée, finalement les marges dégagées serviront à se Monsieur pour se payer une boîte privée.

PS : et enfin, juste pour votre culture perso … les fonctionnaires sont censés être neutres, les collaborateurs de cabinets et autre chargés de mission peuvent être choisis par les têtes de cabinet

Non, ce n'était pas à vous ;-))

Signaler Répondre

avatar
Nausée le 29/12/2020 à 16:37
Yo a écrit le 29/12/2020 à 16h08

Pour être riche, il faut un certain degré de compétence, quelle qu'elle soit.

Quand on vient d’en bas peut-être. Mais pas forcément quand on est de la classe héritière. Et même la « compétence » de s’enrichir ne rend pas compétent en tout. Mais l’argent et les relations facilitent bien des choses.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 29/12/2020 à 16:08
Nausée a écrit le 29/12/2020 à 15h35

L’arrogance des riches à qui on a toujours tout servi sur un plateau, qui pensent qu’ils peuvent se prétendre compétents (même les cancres) dans n’importe quel domaine, et qu’ils peuvent tout se permettre...
Ils sont chouettes les alliés de Lyon en commun !

Pour être riche, il faut un certain degré de compétence, quelle qu'elle soit.

Signaler Répondre

avatar
Hein quoi ??? le 29/12/2020 à 16:07

Hein quoi ??!

Les journalistes du Progrès et de Lyonmag, seraient des menteurs quand ils écrivent, que la revue de presse se faisait en interne jusque-là ???!!!

Mesdames et messieurs les journalistes, ripostez, il en va de votre crédibilité !!!!

Signaler Répondre

avatar
Nausée le 29/12/2020 à 15:35

L’arrogance des riches à qui on a toujours tout servi sur un plateau, qui pensent qu’ils peuvent se prétendre compétents (même les cancres) dans n’importe quel domaine, et qu’ils peuvent tout se permettre...
Ils sont chouettes les alliés de Lyon en commun !

Signaler Répondre

avatar
IEP LM le 29/12/2020 à 15:23
Louis69 a écrit le 29/12/2020 à 12h39

Monsieur Bernard est de son propre aveu un rentier. Héritier multimillionnaire de la fortune familiale, il a confié à un DG la gestion de l’entreprise qu’il avait créée... en 2007. Autant vous dire qu’il a pas bcp bossé dans sa vie.
Il a les habitudes qui vont avec son éducation et son train de vie. Pas assez bien pour lui, les fonctionnaires... Par contre, y’a bon l’argent public !

C’est clair qu’il a un parcours de dangereux « gauchiste » égalitariste et antilibéral le Bruno. Et il nous le prouve encore par cette décision, parmi d’autres. Heureusement, les commentateurs politologues de LM, et autres pastècologues avertis sont là pour défendre la droite contre ces communistes !! XD

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 29/12/2020 à 15:04

Quand on est médiocre comme lui , on le reste tout au long de sa vie !
Le seul moyen pour se réconforter , c'est d'avoir des articles qui le mettent à son avantage !! Autrement il y a une autre possibilité ! Qu'il lise Lyonmag , ainsi il aura une réponse à ces questions et une idée de sa popularité . J.M

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 29/12/2020 à 14:54

Tout d'abord, un grand merci aux journalistes du progrès.

Ce quotidien, a une rédaction composée de journalistes qui font honneur a leurs cartes professionnelles.

Eux au moins, ne sont pas des perroquets...

Ensuite sur l'actualité de ce petit monsieur...

Que dire, si ce n'est qu'il continue !

Après le tonton très âgé, recasé sur un poste clef et bien rémunéré, voilà qu'il veut donner de l'argent public a une société privée, en lieu et place de fonctionnaires et contractuels.

La suite c'est quoi ?

En parlant de suite, avez-vous remarqué le silence de la soit disante opposition de droite...
Leurs langues sont trop occupées a cirer les pompes des pastèques et islamogauchistes !!!

Tout celà est pitoyable, fait par des minables.
Honte sur les 15% de débiles qui ont voter pour les pastèques !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
inclusif le 29/12/2020 à 14:39
prolo2012 a écrit le 29/12/2020 à 10h00

La médiocrité c'est de faire une article sur ce sujet...toutes les organisations ont des contrats permettant de suivre leur présence média...

Beaucoup le font faire par un/e collaborateur/trice !

Signaler Répondre

avatar
lugdunum--- le 29/12/2020 à 14:33

Parmi ses fonctionnaires ou assimilés, ils n'y' en a pas un ou une capable d'une telle prouesse !

BB et GD des écolos médiaqtiques

Signaler Répondre

avatar
auto financement le 29/12/2020 à 14:32

Avec tous les cumuls de fonction et donc d'indemnités qu'il s'est attribué, il amplement financer lui-même son image et sa promotion.

Signaler Répondre

avatar
gadjo le 29/12/2020 à 14:29

lui ces comme son poto de la mairie...ils on rien a faire ici. arrete de gaspiller l'argent de contribuales ..! l'autre il crois que se sont c tune..normal ...aller retourne dans ton berlingo.!

Signaler Répondre

avatar
Tonton Bernard le 29/12/2020 à 14:29
ordrejuste a écrit le 29/12/2020 à 14h10

De quoi vous plaignez vous ?
Cela va créer un emploi. Un autoentrepreneur surement, proche du président de la métropole et de sa chargée de communication.
C'est comme cela que fonctionne la politique

Il a bien un oncle qui peut se faire embaucher pour le faire !!

Signaler Répondre

avatar
A charge le 29/12/2020 à 14:26

Un article inutilement à charge, qui montre une fois de plus la méconnaissance par ses auteurs du fonctionnement des collectivités...

Signaler Répondre

avatar
Haha le 29/12/2020 à 14:13
Yo a écrit le 29/12/2020 à 14h06

Avec tous ces fonctionnaires, il n'y en a pas un ou deux qui peuvent réaliser ce travail ?

Tu veux qu'ils fassent gréve?

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 29/12/2020 à 14:10

De quoi vous plaignez vous ?
Cela va créer un emploi. Un autoentrepreneur surement, proche du président de la métropole et de sa chargée de communication.
C'est comme cela que fonctionne la politique

Signaler Répondre

avatar
Yo le 29/12/2020 à 14:06

Avec tous ces fonctionnaires, il n'y en a pas un ou deux qui peuvent réaliser ce travail ?

Signaler Répondre

avatar
Change de boussole le 29/12/2020 à 14:05
Pauvre France. a écrit le 29/12/2020 à 13h29

Ce type est totalement déconnecté de la réalité.

Il baigne dans son idéologie bobo-gauchiste et ne s'intéresse pas aux vrais problèmes.

C’est sûr, c’est un acte authentiquement de gauche !

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France. le 29/12/2020 à 13:29

Ce type est totalement déconnecté de la réalité.

Il baigne dans son idéologie bobo-gauchiste et ne s'intéresse pas aux vrais problèmes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.