Auvergne-Rhône-Alpes : TER et cars gratuits pour les plus de 75 ans qui vont se faire vacciner

Auvergne-Rhône-Alpes : TER et cars gratuits pour les plus de 75 ans qui vont se faire vacciner
Photo d'illustration - LyonMag

La vaccination contre le Covid-19 a connu quelques couacs en France, et y compris dans l’agglomération lyonnaise.

Ce mercredi, on apprenait que le deuxième centre qui devait ouvrir à Villeurbanne ce lundi gardera porte close jusqu’à mi-février.

En cause, selon le maire de la commune Cédric Van Styvendael, un manque de vaccins.

Ce jeudi matin, Laurent Wauquiez a voulu prouver que les élus pouvaient néanmoins œuvrer pour que plus de Français soient immunisés contre le coronavirus, et en particulier ceux âgés de plus de 75 ans.

Le président d’Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi annoncé que l’ensemble des TER de la région seront gratuits pour les personnes de plus de 75 ans qui présenteront un justificatif de rendez-vous dans un centre de vaccination. Les cars de la Région seront également gratuits dans les mêmes conditions.

De plus, et toujours dans l’objectif de vacciner le plus de personnes, les taxis d’Auvergne-Rhône-Alpes seront aussi mis à contribution. Dans les prochains, jours, les personnes de plus de 75 ans, habitantes de la région, vont recevoir deux contre-marques dans leurs boîtes aux lettres. Il s’agit de deux bons, pour la première et la seconde injection, afin de payer moins cher un transport en taxi jusque dans un centre de vaccination. La moitié de la course sera prise en charge par la collectivité, avec un plafond de remboursement fixé à 50 euros maximum. Les taxis devront ensuite faire des démarches avec la Région pour être remboursés.

"C’est aussi une façon de soutenir les artisans taxis" pour Laurent Wauquiez qui précise que les VTC ne sont pas compris dans le dispositif.

Le coût de l’opération devrait être compris entre 10 et 20 millions d’euros alors que l’objectif est d’accompagner environ 350 000 personnes de plus de 75 ans sur les 750 000 qui résident en Auvergne-Rhône-Alpes. Ces mesures ne sont pas rétroactives mais sans limite de temps, pour le moment.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Question? le 28/01/2021 à 14:48

C'est pas un peu discriminatoire?

Non parce que quand on parle de confinement des plus exposé aux risques c'est la "fausse" réponse qui nous est faites .

Signaler Répondre

avatar
Hein? le 28/01/2021 à 13:20
Précisions a écrit le 28/01/2021 à 13h09

C'est pas les TCL qui ferait çà...
Ils ne veulent pas vexer leurs actionnaires ces vautours.

???? Sytral ? Des actionnaires ? Les actionnaires de SYTRAL ce sont nos impots.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 28/01/2021 à 13:09

C'est pas les TCL qui ferait çà...
Ils ne veulent pas vexer leurs actionnaires ces vautours.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.