Près de Lyon : un collégien de 6e menacé à l'arme blanche

Près de Lyon : un collégien de 6e menacé à l'arme blanche
Photo d'illustration- LyonMag

Les faits ont eu lieu ce vendredi à Villefranche-sur-Saône.

Aux alentours de 13h30, aux abords du collège Jean Moulin, un élève de 3e aurait menacé un autre collégien de 6e avec une arme blanche selon Le Progrès.

Ce jeudi, la victime était déjà allée voir la directrice pour se plaindre de moqueries de la part d'un camarade. Le grand frère de ce dernier, âgé de 14 ans, n'a pas apprécié les critiques. Il aurait alors attendu le jeune collégien à la sortie de l'établissement et c'est là qu'il lui aurait glissé une lame sous la gorge, à l'abris des regards.

Interpellé, l'adolescent a nié les faits. Il a assuré aux forces de l'ordre ne pas connaître l'élève de 6e et qu'il n'avait aucune arme sur lui.

La victime assure que la lame a été jetée dans les égouts. Une enquête a été ouverte, mais le suspect a été laissé libre.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
A la charge de la société et de ses victimes le 01/03/2021 à 09:33
Laydie a écrit le 27/02/2021 à 22h39

Ma fille avait subi un harcèlement au sein de cette établissement, on lui a fait une réputation parce qu'elle portait des jupes et était nouvelle, tous ça c'est terminé par une tentative de sucide et un décrochage scolaire, alors moi je peux vous dire que je suis en admiration face à cet enfant qui ne c'est pas laissé impressionner mais cela ne suffira pas !! il faut le protéger a présent !! Je suis en colère car vous pouvez me croire que certaines protection de mineurs ne devrait pas avoir lieu surtout quand il s'agit potentiellement de futur criminels.

Il faut que les agresseurs / harceleurs soient séparés et changés d’établissement. Ce n’est pas aux victimes de partir ou de se replier sur elles-mêmes.
A 14 ans ce minus menace un môme de 11 ans en lui mettant un couteau sous le cou, juste parce que monsieur est contrarié qu’on conteste le doit de sa fratrie à humilier et faire la loi... Quelle genre d’éducation produit de tels sociopathes précoces ? La contraception, c’est pas pour les chiens !!
Menace de mort, pour un adulte, c’est du pénal. Pour un ado, ça devrait être, au minimum forte amende aux parents, excuses à la victime, changement d’établissement et suivi psycho-éducatif + judiciaire.
Bref, faire le boulot à la place des « parents » ou plutôt simples géniteurs...

Signaler Répondre

avatar
Cartel-bancaire le 28/02/2021 à 11:40
Sameuh a écrit le 27/02/2021 à 17h37

Laisser libre jusqu'à qu'il blesse ou tue une personne qu'elle justice qui favorise les criminels une grosse tarte et maison de redressement pour c'est parasites

Blabla le super hero du net

Signaler Répondre

avatar
Mais enfin ! le 28/02/2021 à 09:03
PierreFrence a écrit le 28/02/2021 à 07h07

Bien dit ! Le grand frère a été aussi un lâche avant et puis quand on vit encore chez sa mère a son âge c'est qu'on est loin d'être un homme aussi.

Je ne vais pas prendre la défense du "grand" frère, mais à 14 ans, en 3ème, c'est un peu normal de vivre chez maman !

"Le grand frère de ce dernier, âgé de 14 ans..."

Signaler Répondre

avatar
PierreFrence le 28/02/2021 à 07:07
Inthemix a écrit le 28/02/2021 à 00h31

Très bon raisonnement

Bien dit ! Le grand frère a été aussi un lâche avant et puis quand on vit encore chez sa mère a son âge c'est qu'on est loin d'être un homme aussi.

Signaler Répondre

avatar
Inthemix le 28/02/2021 à 00:31
Tu a bien agis gone. a écrit le 27/02/2021 à 18h46

Gone en allant voir la directrice, tu a bien agit. Tu a fais ce qu'il fallait faire.
Bravo, tu est courageux.

Les petites fientes et leurs grands frères, ne t'arriveront jamais à la cheville !
Un lâche, reste un lâche toute sa vie.
En s'attaquant aux personnes qui leur semblent plus faible, ils ont l'impression d'être fort.
Des individus comme cela, j'en fais au moins un par jour et l'évacue par les voies naturelle...

Quand à l'attitude du parquet qui laisse libre ce déchet humain.
Que dire, si ce n'est être impatient que la présidentielle de 2022 ai lieu, pour que l'état de droit soit une réalité.

Très bon raisonnement

Signaler Répondre

avatar
Laydie le 27/02/2021 à 22:39

Ma fille avait subi un harcèlement au sein de cette établissement, on lui a fait une réputation parce qu'elle portait des jupes et était nouvelle, tous ça c'est terminé par une tentative de sucide et un décrochage scolaire, alors moi je peux vous dire que je suis en admiration face à cet enfant qui ne c'est pas laissé impressionner mais cela ne suffira pas !! il faut le protéger a présent !! Je suis en colère car vous pouvez me croire que certaines protection de mineurs ne devrait pas avoir lieu surtout quand il s'agit potentiellement de futur criminels.

Signaler Répondre

avatar
Mambalev le 27/02/2021 à 21:36

West side story ce n est pas nouveau

Signaler Répondre

avatar
Fermeté le 27/02/2021 à 18:46

Il faut toujours déposer plainte. Et si la police refuse de l'enregistrer, lettre recommandé AR au procureur de la ripoublique.

Signaler Répondre

avatar
Tu a bien agis gone. le 27/02/2021 à 18:46

Gone en allant voir la directrice, tu a bien agit. Tu a fais ce qu'il fallait faire.
Bravo, tu est courageux.

Les petites fientes et leurs grands frères, ne t'arriveront jamais à la cheville !
Un lâche, reste un lâche toute sa vie.
En s'attaquant aux personnes qui leur semblent plus faible, ils ont l'impression d'être fort.
Des individus comme cela, j'en fais au moins un par jour et l'évacue par les voies naturelle...

Quand à l'attitude du parquet qui laisse libre ce déchet humain.
Que dire, si ce n'est être impatient que la présidentielle de 2022 ai lieu, pour que l'état de droit soit une réalité.

Signaler Répondre

avatar
Et ca continue.... le 27/02/2021 à 18:10

Encore et encore....
2022

Signaler Répondre

avatar
Sameuh le 27/02/2021 à 17:37

Laisser libre jusqu'à qu'il blesse ou tue une personne qu'elle justice qui favorise les criminels une grosse tarte et maison de redressement pour c'est parasites

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.