Lyon : les militants d’Extinction Rebellion s’en prennent au siège de Bayer 

Lyon : les militants d’Extinction Rebellion s’en prennent au siège de Bayer 
Le hall de Bayer dégradé - DR

Les militants écologistes d’Extinction Rebellion manifestent ce vendredi matin.   

Environ une centaine de personnes sont rassemblées devant le siège de l’entreprise Bayer, dans le 9e arrondissement de Lyon, au cœur du quartier de Gorge de Loup. 

Les activistes, notamment connus pour avoir saboté de nombreuses trottinettes électriques depuis quelques mois à Lyon, sont rassemblés "pour lutter contre la réintroduction des néonicotinoïdes". Une décision temporaire qui avait été validée le 15 mars dernier par la Conseil d’Etat, notamment pour donner de l’air à la filière de la betterave sucrière. Reste que les néonicotinoïdes sont des produits pesticides "tueur d'abeilles" pour de nombreuses associations de défense de la nature. 
 
Dans des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on voit que les vitres extérieures du siège de Bayer ont été largement tagguées ce vendredi matin par les militants. L’intérieur des locaux a aussi été dégradé par des individus qui ont réussi à pénétrer dans le siège de Bayer. 

L’entreprise ciblée a réagi, là-encore sur Twitter : "nous regrettons et condamnons fermement les dégradations qui ont eu lieu sur notre site. Nous sommes prêts à discuter de nos activités avec les représentants d’Extinction Rebellion de manière constructive, cela dans un cadre non-violent".

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
xr le 19/03/2021 à 20:27
Une dissolution quand? a écrit le 19/03/2021 à 13h02

A quand une dissolution de cette association violente? Inadmissible de dégrader les locaux d’une entreprise!!!

XR ne peut pas être dissoute car ce n'est pas une association :)
C'est drole, ya encore des gens qui pensent que l'état peut décider de tout et tout le temps

Signaler Répondre

avatar
G. Majax le 19/03/2021 à 19:10
Mamimal a écrit le 19/03/2021 à 18h47

Ses enfants capricieux n’acceptent Aucune opposition et ont TOUJOURS raisons. C’est bien normal, puisqu’ils sont les descendants de nos élites et autres décérébrés des hautes sphères qui se prennent pour des délinquants Dieux vivants. C’est pourquoi ils ne sont pas près de dissoudre les dégradations de leur progénitures définitivement irresponsables et irrécupérables par les drogues qui ont fondus leurs cervelles.

Votre "Ses" est un pronom démonstratif et non possessif, qui s'écrit donc avec un C.
Vos "Dieux" au pluriel ne prennent pas de majuscule.

Je n'adhère pas à votre propos et je suis pourtant un enfant de Bayer.

Signaler Répondre

avatar
Mamimal le 19/03/2021 à 18:47
Une dissolution quand? a écrit le 19/03/2021 à 13h02

A quand une dissolution de cette association violente? Inadmissible de dégrader les locaux d’une entreprise!!!

Ses enfants capricieux n’acceptent Aucune opposition et ont TOUJOURS raisons. C’est bien normal, puisqu’ils sont les descendants de nos élites et autres décérébrés des hautes sphères qui se prennent pour des délinquants Dieux vivants. C’est pourquoi ils ne sont pas près de dissoudre les dégradations de leur progénitures définitivement irresponsables et irrécupérables par les drogues qui ont fondus leurs cervelles.

Signaler Répondre

avatar
Recyclage le 19/03/2021 à 17:46

Génial la vidéo où le mec d'extinction rébellion se fait éjecter du toit du métro par la foule! (on notera que ce militant "non violent" à tenté de mettre un coup de pied dans la tête d'une personne qui voulait tout simplement rentrer chez elle après une journée de travail)

Signaler Répondre

avatar
ExLyonnaise le 19/03/2021 à 17:24

Comment voulez-vous discuter sereinement avec des extrémistes qui ne connaissent que la casse, l'insulte et les manifs comme tout argument. Je ris (jaune) lorsque je vois les naïfs voter pour des "écolos" qui ne connaissent rien à l'écologie, mais qui mettent en place un pouvoir d'extrême gauche avec quelques sanctions punitives pour justifier leur nom ô combien usurpé. Ne confondez pas écologues (ceux qui travaillent sur l'écologie) et les écologistes, qui sont des idéologues d'extrême gauche.

Signaler Répondre

avatar
Terrorisme vert le 19/03/2021 à 15:18

Ces violences, acceptées par un état incompétent et d'extrême faiblesse tel le notre, devraient être sévèrement punies et ces groupuscules haineux et dangereux dissous sur le champ. Malheureusement il n'y a plus de pilote dans l'avion France et la vermine s'en donne à cœur joie.

Signaler Répondre

avatar
CpasVrai le 19/03/2021 à 15:00

Bravo ! Il est bien connu que la violence résoud tout ! Mais c'est certainement bien plus facile que de discuter... et d'essayer de comprendre tous les tenants et aboutissants de chaque décision. Il est préférable de tuer l'industrie betteravière et du sucre français et mettre des centaines de personnes au chomage et dans l'embarras financier plutôt que d'accepter de laisser un peu de temps aux agriculteurs et Bayer pour trouver des solutions alternatives.

Signaler Répondre

avatar
Dans ce cas le 19/03/2021 à 14:45
bien d'accord ! a écrit le 19/03/2021 à 13h42

je suis bien d'accord, l’extrême droite tabasse des gens dans la rue, mais extinction rébellion essaie d'améliorer notre nourriture et notre environnement et c'est bien pire !

S'ils veulent améliorer les choses, ils n'ont qu'à aller dans les régions de production de betteraves pour combattre la jaunisse avec des moyens qu'ils estiment les meilleurs.
Là ce serait une action positive accueillie favorablement par tous et que les médias pourraient aussi mettre en avant.
Dire non n'a pas souvent fait avancer les choses surtout quand on ne propose rien à la place.

Signaler Répondre

avatar
Bérénice B. le 19/03/2021 à 14:45
dissolution a écrit le 19/03/2021 à 11h53

Deux poids deux mesures....
Bien plus dangereux que Génération Identitaire, pourtant.

Ceci a au moins le mérite de situer ce gouvernement sur l'échiquier politique. Bien plus proche de l'extrême gauche que de la la droite nationale. Et n'oublions pas que les élections approchent.

Signaler Répondre

avatar
Coucouleskikoos le 19/03/2021 à 14:30

Superbe action, dans le respect de la non violence et pour la protection du vivant, espérons que le gouvernement et les puissants de ce monde vous écoute...

Signaler Répondre

avatar
bob75 le 19/03/2021 à 14:26

ridicule, allez a l'assemblée ou rencontrez les deputés du rhone qui ont voté le texte
y'a une longue reflexion dans ce mouvement...

Signaler Répondre


avatar
Leçon de politique 2021 le 19/03/2021 à 13:53

Macron doit comprendre qu'il faut occuper les gens, soit avec des cours de facs nuls ou un emploi d'esclave du système. Si vous laissez les gens dehors à rien faire, ils commencent à réfléchir puis se rebelle

Signaler Répondre

avatar
bien d'accord ! le 19/03/2021 à 13:42
dissolution a écrit le 19/03/2021 à 11h53

Deux poids deux mesures....
Bien plus dangereux que Génération Identitaire, pourtant.

je suis bien d'accord, l’extrême droite tabasse des gens dans la rue, mais extinction rébellion essaie d'améliorer notre nourriture et notre environnement et c'est bien pire !

Signaler Répondre

avatar
The Soros's team le 19/03/2021 à 13:42

Extinction Rebellion, l'ong financée par des hedge funds et des milliardaire américain, hahaha!!
https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/quand-extinction-rebellion-sattire-la-sympathie-des-hedge-funds-1141708

Signaler Répondre

avatar
Stop néocics le 19/03/2021 à 13:17

Bravo et Merci

Signaler Répondre

avatar
Une dissolution quand? le 19/03/2021 à 13:02

A quand une dissolution de cette association violente? Inadmissible de dégrader les locaux d’une entreprise!!!

Signaler Répondre

avatar
VNL le 19/03/2021 à 12:32

Génération identitaire s'est fait dissoudre pour moins que ça.

A quand la dissolution de ce groupuscule haineux aux actions interdites, de l'Unef et leur réunions / paroles racistes etc ?

Signaler Répondre

avatar
Nouvelle Con-Science le 19/03/2021 à 12:28
Partialité a écrit le 19/03/2021 à 12h12

Tu mets une banderole dans la montagne tu es dissous, tu détruis des biens privés et publics et tu menaces des employés tu n'es pas dissous.
Faudra qu'on m'explique la logique. Ou Macron serait-il partial et calculateur ?

Dissoudre GI est un coup de pub, quand tu vois comme Thaïs D; s'est fait détruire, alors qu'elle n'avait même pas encore ouvert la bouche pas besoin de chercher plus loin !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 19/03/2021 à 12:24

L 'entreprise BAYER n' a pas à discuter avec les activistes de Extinction Rébellion , ces gens là n'ont pas prérogative d'Etat. Ce sont des gauchistes de l'extrême gauche, des anarchistes supposés " écolos " et qui en fait ne sont que des intégristes révolutionnaires, sans aucune déontologie politique. Ils sont plus destructeurs que " Génération identitaire, qui eux, défendent la Nation sans s'attaquer et détruire les usines, d'autant celles, qui européennes donnent du travail aux français. Que ces délabrés du cerveau continuent à s'attaquer aux investisseurs étrangers, dans quelques temps nous reparlerons de l' Economie française déjà désastreuse.

Signaler Répondre

avatar
Partialité le 19/03/2021 à 12:12

Tu mets une banderole dans la montagne tu es dissous, tu détruis des biens privés et publics et tu menaces des employés tu n'es pas dissous.
Faudra qu'on m'explique la logique. Ou Macron serait-il partial et calculateur ?

Signaler Répondre

avatar
Yo le 19/03/2021 à 12:04

Ils ne sont pas dissous eux ? Pourtant, ce n'est pas très légal ce qu'ils font !

Signaler Répondre

avatar
dissolution le 19/03/2021 à 11:53

Deux poids deux mesures....
Bien plus dangereux que Génération Identitaire, pourtant.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.