Rodéos urbains : la députée Anissa Khedher propose aux maires concernés de rencontrer les rapporteurs de la mission d'évaluation

Rodéos urbains : la députée Anissa Khedher propose aux maires concernés de rencontrer les rapporteurs de la mission d'évaluation
Anissa Khedher - LyonMag

Mercredi et jeudi, les rapporteurs de la mission d'évaluation de la loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les rodéos motorisés seront à Lyon.

La députée LREM du Rhône, Anissa Khedher, indique ce mardi dans un communiqué de presse avoir personnellement proposé à sa collègue Natalia Pouzyreff de se rendre dans l'agglomération particulièrement touchée par le phénomène de rodéos urbains. Mais aussi d'avoir écrit aux maires les plus concernés pour leur proposer de rencontrer les parlementaires chargés de trouver des solutions pour enrayer la machine.

Ainsi, Alexandre Vincendet (Rillieux), Grégory Doucet (Lyon), Pierre Oliver (Lyon 2e), Jérémie Bréaud (Bron) et Hélène Geoffroy (Vaulx-en-Velin) ont reçu un courrier. Cette dernière pourrait d'ailleurs soumettre aux rapporteurs un premier bilan de son projet d'offrir aux jeunes Vaudais des stages de motocross. On peut s'étonner de l'absence de la maire de Vénissieux, dont les Minguettes sont un haut-lieu du rodéo urbain.

"Ces retours de terrain pourront ainsi permettre aux rapporteurs d'affiner leurs travaux et de faire de nouvelles propositions à la commission des lois et au ministère de l'Intérieur", juge Anissa Khedher.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
NigaucheNidroite le 06/09/2021 à 12:24

Cette députée fait du très bon travail tant sur le terrain qu'à l'Assemblée. En témoigne ici : https://www.anissa-khedher.fr/. On peut ne pas être d'accord avec ses positions mais on ne peut pas critiquer son engagement, tant local, que national.

Signaler Répondre

avatar
Benmousseux le 28/07/2021 à 21:16

On n'attends pas d'un député qu'il fasse un rapport mais soit acteur avec l'appui du gouvernement et des maires.

Et en plus, un rapport fait dans leur coin ...alors qu'il y des acteurs associatifs, élus qui n'ont pas été interrogés.

Et Mr Blein, le député fantôme, il a fini sa sieste?

Signaler Répondre

avatar
On s'marre! le 28/07/2021 à 20:51
Sans sur a écrit le 27/07/2021 à 19h42

Je vais sûrement me faire censurer,mais tant pis…chers français,quand est ce que vous allez ouvrir les yeux??qui dirigent votre pays??qui organisent votre pensée,afin de vous plumer,et de vous asservir???j’en dirais pas plus,je risquerai ma vie….mais ouvrez les yeux bon sang…c’est le moment de se réveiller!!!

Hahaha j'espère que tu vas commenter plus souvent toi!

Signaler Répondre

avatar
Guile Sergeant le 28/07/2021 à 20:40
Méthode anglaise a écrit le 27/07/2021 à 19h26

Il va falloir que les services de police montrent un peu leurs muscles
Il faut leur donner l'autorisation d'intervention dure, comme en Angleterre des fuyards à motos et scooters, en les percutants
Apparemment c'est brutal mais efficace
La mollesse politique et juridique a atteint ses limites

Tout a fait.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 28/07/2021 à 12:07

Pas besoin de mission des tirs de LBD seront bien plus efficaces

Signaler Répondre

avatar
c'est doux c'est bon.... Doucet c'est bon le 28/07/2021 à 08:02

Greg est en vacances, Lyon n'est pas concerné.

Signaler Répondre

avatar
Breaking news le 28/07/2021 à 07:53
Dizio a écrit le 27/07/2021 à 21h02

La loi du 3 aout 2018 : "La loi renforce les sanctions contre les les rodéos motorisés. Elle prévoit une peine d'un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende, qui peut aller jusqu'à 75 000 euros d'amende et cinq ans d'emprisonnement si l'auteur des faits a consommé de l'alcool ou des stupéfiants."

Première question : combien de fois cette loi a t elle été appliqué ?

1 an = bracelet électronique
Les amendes ne sont possibles que lorsqu on est solvable
Je crois que nous avons la réponse!

Par contre, avoir des flics dans les rues, qui interviennent et interpellent, qui mettent des herses…. Tout cela est possible, et jamais fait!!!
Qui donne les ordres?

On voit bien que tout le gouvernement est en marche vers les élections après avoir bien laisser pourrir la situation

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 28/07/2021 à 07:28

Cette député se trompe, la logique aurait été que c est la commisson parlementaire qui aille à la rencontre des maires et non pas l inverse

Donc les maires de Bron, de Vaulx en velin. de Rilleux, de Venissieux, de Lyon etc invitent la commission de venir les rencontrer dans leurs mairie.

Signaler Répondre

avatar
DL69 le 28/07/2021 à 07:19

Je trouve néanmoins son initiative intéressante. Que les maires concernés par ces problèmes de rodéos rencontrent des parlementaires-rond de cuir, qui ne quittent sans doute pas souvent leurs bureaux pour aller sur le terrain et se rendre compte de la réalité.

Signaler Répondre

avatar
bébert le 28/07/2021 à 07:18

c"est pas cette macronistienne qui voulait mettre des paravents pour séparer les salles de classes en deux?........tout est dit

Signaler Répondre

avatar
Nepa le 27/07/2021 à 22:11
Jean Pierre a écrit le 27/07/2021 à 21h12

Je vous rassure vous ne risquer en publiant ici un tel commentaire.
Un peu de réalisme, nous ne sommes en pas en Corée du Nord

Détrompez vous….et il faut allez en Corée du Nord pour savoir ce qu’il s’y passe réellement…il ne faut pas se contenter de regarder des reportages montez par des médias manipulateurs et payés pour nous bourrez le crâne…traitez moi de complotiste,ça ne me gènes pas !!!cordialement!!

Signaler Répondre

avatar
Jean Pierre le 27/07/2021 à 21:12
Sans sur a écrit le 27/07/2021 à 19h42

Je vais sûrement me faire censurer,mais tant pis…chers français,quand est ce que vous allez ouvrir les yeux??qui dirigent votre pays??qui organisent votre pensée,afin de vous plumer,et de vous asservir???j’en dirais pas plus,je risquerai ma vie….mais ouvrez les yeux bon sang…c’est le moment de se réveiller!!!

Je vous rassure vous ne risquer en publiant ici un tel commentaire.
Un peu de réalisme, nous ne sommes en pas en Corée du Nord

Signaler Répondre

avatar
Dizio le 27/07/2021 à 21:02

La loi du 3 aout 2018 : "La loi renforce les sanctions contre les les rodéos motorisés. Elle prévoit une peine d'un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende, qui peut aller jusqu'à 75 000 euros d'amende et cinq ans d'emprisonnement si l'auteur des faits a consommé de l'alcool ou des stupéfiants."

Première question : combien de fois cette loi a t elle été appliqué ?

Signaler Répondre

avatar
Sans sur le 27/07/2021 à 19:42

Je vais sûrement me faire censurer,mais tant pis…chers français,quand est ce que vous allez ouvrir les yeux??qui dirigent votre pays??qui organisent votre pensée,afin de vous plumer,et de vous asservir???j’en dirais pas plus,je risquerai ma vie….mais ouvrez les yeux bon sang…c’est le moment de se réveiller!!!

Signaler Répondre

avatar
Méthode anglaise le 27/07/2021 à 19:26

Il va falloir que les services de police montrent un peu leurs muscles
Il faut leur donner l'autorisation d'intervention dure, comme en Angleterre des fuyards à motos et scooters, en les percutants
Apparemment c'est brutal mais efficace
La mollesse politique et juridique a atteint ses limites

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 27/07/2021 à 19:10

Conclusion, ça fait longtemps qu'on s'est pas vu, on se fait une bouffe chez Bocuse...

Signaler Répondre

avatar
Déjà 3 ans ? le 27/07/2021 à 18:34

La loi date du mois août 2018, et l’état est encore dans l’évaluation ? Cela montre combien l’état est incapable de maintenir l’ordre dans les villes. Quel aveux de faiblesse ! Quant à notre maire, il est dans la négation de la sanction…
Autrement dit, si la situation évolue, ce sera dans le sens négatif …

La méthode de la police anglaise est efficace et pragmatique…

Signaler Répondre

avatar
Covidusmortibus le 27/07/2021 à 18:21

Prendront ils un jour le taureau par les cornes, et faire cesser tous ces nouveaux jeux pour les ados...

Signaler Répondre

avatar
ollé ! le 27/07/2021 à 18:11

Les rodéos urbains sont des pieds de nez à toutes les autorités y compris les "députées" comme Khedher,

Signaler Répondre

avatar
Pseudo Pode le 27/07/2021 à 18:11

Ou cette mission impassible n'avait pas prévu de rencontrer les Maires concernés et de se rendre dans les endroits concernés alors on se demande ce qu'elle venait faire
Ou la mission avait prévu de rencontrer les Maires concernés et de se rendre dans les endroits concernés alors, l'envoi de cette lettre annoncée par communiqué de presse, à part se faire mousser en enfonçant les portes ouvertes, c'est pitoyable.
PS : elle est native de Vénissieux, ville oubliée selon l'article

Signaler Répondre

avatar
hubris le 27/07/2021 à 18:08

A Lyon vient de s'ouvrir le Musée de l'Illusion !

Signaler Répondre

avatar
Accélération x666 le 27/07/2021 à 17:50

Elle pense changer quoi l'oiseau rouge d'Angry Birds ?

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 27/07/2021 à 17:47

Anissa Khedher ou l'escroquerie LREM, une députée que l'on ne voit jamais et qui ne sert à rien. Et bien sur quoi de plus facile que de prendre la balle au bond et se faire le porte parole d'une initiative. Plein le c.... de tous ces élus qui profite de la république et après on s'étonne que les Français ne votent pas. Hélène Geoffroy qui va faire le bilan des stages de motocross pendant que dans sa commune, sous ses fenêtres ca continue de plus belle entre rodéo et tirs de mortiers.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.