Frédéric Merlin et SGM : ce Lyonnais qui s'offre sept grands magasins des Galeries Lafayette

Frédéric Merlin et SGM : ce Lyonnais qui s'offre sept grands magasins des Galeries Lafayette
Les Galeries Lafayette de Dijon font partie du deal - DR

La transaction n'est pas passée inaperçue.

Son montant a beau ne pas avoir été communiqué, elle est considérée par beaucoup d'observateurs comme l'un des gros coups de l'été.

Le groupe Galeries Lafayette a annoncé s'être séparé de sept grands magasins de province. Les enseignes de Grenoble, Dijon, Angers, Limoges, Orléans, Reims et Le Mans, qui représentent un total de 80 000m2 de surface de vente et un chiffre d'affaires légèrement inférieur à 300 millions d'euros annuel, ont été acquises par la Société des Grands Magasins (SGM).

Cette foncière commerciale appartient au groupe lyonnais L'Avenue Développement Immobilier, dirigée par le jeune entrepreneur Frédéric Merlin. A seulement 30 ans, ce dernier fait partie des 300 plus grandes fortunes françaises.

Et cette transaction qui prendra effet début 2022, pour laquelle il s'est engagé à conserver les 600 salariés des sept magasins via un contrat d'affiliation, devrait lui permettre de poursuivre sa progression fulgurante dans le monde des affaires.

La SGM possède et exploite déjà d'importants centres commerciaux à Lille, Nîmes ou encore au Kremlin-Bicêtre.

Pour le moment, les Galeries Lafayette de Lyon, situées à la Part-Dieu, restent dans le giron du groupe historique. Tout comme celles de Bron. Mais pour combien de temps encore ?

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
EBA70 le 16/09/2021 à 11:08
Barnum Circus a écrit le 26/08/2021 à 15h23

Sa stratégie pose question dans une période peu propice aux grands magasins, entre achat en ligne et crise sanitaire
Ce n'est pas pour rien que les Galeries Lafayette vendent ces sites de province
Même à Part Dieu, je me demande comment ils tiennent le coup
Alors quel est le business plan derrière ce rachat, j'aimerais bien savoir ?

En effet, le montage des sociétés du groupe SGM Gestion est plus qu'obscure. De plus, les montants inconnus de ces transactions immobilières commerciales doivent être conséquents. Je ne serai pas surpris par des révélations surprenantes.

Signaler Répondre

avatar
Jealousy69 le 27/08/2021 à 10:54

Jalousie quand tu nous tiens !

Signaler Répondre

avatar
lol le 27/08/2021 à 03:21

Il achète pour mieux revendre plus tard et surtout ,licencier !C'est une habitude

Signaler Répondre

avatar
LeoM38 le 26/08/2021 à 22:27

Bravo Fred! Magnifique parcours! Que de chemin parcouru depuis Robin et nos études communes! La bise

Signaler Répondre

avatar
MarioLop le 26/08/2021 à 20:39

Un super camarade et un élève sérieux!
Il était délégué de notre classe au collège, et très au fait de la mode, je ne suis pas surprise de la retrouver des années après chef d’entreprise dans l’habillement de luxe!

Signaler Répondre

avatar
Kamel01 le 26/08/2021 à 19:02
Jakelamotta a écrit le 26/08/2021 à 18h35

A priori qui montre une certaine jalousie. Pour le coup, il né a venissieux, à grandi à corbas et à juste réussi sans l’aide de personne… bravo à lui !

on jouai au foot ensemble, il était pas très fort, mais super sympa

Signaler Répondre

avatar
Jakelamotta le 26/08/2021 à 18:35
Waaa a écrit le 26/08/2021 à 14h18

A 30 ans,être à la tête d’un empire comme ça !!!il a pas dû grandir a Vaulx en velin a mon avis!!

A priori qui montre une certaine jalousie. Pour le coup, il né a venissieux, à grandi à corbas et à juste réussi sans l’aide de personne… bravo à lui !

Signaler Répondre

avatar
M.Cordier le 26/08/2021 à 18:28
Waaa a écrit le 26/08/2021 à 14h18

A 30 ans,être à la tête d’un empire comme ça !!!il a pas dû grandir a Vaulx en velin a mon avis!!

Vous êtes dans l’erreur nous étions au lycée ensemble à Vienne et il venait d’une famille tout à fait classique de Corbas… Un très beau parcours!

Signaler Répondre

avatar
province le 26/08/2021 à 15:51

Quel mot laid. Que les parisiens l'utilise je peux comprendre, ils se croient supérieurs... Mais pour un lyonnais, c'est à éviter.

Signaler Répondre

avatar
Barnum Circus le 26/08/2021 à 15:23

Sa stratégie pose question dans une période peu propice aux grands magasins, entre achat en ligne et crise sanitaire
Ce n'est pas pour rien que les Galeries Lafayette vendent ces sites de province
Même à Part Dieu, je me demande comment ils tiennent le coup
Alors quel est le business plan derrière ce rachat, j'aimerais bien savoir ?

Signaler Répondre

avatar
Waaa le 26/08/2021 à 14:18

A 30 ans,être à la tête d’un empire comme ça !!!il a pas dû grandir a Vaulx en velin a mon avis!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.