Des référendums dans la Métropole de Lyon ? "Que ça vienne du bas serait meilleur" selon Laurence Boffet

Laurence Boffet, vice-présidente de la Métropole de Lyon chargée de la Participation, est l’invitée ce mardi de Raphaël Ruffier-Fossoul, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Des référendums dans la Métropole de Lyon ? "Que ça vienne du bas serait meilleur" selon Laurence Boffet
Laurence Boffet - LyonMag

Laurence Boffet s'apprête, avec plusieurs collègues vice-présidents de la Métropole de Lyon, à vivre des mois chargés avec le coup d'envoi de nombreuses concertations sur le territoire. Et notamment celle de la Zone à Faibles Emissions (ZFE). "C'est à nous tous de trouver la solution. L'idée n'est pas d'appliquer la ZFE, mais de comment le faire", indique l'élue. Pour rappel, le site concerné est jeparticipe.grandlyon.com.

La décision de la majorité écologiste de faire davantage appel à l'avis des habitants ne se fait pas sans heurt. "On est en Ve République, les élus aiment bien décider et l'administration aime bien faire également, il faut changer les habitudes. Au Grand Lyon, ce n'était pas la culture", reconnaît Laurence Boffet.

"Il y a beaucoup de choses qui se passent et qui ne se voient pas. Mais le principal, c'est que chacune et chacun puisse participer sur les grands et petits projets", poursuit celle qui s'est présentée sur les listes de Nathalie Perrin-Gilbert en 2020.

Les Verts semblent attachés à la parole de leurs concitoyens, mais ne font pourtant pas appel à la solution la plus radicale en ce sens : le référendum.
"Je ne trouve pas que ce soit une bonne idée que ce soit la Métropole qui décide qu'il faut faire un référendum sur tel ou tel domaine. Que ça vienne du bas serait meilleur, note Laurence Boffet. Peut-être que ce sera demandé par les habitants, auquel cas on se posera la question. (...) Pour l'instant, on préfère faire comme ça, pour que l'information passe bien et qu'elle soit à portée de tout le monde".

Laurence Boffet est également revenue sur la polémique qui divise les Insoumis lyonnais, avec le cas Laurent Bosetti, adjoint FI au maire qui fait appliquer la loi de transformation de la fonction publique et qui passe pour un traître aux yeux des syndicats. "Ce serait bien qu'on interroge l'ensemble de la majorité", défend-elle.

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vicente69 le 09/09/2021 à 22:09

en lisant ce que dit cette personne de cette secte nous sommes les gens du bas et les escrologistes de la metropole les gens d’en haut ???? ils sont qui pour nous juger de la sorte ? il faut une METROPOLEXIT rapidement afin de les degager de la gestion de nos routes de la gestion des ordures (regardez votre taxe cette annee vous allez avoir une suprise) mare de cette politique du tout velo les bouchons s’intensifient de plus en plus avec leur politique de reduction de voies automobiles cela va etre long les 4 ans et demi a attemdre

Signaler Répondre

avatar
un détail le 08/09/2021 à 18:01
l'hopital et la charité a écrit le 07/09/2021 à 16h05

C'est la faute des écolos ?
=> 2005 = gouvernement de droite UMP, désormais au pouvoir à la région
=> 2016 = gouvernement PS, parti de l'ancien maire de Lyon ;)

Merci, bisou

La non prise en compte pour Notre Dame des Landes date de janvier 2018 sous gouvernement LREM avec Nicola Hulot comme ministre de l'écologie.

Signaler Répondre

avatar
Pedaleduschnok le 08/09/2021 à 09:32

Il y a un grand principe qui dit "plus vous montez dans l'échelle societal plus vous devenez incompétent." Avec nos responsables actuels en Mairie et en Métropole on est gâté.

Signaler Répondre

avatar
J avais osé le 07/09/2021 à 21:09

écrire que le référendum était un dénie de démocratie . J ai illustré mon propos en disant que laisser un choix au peuple etait d'une ignorance et d'une dangerosité extreme .(Nos élus sont choisis et payés pour cela )
Je prenais pour exemple le naufrage du Brexit et des britanniques ( il y en d'autres).
Mon pamphlet n'a pas plu ou n a pas été compris par le censeur .
....mais pourquoi ?

Signaler Répondre

avatar
liu le 07/09/2021 à 19:23

Et le référendum révocatoire , proposé par l'extrème gauche de Mélenchon ??

Signaler Répondre

avatar
Gueux le 07/09/2021 à 19:21

On peut donc sous-entendre, que les gens ordinaires (nous) font parti du "bas". Et donc eux, les élus de la Métropole, font partie du "haut". Je croyais les élus issus du peuple.

Signaler Répondre

avatar
démocrature3 le 07/09/2021 à 19:20

Ceux qui connaissent la gestion de NPG à la mairie de Lyon 1°en savent quelque chose !

Signaler Répondre

avatar
sur les élections aussi le 07/09/2021 à 18:29
mamipouzo a écrit le 07/09/2021 à 13h50

Quand on voit sur LM par exemple, comment les "verts" arrivent à se mobiliser sur les sondages pour les faire virer en leur faveur... Permettez moi chère madame de mettre en doute vos méthodes de concertations.

ils arrivent à mobiliser pour gagner les élections aussi . C 'est proprement un scandale , n 'est ce pas !

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 07/09/2021 à 17:57
gauchofascime ! a écrit le 07/09/2021 à 14h13

En effet, quid du référendum négatif en 2005 sur la Constitution européenne et celui positif sur l'aéroport de Notre Dame des Landes à Nantes en 2016 (oui 55,17 %) !

Le résultat du référendum de 2005 à provoquer l'élection de Sarkosy qui dans son programme électoral avait promis de revenir dessus, ce qu'il a fait après avoir été élu.

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 07/09/2021 à 17:53

"Que ça vienne du bas serait meilleur,... " C'est qui le "BAS" ? Ou se trouve le "HAUT" ? Maladresse ou révélateur ?

Signaler Répondre

avatar
l'hopital et la charité le 07/09/2021 à 16:05
gauchofascime ! a écrit le 07/09/2021 à 14h13

En effet, quid du référendum négatif en 2005 sur la Constitution européenne et celui positif sur l'aéroport de Notre Dame des Landes à Nantes en 2016 (oui 55,17 %) !

C'est la faute des écolos ?
=> 2005 = gouvernement de droite UMP, désormais au pouvoir à la région
=> 2016 = gouvernement PS, parti de l'ancien maire de Lyon ;)

Merci, bisou

Signaler Répondre

avatar
sortie de la région le 07/09/2021 à 15:58

nous pouvons aussi demander la possibilité à la métropole de sortir de la région Aura .

Signaler Répondre

avatar
gauchofascime ! le 07/09/2021 à 14:13
mamipouzo a écrit le 07/09/2021 à 13h50

Quand on voit sur LM par exemple, comment les "verts" arrivent à se mobiliser sur les sondages pour les faire virer en leur faveur... Permettez moi chère madame de mettre en doute vos méthodes de concertations.

En effet, quid du référendum négatif en 2005 sur la Constitution européenne et celui positif sur l'aéroport de Notre Dame des Landes à Nantes en 2016 (oui 55,17 %) !

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 07/09/2021 à 13:50

Quand on voit sur LM par exemple, comment les "verts" arrivent à se mobiliser sur les sondages pour les faire virer en leur faveur... Permettez moi chère madame de mettre en doute vos méthodes de concertations.

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 07/09/2021 à 12:47

Pensez aux classes populaires qui ne peuvent pas changer de véhicules arrêtez de parler de transports en communs aux travailleurs qui embauchent à 5 heures du matin hors métropole, aux personnes âgées qui doivent faire leurs courses , sécurisez les transports en commun dans lesquelles ont trouvé des personnes sans masque d'autre en train de fumer des joints. Rien qu'à causes de ces individus je préfère venir travailler en voiture,LOGER A L EXTERIEUR DE LYON JE VIENS AVEC UN VEHICULE DIESEL

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 07/09/2021 à 12:36

Françaises,français, mes chers fenottes et gones....je vous remercie de nous avoir généreusement octroyé une augmentation de 1000€ mensuels à nous vos simples et dévoués vice -présidents métropolitains...

Signaler Répondre

avatar
Juscot69 le 07/09/2021 à 12:16

Parfait, si cela peut donner la possibilité de Charlyrots de se prononcer sur la sortie de leur village (Charly) de la Métropole de Lyon.
Je crois que nombreux sont les Maires et administrés à se lasser des décisions politiques descendantes de la Métropole sans réelles concertations.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.