Reprise du travail à la fonderie

Reprise du travail à la fonderie

Les 352 salariés étaient en grève depuis deux jours.
Ils ont obtenu 30 000 euros de la part de Renault et PSA au titre d’une prime extralégale de licenciement. Les jours de grève seront payés et les départs seront tous volontaires. L’entreprise a été placée en redressement judiciaire et prévoit une centaine de licenciements.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.