Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’ASVEL a sombré et inquiète

Les Villeurbannais ont été défaits 55-76 par Orléans vendredi à l'Astroballe pour la 18e journée de Pro A.

Un manque de fond de jeu, des maladresses récurrentes, des déficiences dans l'agressivité et l'audace, voilà ce qui a eu raison de l'ASVEL contre Orléans. Les hommes de Vincent Collet ont été incapables de contenir l'Entente Orléanaise, auteure d'un très bon match. Un chiffre résume cette rencontre, celui des tirs à 3 points: Orléans en a réussi 15 sur 27, l'ASVEL seulement 4 sur 23. Les attaques villeurbannaises ont été annihilées par une défense très efficace de la part des co-équipiers de Laurent Sciarra, et seul Minda Lukauskis a sorti la tête de l'eau par moments. Vincent Collet a reconnu que son équipe manquait de rigueur et d'application, ainsi Bobby Dixon a été totalement transparent et très peu inspiré, il a même raté tous ses tirs, tout comme Kangur et Marshall, Ali Traoré a par ailleurs connu une soirée difficile. Preuves que quelquechose est cassé à l'ASVEL: l'Astroballe a sifflé son équipe, et le président Moretton est venu parler à ses joueurs dans les vestiaires à la fin de la rencontre. "Ce soir on ne doit pas être fiers d'avoir porté ce maillot vert" a-t-il déclaré.



Tags : ASVEL | championnat |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.