Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Très cher Rhônexpress…

Rhônexpress, la société concessionnaire chargée de la mise en oeuvre du projet de tram reliant La Part Dieu à l’aéroport Lyon Saint Exupéry, a présenté mercredi le calendrier de mise en route des rames. Et c’est au 1er Août que le véhicule devrait entrer en service, enterrant ainsi les traditionnels Satobus. Et pourtant, avec un tarif prohibitif (13 à 14 euros l'aller, 25 euros aller-retour), dû à la nature même de l’entreprise totalement non-subventionnée, Rhônexpress trouvera-t-il ses usagers ? Cela reste à voir, même avec une qualité de service améliorée. L’interview de Luc Borgna, directeur de Rhônexpress.

Lyon Mag : Où en est-on de la mise en place effective du Rhônexpress ?
Luc Borgna :
On est en phase avec le tableau de marche qui était prévu au départ. Nous avons démarré les travaux en Octobre 2008. Les deux premières rames sont arrivées le 18 décembre 2009, et nous attendons la troisième pour la fin de la semaine. Tout est en ligne aujourd’hui pour ouvrir à la date prévue, c’est à dire en Août 2010.

Le calendrier est donc respecté ?
Nous sommes parfaitement en ligne avec nos prévisons.

Qu’est-ce que Rhônexpress va apporter de plus que les navettes Satobus  ?
Il y a beaucoup de choses différentes dans le service qui sera apporté aux utilisateurs. La fiabilité dans le temps de parcours et dans les horaires est la première. Rhônexpress est un tramway qui va emprunter la ligne T3, qui est beaucoup plus fiable dans son temps de parcours qu’un bus classique. A niveau du confort aussi. La qualité et l’accueil à bord feront également l’objet de beaucoup plus d’exigences. L’objectif est de relier La Part Dieu à Saint-Exupéry en moins de trente minutes. Aujourd’hui, les études nous amènent à prévoir un temps de parcours de 27 minutes. Notre niveau de service sera bien supérieur de celui de Satobus, qui est soumis malheureusement aux encombrements de la circulation

Pouvez-vous être plus précis ?
Dans chaque véhicule, il y aura un agent d’accueil à bord pour aider les gens à monter à bord, pour ranger leur valise, pour les aiguiller et éventuellement les renseigner. A l’intérieur des véhicules, vous aurez des écrans qui offriront des renseignements sur l’aéroports, des informations sur votre vol, s’il est toujours prévu, s’il a du retard. Vous aurez des prises de 120 volts qui vous permettront de recharger vos équipements. Ce sont des améliorations que vous devez vous attendre à trouver dans un service express dédié à l’aéroport.

Comment va se passer la collaboration tramway T3 / Rhônexpress si vous empruntez les mêmes lignes ?

Cela sera la première fois en France qu’il y aura deux exploitants différents sur la même ligne. Pour cela, nous avons pris la décision avec le Sytral d’avoir un poste de commande centralisé commun, qui fera la régulation de tous les types de véhicules. Pour faire cohabiter ces deux services, les véhicules Rhônexpress partiront juste devant le T3, ce qui leur permettra d’avoir champ libre jusqu’au terminus. Cela sans normalement avoir à doubler de T3. Si jamais une manoeuvre de dépassement est nécessaire, huit zones d’évitement sont prévues.

Cette navette qui emprunte un morceau de réseau ferré, est-ce un première ?
En France, ce sera une première. Le département du Rhône a fait ce choix et ce sera la première fois en France qu’il y aura un service express entre un aéroport et un centre ville avec un mode de transport ferroviaire comme celui-ci. Il existe d’autres modes de transports similaires, à Stockholm, à Vienne, à Londres.

Cela pourrait donner des idées à d’autres villes ?
Il y a un autre projet qui existe à Paris mais qui n’en est, pour l’instant, même pas au stade de la signature du contrat. Il s’agit du projet Charles de Gaulle Express qui devrait remplacer le RER par un mode de transport plus performant et plus fiable. Il y a autre projet à plus long terme sur Nantes, qui avec son projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes, voudrait avoir un mode de transport du même niveau de service.

En cas de retard ou d’avarie technique, comment se passerait le remboursement éventuel ?

A partir de 10 minutes de retard, l’usager sera remboursé de 50% du prix du titre de transport. Au delà de 20 minutes de retard, l’usager est remboursé de la totalité du prix du titre de transport.

Allez-vous collaborer avec la SNCF et les TCL ?
Nous avons ce projet. Avec les TCL, vous pourrez acheter un titre combiné moyennant une plus value de 90 centimes d’euros. Vous aurez accès à Rhônexpress et à l’ensemble du réseau géré par le Sytral. Nous allons chercher à développer des partenariats, notamment avec la SNCF, pour avoir des modes de transports combinés TER+Rhônexpress ou TGV+Rhônexpress. Nous voulons donner la possibilité d’acheter un seul titre de transport avec un tarif combiné et éventuellement des remises selon les accords commerciaux passés avec les partenaires. 

Quels seront les tarifs de Rhônexpress ?
On s’achemine vers un tarif qui sera entre 13 et 14 euros l’aller simple, et 25 euros l’aller-retour. Il y aura la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans, des tarifs étudiants, des tarifs préférentiels pour les salariés de la plateforme aéroportuaire. Nous attendons la publication des derniers indices d’actualisation des coûts d’énergie, d’exploitation, des salaires pour fixer définitivement les tarifs. Il doit y avoir ensuite une délibération du département du Rhône, mais nous avons bon espoir que le tarif soit fixé d’ici à la fin du mois de Mars.

Comment défendez-vous ces prix plus élevés que Satobus ?

Aujourd’hui, un tarif de transport de 13 à 14 euros l’aller et 25 euros l’aller-retour reste un tarif bon marché. C’est un mode de transport qui est non-subventionné, le choix qui a été fait est celui d’une concession. Le ticket ne sera pas subventionné sur le fonctionnement par des subventions de l’Etat ou des collectivités locales. Il faut donc payer le vrai prix de cette qualité de service. C’est le principe «utilisateur : payeur». Le prix fixé est le vrai prix pour le service qui sera offert. Et renseignez-vous par rapport au même service qui existe à Stockholm ou ailleurs.



Tags : tramway | aeroport | rhonexpress |

Commentaires 36

Déposé le 16/02/2016 à 16h03  
Par Samuel et Karen Citer

Une alternative que nous avons testée et approuvée : se rendre à l'aéroport à pieds (à 5 minutes), au niveau des départs et arrivées, ici, des gens déposent ou viennent chercher d'autres gens, il suffit de demander aux gens qui repartent vers Lyon (ou à un endroit connecté à Lyon en termes de transports abordables) de vous prendre en "covoiturage", vous pouvez proposer la participation que voulez.

Déposé le 30/05/2012 à 17h32  
Par jack Citer

c 'est trés bien mais le parcours n 'est pas complet il faut plus de stations d'arret dans lyon surtout une jonction peut etre fait sur les rails existant de la sncf au niveau de la manufacture des tabacs de plus il faut prolonger les ventes flash avec 25 pour cent de réduc comme en Mai mais le trajet a 9 euros en conclusion faire le départ de gare de vaise perrache jean macé la part -dieu puis st exupéry cela serai trés trés rentable pour tous les lyonnais avec une durée de 45 minutes.

Déposé le 04/05/2012 à 09h51  
Par pilpoil Citer

AMABOU a écrit le 31/01/2011 à 22h46

MOI JE COMPTE UTILISER RHONEXPRESS MAIS JE REFEUSERAI DE PAYER ! NON MAIS FAUT PAS POUSSER? POUR QUI VOUS NOUS PRENEZ? DES BOEUFS?

le problème, c'est que dans le contrat signé avec VINCI, le Département (donc le contribuable) compense financièrement si le prix d'équilibre n'est pas atteint !

c'est de l'abus de bien public tout ça !

Déposé le 03/05/2012 à 23h30  
Par Acrostiche Citer

La navette par bus coutait 8 euros et était plus rapide parfois !!!! C'est abérrant !
Quand on compare avec les navettes des plus grandes capitales européennes, le Rhone express est plus beaucoup plus cher.
Le Orlybus a Paris coute 6,5 euros,
le billet de RER pour Charles de Gaule coute 8 euros
le metro de Madrid pour l'aeroport est à moins de 5 euros
le bus pour l'aeroport de lisbonne a du me couter moins de 3 euros
etc etc
Comment le département du Rhone peut il accepter de co-signer un tel tarif ? Comment la ville de Lyon peut elle financer des infrastructures visant à prendre sa population en otage ? A l'heure du développement durable, comment peut on pousser les gens a préférer leur voiture ?

Déposé le 30/04/2011 à 13h58  
Par Rémy Citer

je propose à tout les mécontents de faire faire parvenir leur messages à la société "easybus" déjà implantée à Londres (prix d'un aller ville>aéroport environ 3€,oui vous ne rêvez pas 3€) ici : http://www.easybus.fr/assistance-clients/contactez-nous

Déposé le 31/01/2011 à 22h46  
Par AMABOU Citer

MOI JE COMPTE UTILISER RHONEXPRESS MAIS JE REFEUSERAI DE PAYER ! NON MAIS FAUT PAS POUSSER? POUR QUI VOUS NOUS PRENEZ? DES BOEUFS?

Déposé le 25/09/2010 à 14h51  
Par Jérôme Citer

Dommage. J'étais content d'avoir civiquement réussi à abandonner ma voiture pour aller à l'aéroport au profit de Satobus au départ de Grange Blanche et dans un temps très correct. Je n'ai jamais pris Rhonexpress, mais vu ce que je viens de lire dans les commentaires... pour moi, ce sera voiture pour aller prendre mon avion. Quelle avancée ! BRAVO !

Déposé le 21/09/2010 à 07h34  
Par Seb2Lyon Citer

Colomb et Queyranne se sont opposés en vain à ce choix du département du Rhône contrôlé par des élus ruraux et libéraux (Mercier est élu par nos lointains cousins de Thizy qui sont peu concernés par ce tram !) L'autre chantier de Mercier, le musée des Confluences est arrêté après avoir couté 380M€ rien que pour les fondations. Les caisses du département sont vides, la dette est énorme, voilà pourquoi c'est une gestion privée qui a été choisie pour le tram. Et seule la clientèle d'affaire les intéresse, pas les salariés de StEx ou les touristes occasionels. Rappelez-vous la farce du Périph Nord, concession privée imaginée par d'autres libéraux, Noir et Barre : le Grand Lyon a dû racheter ce tronçon déficitaire, et sauver la mise. Mercier est "secrétaire d'Etat à l'espace rural" du gouvernement Fillon : un titre qui en dit long sur sa capacité à gérer le département abritant la 2e agglomération urbaine de France ! alors au lieu de râler, réfléchissez à 2 fois aux prochaines élections : est-ce qu'un libéral prendra en compte l'intérêt collectif ?

Déposé le 13/09/2010 à 14h54  
Par Non utilisateur de rhone express Citer

Bonjour... Quelqu'un peut-il me dire si des alternatives existent à cette grande arnaque? Bus privés ou co-voiturage? Merci, car devant me rendre à Londres bientôt, ca me ferait mal de payer 23€ un service que satobus rendait de la même facon sinon mieux; en effet, je partais de Grange Blanche, et là, je devrais perdre du temps à me rendre à Part-Dieu (plus le temps de la gare aux terminaux...)

Déposé le 27/08/2010 à 07h51  
Par Voyageuse Citer

Tarif prohibitif ... Aucun gain de temps vu l'éloignement entre l'arrêt de tram et le terminal... Rien moins que 10 à 15 min!!!! On gagne du temps? Non mais on paie plus cher et on marche bien plus en traînant bien durement ses valises!!! Le seul avantage que j'y vois c'est un départ de carré de soie... Mais je n'ai aucun gain de temps!

Déposé le 26/08/2010 à 14h12  
Par joséphine Citer

J'habite Bron, donc logiquement près de st-exupéry, et j'ai tout simplement mis une heure et demie pour rentrer chez moi !! avec le satobus je mettais 20mn !!..Avec un tarif casiment doublé !! merci la région ! merci Gérard ! La prochaine fois ça sera système d mais je refuse de contribuer à cette énorme arnaque.

Déposé le 18/08/2010 à 22h48  
Par Thibaz Citer

Il était une fois un joli aéroport installé bien loin de la ville. Du coup les gentils gens étaient découragés à l'idée de s'y rendre. Alors on y a fait une jolie gare mais on a oublié de la raccorder directement à la ville, si bien que pour aller de l'aéroport à cette ville en train il fallait passer par Paris. Heureusement qu'il y avait un service de bus correct et juste un petit peu cher. Ce n'était pas l'idéal mais bon ça allait en attendant mieux. Et puis soudain hourra, des gens ont décidé de raccorder le belle gare à la ville ! Sauf qu'ils se sont démerdés pour que ça coûte bien plus cher, que ça ne fasse pas gagner beaucoup de temps et que ça desserve moins d'endroits que le bus. Et comme il n'y a plus de bus, les gentils gens ont la pénible sensation de se faire enfler...

Déposé le 18/08/2010 à 12h56  
Par moi Citer

C'est hallucinant de voir la différence de tarif entre Lyon et ailleurs http://www.lyon-urbain.com/rhonexpress-un-a-tram-13euros.html Pourquoi avoir arrêter les Satobus ?

Déposé le 16/08/2010 à 12h16  
Par Laure Citer

j'ai été malheureusement obligé de l'utiliser hier : 10 min a marcher avec toutes les valises, 11 euros pr un aller, 30 min à attendre et un trajet debout au milieu de toutes les valises car bien sur pas de place pr les ranger. je regrette vraiment le satobus : juste devant le terminal, bocou moins cher, mieux installé et qui ne mettais au final pas plus de temps!! la prochaine fois ca sera voiture

Déposé le 12/08/2010 à 21h37  
Par Alexandre Citer

Certains parlent de Barcelone, et ça tombe bien... comparaison des tarifs des liaisons gares-aéroport dans les 2 villes : A Lyon, on paie 13€ pour 25 km en tram. A Barcelone, on paie 1,40€ pour 15 km en train. Cherchez l'erreur. Sans oublier qu'à Barcelone, tous les abonnements et cartes 10 trajets comportant la zone 1 sont valables sur la liaison aéroport (sans supplément), avec correspondance autorisée pendant 1h15 (minimum), et que la ligne ferroviaire dessert en plus quasiment le centre-ville (à 1 arrêt de métro) alors que ce n'est même plus le cas à Lyon. Seul bémol, la fréquence (30 minutes - en même temps la capacités des trains de la RENFE est quand même bien supérieure à celle d'un Rhônexpress). A mon avis, ça ne risque pas d'attirer grand monde le Rhônexpress...

Déposé le 12/08/2010 à 16h17  
Par Toto Citer

Le prix est élevé mais normal pour un trajet de cette longueur non subventionné (c'est un choix du CG, il aurait pu choisir depayer l'infra et le prix aurait été le même que Satobus). Il y a plusieurs points de départs et d'arrivée en plus de Part Dieu et il existe des abonnements pour les salariés de la plateforme...

Déposé le 10/08/2010 à 22h07  
Par traveler Citer

J´ai voyage dans beaucoup de villes europeennes et c´est vraiment l´un des transports le plus cher.. et le prix pratiquement double par rapport au satobus qui etait tres bien!!! J´espere simplement que ca ne va pas marcher et que les gens se debrouilleront pour venir en voiture!

Déposé le 10/08/2010 à 16h35  
Par suzie Citer

Peut-être que de la Parr Dieu à l'aéroport, c'est plus rapide, mais encore faut-il arriver à la gare .... quand on sait la galère que c'est pour rejoindre de l'ouest Il faudrait un Satobus Craponne, Point du Jour Perrache et de là il y a possibilité de bus ou Tram... Nous sommes des otages, sans choix et au prix fort

Déposé le 10/08/2010 à 16h29  
Par bob Citer

quand on pense qu'on peut traverser tout le département du rhônr en car pour 2 euros, ou toute l'agglomération en TCL pour 1.80 c'est une honte!

Déposé le 09/08/2010 à 14h30  
Par marie Citer

Comme les autres personnes qui ont répondu à cet article, je suis mécontente du prix. Si ce rhone express a pour but d'être plus écolo que le bus ou la voiture, pourquoi les collectivités n'ont pas subventionné ce projet, permettant aux utilisateurs de payer les billets moins chers ? Quel gachis... Quant à la conclusion de l'article, "Et renseignez-vous par rapport au même service qui existe à Stockholm ", j'ai envie de dire, regarder nos fiches de paies et comparer avec les suédois !

Déposé le 09/08/2010 à 11h55  
Par Lyon-Urbain.com Citer

C'est à peine croyable 23€ a/r, à Madrid le métro 1€ de plus que le titre normal, Berlin 2.80€ train express et tant d'autres, Je n'ai jamais payé plus de 3€ pour un service sur rail pour rejoindre le centre-ville depuis un aéroport. C'est une vraie honte ce service.

Déposé le 06/08/2010 à 23h14  
Par bg Citer

This is a scandal! For less than 30 min to get to the airport! yeah 29 min makes it a difference! And then 10 min to reach the check-in counter! For 13 euros??? This is amazing! How is it possible to let this happen? The railway transport 50% more expensive than the bus! And indeed the bus was fast! even faster! From Granche Blanche it used to take 20 min! This is a shame! Instead of connecting the train staition with the airport by train SNCF they didi build a tramway! so clever!!! And where is the competition? why stop the bus? let them compete and we will see who will win!

Déposé le 26/07/2010 à 20h46  
Par malipat Citer

Nous sommes outres de constater les tarifs de Rhone Express..Nous sommes pris en otages en ne nous laissant pas le choix de notre type de transport..Satobus était un bon compromis pour les usagers et la classe moyenne.. Nous esperons que les usagers utiliseront un autre type de transport,afin d'inciter Rhone Express si l'on croit au Père Noel à baisser leurs tarifs...

Déposé le 23/07/2010 à 21h00  
Par Olivier Citer

Le rhônexpress, quelle balgue ! Tarifs tout simplement hallucinants comparés au satobus ! Sans compter le temps de parcours au final plus long, car qu'un seul point de départ à lyon, part dieu, alors que le satobus nous prenait/déposait à Perrache, Jean macé, grange blanche, mermoz (ah que cet arrêt était pratique ! 15 minutes depuis l'aéroport, directement sur la ligne D, on arrivait au centre de lyon en moins de 25 min au total !), et bien sur Part dieu, dernier arrêt (mais bcp de voyageurs descendaient avant ; et pour cause, le bus avait déjà desservi avant la ligne A, B, D, T1, T2 !). Vous dites que les hommes d'affaires qui avaient délaissés le satobus se dirigeront vers le tram, mais c'est faux ! Ils continueront à utiliser les taxis, car ces derniers les déposent où ils le souhaitent dans la ville ! Quant aux groupes de plus de trois personnes (familles, amis), ils prendront eux aussi les taxis, puisqu'à plus de 3, un taxis devient moins cher que le tram ! Les étudiants et les fauchés feront comme moi ; dans l'avion ou à leur descente, ils tenteront de chercher quelqu'un qui rentre en voiture à lyon afin d'éviter le coût exorbitant du tram ! La réalité c'est que les gens qui empreinteront le rhonexpress seront ceux qui n'auront pas d'autres solutions ; ceux qui voudrait payer le moins cher possible pour ce service et qui se foutent complètement des soit disant "services" proposés à bord (prises électriques, contrôleur à bord, écrans, etc). Ceux qui payent 40 ou 50 € leur billet d'avion AR (tarifs fréquents d'easyjet vers Barcelone ou madrid par exemple) réfléchiront désormais à partir depuis saint exupéry car il leur faudra rajouter 23 € pour la navette... Soit 50 % du prix de leur billet ! 23 € AR là où un aller retour pour l'aéroport de geneve me coûte 30 € ! Pour moi le choix est vite fait, quant on connait les destinations proposées par l'aéroport de genève, et les prix (easy jet)... Comme de nombreux lyonnais, je regretterai énormément le satobus. Je suis en tout cas dégouté par l'aéroport de Saint Exupéry, qui prétend étendre sa gamme low cost et attirer de nouveau voyageur plus "modestes" et qui en même temps rend l'accès à l'aéroport de plus en plus cher ! Cherchez l'erreur... Je pense que Saint Exupéry a oublié qu'il était en concurrence avec les aéroports de Paris CDG et de Genève, à plus ou moins 2h en train de la part dieu et qui bénéficient de liaisons autrement plus intéressantes que LYS.

Déposé le 19/07/2010 à 21h48  
Par Alex Citer

C'est une honte vraiment !!!! 23 € l'AR?? On croit rêver... Ils auraient au MOINS pu laisser les Satobus, ils avaient le mérite de desservir le centre ville de Lyon (là où les gens prennent bcp moins les voitures), alors que notre beau rhonexpress dessert meyzieux, vaulx, là où les gens prennent automatiquement leur voiture ! BRAVO ! VRAIMENT ! une tres belle initiative...

Déposé le 30/06/2010 à 16h20  
Par Bruxelles Citer

15 mn 11 euros A/R et directement sous le terminal de départ sans les 10 mn de marche entre sato express et le T2 (le plus prés) !

Déposé le 25/06/2010 à 21h26  
Par anne-lise Citer

La classe ouvrière qui dépend du Satobus pour aller travailler à l'aéroport se trouve dans un sacré pépin. Une partie majeure de leur salaire va devoir aller dans ce tram. L'option d'utiliser le Satobus devrait continuer d'exister ou offrir des prix appropriés pour les salariés de l'aéroport.

Déposé le 25/06/2010 à 21h22  
Par anne-lise Citer

La classe ouvrière qui travaille à l'aéroport et dépende du Satobus se trouve dans un sacré pétrin. Le Satobus disparait, à la place les voilà obligé de dépenser une majeur partie de leur salaire pour pouvoir aller travaillé. Ce n'est pas normal.

Déposé le 14/06/2010 à 19h55  
Par Elodie Citer

Un aller retour part dieu / saint ex à 25 euros quand on paye un billet d'avion lyon / barcelone à 43 euros... Cherchez l'erreur! Ca m'encourage à prendre la voiture!

Déposé le 14/06/2010 à 19h54  
Par Elodie Citer

Cette politique est à l'encontre du développement des vols lowcost. J'ai payé un aller-retour à Barcelone 43 euros avec easyjet. L'aller retour Rhonexpress représente plus de la moitié du prix de mon billet d'avion!!! Les potentiels usagers risquent de se rabattre sur la voiture...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.