Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Une passagère lyonnaise attaque en justice la SNCF

Le 8 février dernier, elle a mis plus de 8 heures pour rallier Paris depuis Lyon en TGV à cause d’une rupture de caténaire.

Cette acupunctrice de 33 ans assigne la SNCF pour « défaillance contractuelle » pour ne pas avoir respecté son obligation de ponctualité et de sécurité envers les voyageurs. Elle explique avoir raté un rendez-vous important dans la capitale. Son avocat estime la perte du chiffre d’affaires de la jeune femme à 1 044 €, et à 3 000 € le préjudice moral subi.



Tags : justice | SNCF |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.