Une passagère lyonnaise attaque en justice la SNCF

Une passagère lyonnaise attaque en justice la SNCF

Le 8 février dernier, elle a mis plus de 8 heures pour rallier Paris depuis Lyon en TGV à cause d’une rupture de caténaire.

Cette acupunctrice de 33 ans assigne la SNCF pour « défaillance contractuelle » pour ne pas avoir respecté son obligation de ponctualité et de sécurité envers les voyageurs. Elle explique avoir raté un rendez-vous important dans la capitale. Son avocat estime la perte du chiffre d’affaires de la jeune femme à 1 044 €, et à 3 000 € le préjudice moral subi.

X

Tags :

justice

SNCF

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.