Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le professeur d’histoire de Villefranche soutenu par ses collègues

Dans un communiqué, les professeurs du collège Claude-Bernard dénoncent "la calomnie" dont est victime leur collègue.

Il avait demandé à une élève de cacher son tee-shirt pro-palestinien. L’adolescente de 16 ans avait alors quitté l’établissement, ce qui lui a valu une mesure d’exclusion de 3 jours. Mais, saisie par la mère de Zeyneb, l’inspection académique va réexaminer le dossier dans les prochains jours.



Tags : islam | palestine | proselytisme | claude bernard |

Commentaires 12

Déposé le 26/03/2010 à 10h30  
Par dépité Citer

C'est grâce à des gens comme Lwennas que la société française n'arrive pas à devenir cosmopolite et se terre dans un communautarisme puant. Honte à toi qui prône la vengeance, le vol et la connerie, j'espère que tu ne te dis pas musulman sinon retourne réviser tes préceptes de base. Quelle vision pathétique de la vie que de penser que parce qu'il y a 60 ans, les Français ont spolié l'Algérie, il faut à tout prix reprendre son dû. Tu serais pas dans la même logique qu'Israël sur laquelle les Musulmans pissent ? Et puis regarde les livres d'Histoire mtn, tu bouffes que de l'Algérie en terminale. A moins que tu te sois arrêté en troisième où effectivement, le programme est basé sur la 2ne guerre mondiale. Et bim !

Déposé le 25/03/2010 à 14h38  
Par benoit Citer

PALESTINE LIBRE!!!

Déposé le 04/03/2010 à 19h07  
Par lioudi ben kalb Citer

salut , cette affaire là ,c'est une affaire oui !! je fourgue des tee shirt , si yen a que sa interresse !!!!!!

Déposé le 02/03/2010 à 18h48  
Par slim Citer

oui, je suis en terminale dans cet établissement et ce comportement est inadmissible. Et je dis cela alors que je n'ai aucun rapport avec cette élève ni avec la palestine, mais, question de principe, on ne peut tolérer un tel comportement de la part de ce lycée-collège et de ce professeur! De plus, c'est le seul établissement,parmis tous ceux où j'ai pu suivre mes études précédentes, où l'administration et "l'équipe éducative" (car en réalité c'est bien loin d'en être une) manquent tant de respect aux élèves, et ce, y compris dans la vie de tous les jours. Alors oui, il faut lever la punition infligée à l'élève, oui, il faut donner à ce lycée une réputation de lycée raciste (j'ai moi-même un ami délégué du lycée avec qui le proviseur Mr.Guillaumat à entretenu, en privé, des propos racistes précédant une altercation entre deux élèves d'origines différentes en disant que, je cite, "c'est bien connu que les arabes aiment en rajouter et foutrent la merde") et faire baisser sa côte; oui, il faut manifester contre son règlement puéril et enfin j'ajouterais même que nous devrions exiger le revoit de plusieurs enseignants, qui eux-même, ne respectent pas certains points (beaucoup plus importants et justes que ceux qui incriminent la pauvre zeyneb!) du "règlement" de leur propre établissement. Je tiens enfin à rajouter que certains points du règlement de l'établissement sont interprétés par monsieur le proviseur de l'établissement et son équipe (qui est vraiment pitoyable il faut avouer...) comme bon leur semble. Il serait judicieux de leur rappeler que les droits de l'homme doivent être respectés même (et surtout!) dans un collège-lycée. Sans cela, les élèves (même les plus sérieux!) continueront à être traités comme des sous-merdes (et le terme est poli!) par ce gens qui, bien évidemment, n'ont aucune compétence pour exercer leur métier... Et sachez que je dis cela en toute connaissance de cause.

Déposé le 01/03/2010 à 03h55  
Par Erick Citer

D'accord avec Michel69 ! Donc, en suivant son raisonnement, demandons une sanction disciplinaire contre l'enseignant et faisons en sorte qu'il soit viré. Oui, le prosélytisme d'un prof n'a rien à faire dans une école.

Déposé le 27/02/2010 à 18h18  
Par Lwennas Citer

Jai 33ans voila ce que j ai retenu de ma scolarité en cours d Histoire Les allemands et les juifs et encore les allemands et les juifs.. En revanche rien sur la guerre d Algérie! bizarre non ? c est fini le temps ou les maghrébins n étaient pas bons qu a creuser des trous ou goudronner les routes. La relève est la ,instruite ,vive,pas dupe et prête a en démordre .Si les souchiens croyaient nous la faire a l envers ,ils se mettent le doigts dans l ?il. Grosso-modo,il ne fallait pas venir vous la coulez douce sur le compte des algériens pendant 134 ans et repartir comme si rien n étais.....maintenant désolé mais on va reprendre notre du! ....en revanche on ne vas pas partir .

Déposé le 25/02/2010 à 17h27  
Par Mounir Citer

Communiqué du Collectif caladois pour le peuple palestinien Villefranche-sur-Saône, le 25/02/2010. Zeyneb, sa maman et le Collectif caladois pour le peuple palestinien tiennent à remercier du fond du c?ur les plus de 2000 citoyennes et citoyens épris de justice qui ont déjà témoigné leur soutien à Zeyneb en écrivant à la direction du Collège Claude Bernard de Villefranche-sur-Saône. Ils appellent à poursuivre cette action de protestation non-violente jusqu'à l'annulation pleine et entière de la sanction inique prise contre Zeyneb, ainsi que la garantie, pour elle et ses camarades, d'une reprise des cours dans les meilleurs conditions dès le 1er mars prochain. Parmi les témoignages déjà reçus, ceux de très nombreux enseignants, des universitaires, des élus, des militants des droits de l'homme, responsables associatifs, anciens déportés et enfants de déportés, et ce du monde entier: http://altercalade.net/wiki/palestine:zeyneb:exemples_soutiens Tous sont profondément choqués par la sanction infligée à Zeyneb et demandent sa levée immédiate. Ils attendent de l'administration un geste fort. Ils ne demandent pas vengeance, mais justice. Zeyneb, sa maman et le Collectif caladois pour le peuple palestinien envisagent toute action digne et non violente, en partenariat avec leurs très nombreux soutiens, au cas où l'administration maintiendrait la sanction. S'agissant du communiqué des enseignants du lycée-collège Claude Bernard (22/02/2010), le Collectif déplore que l'esprit de corps semble l'emporter sur l'esprit de justice et d'apaisement. S'agissant de l'article du journal Le Progrès du 23/02/2010 (édition de Villefranche), il est dans la continuité du mépris que le Progrès de Villefranche manifeste à l'égard du Collectif depuis sa création, comme du reste à l'égard de bon nombre d'associations progressistes (!) de Villefranche. Le directeur de l'agence du Progrès de Villefranche n'ayant jamais répondu aux demandes de rendez-vous du Collectif, le Collectif n'a pas souhaité non plus répondre aux questions du journaliste dépêché par le Progrès le 20/02/2010, sans pour autant lui manquer de respect. Le Collectif caladois pour le peuple palestinien. http://palestine.altercalade.net - ccpp69400@yahoo.fr

Déposé le 25/02/2010 à 17h26  
Par Jeanne Citer

L'immigration, une chance pour la France. Je me marre...

Déposé le 24/02/2010 à 20h47  
Par Elias Citer

Un prof qui est gene par un tee-shirt!!!! Il faut voire ce qu'il a dit en cours

Déposé le 24/02/2010 à 16h25  
Par L. Ferry Citer

@frantz : ce n'est pas scandaleux, mais ça n'a rien à foutre dans une école publique. respectez un peu les institutions.

Déposé le 24/02/2010 à 16h23  
Par FRANTZ Citer

la gauche et leur suppo les prof ont tout laissé faire pendant des années. maintenant ca leur expose a la figure et je suis poli. je dis bravo a cette élève et puis défendre les palestinien es ce bien scandaleux

Déposé le 24/02/2010 à 13h57  
Par MICHEL 69 Citer

Je vois que ce que décrivaient, (en 2002 !), dans leur livre Les territoires perdus de la République - Ed. 1001Nuits, des professeurs de collège et de lycée, est toujours d'actualité. Il est significatif que le problème soit apparu dans un cours d'histoire-géo, selon de nombreux témoignages, il est de plus en plus difficile d'enseigner lorqu'il est question des juifs, devant un public arabo-musulman. Le fait que cette adolescente soit venu trois jours plus tard avec son T-Shirt peut laisser penser qu'elle a été instrumentalisée par sa mère et les adultes du collectif Pro-palestinien. Soutenons les professeurs courageux ! Comme pour les professeurs de La Martinière Duchère, en 2002-2003, lors de l'exclusion d'une élève voilée - qui avait débouché, en 2004, sur la loi sur l'interdiction des signes religieux à l'école - il faudrait que cet incident débouche sur une loi réaffirmant que le prosélytisme politique ou associatifs n'ont rien à faire dans nos écoles !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.