Le maire de Pont-de-Chéruy devant la justice pour discrimination raciale

Le maire de Pont-de-Chéruy devant la justice pour discrimination raciale

Il sera jugé mercredi après-midi devant la Cour d’Appel de Grenoble.
Alain Tuduri était poursuivi pour avoir empêché la vente d’une maison à un couple d’origine étrangère en se servant du droit de préemption, c'est-à-dire qu’il avait fait racheté les lieux pour la commune. En première instance, le maire de Pont-de-Chéruy a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.