Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cantonales 2011 : le PS du Rhône vise le grand chelem

Elle est la seule institution territoriale à échapper à l’autorité de la gauche, à la différence de la Région et du Grand Lyon. Et ce pour deux sièges ! Alors mardi, du côté de la fédération PS du Rhône, l’heure était à la présentation des troupes qui partiront à l’assaut du Conseil général. Sur certains des 27 cantons renouvelables, le parti à la rose a sorti l’artillerie lourde. De beaux duels en perspective pour mars 2011.

Mardi, c’est Jacky Darne qui recevait cours de la Liberté à la fédération PS du Rhône. Bon pied bon oeil, Jean-Jack Queyranne et Gérard Collomb, présents la veille au festival Lumière, ne portent pas les stigmates de la longue nuit d’inauguration. Et comme pour les Régionales de 2010, c’est le PS qui fourbit ses armes le premier en rendant public ses candidats. Il en manque encore quelques-uns, en particuliers les remplaçants dans certains cantons. Mais samedi matin, lors de l’assemblée de la fédération, la validation des titulaires a été actée.

« Le Département doit passer la surmultipliée »

Le secrétaire de la fédération socialiste du Rhône l’assure, il ne s’agit pas seulement de remporter coûte que coûte le Département, mais de « véhiculer les valeurs socialistes » sur les territoires. Un souhait qu’exprime dans une longue tirade Dominique Bolliet, conseiller général sortant et maire du 4ème arrondissement, qui détaille ce qui ressemble à une ébauche de programme. « Le Département doit encore plus développer le réseau des Maisons du Rhône pour organiser la solidarité sur les territoires. En terme de logement, l’OPAC du Rhône doit s’engager encore plus avant » détaille-t-il. L’OPAC, qui dépend du Département, gère déjà 40 000 logements. Bolliet insiste également sur le principe d’équité, et la mise en en place d’une politique d’insertion active, qui passe par la multiplication des contractualisations. Gérard Collomb acquiesce, insistant pour que le Conseil général passe « la surmultipliée », utilisant à charge l’exemple des atermoiements autour du projet du musée des Confluences.

Cécile Michaux et Jacqueline Vottero, benjamine et doyenne


Côté chiffres, douze conseillers généraux sortants brigueront un nouveau mandat sur les quinze que compte les socialistes et apparentés. La défection la plus notoire reste celle de Bernard Rivalta, président du groupe socialiste au Conseil général, qui ne briguera pas d’autre mandat. Lilian Zanchi et Bruno Polga sont les autres sortants non représentés. Cécile Michaux, 27 ans et benjamine des candidats socialiste, aura quant à elle fort à faire pour emporter le morceau face à Dominique Perben dans le huitième canton de Lyon. Elle souhaite d’ailleurs faire « de l’ancien ministre, un ancien conseiller général. » Du côté de la doyenne Jacqueline Vottero, élue sortante de Saint-Fons, la candidature est également stratégique. En cas d’égalité parfaite dans la répartition des cantons entre la droite et la gauche, c’est elle, au titre de doyenne, qui présiderait le Département. « Il faut toujours un vieux sage sous l’arbre à palabre » rigole-t-elle.

« Nous appliquerons la méthode Bret ! »

Les alliances suscitent également quelques interrogations. Louis Pelaez, le président de la fédération du PRG du Rhône, qui représentera l’alliance élargie dans le douzième canton de Lyon, évoque la « complémentarité » de celle-ci. Sûr que l’UMP du Rhône, du côté des Radicaux Valoisiens, doit avoir plus de problèmes à convaincre en ce moment. La docilité des radicaux tranche avec les Verts. La présence de Jean-Paul Bret mardi rappelle l’exemple particulier du conseil municipal villeurbannais, et du retrait des délégations aux Verts. Le maire de Villeurbanne rappelle que les élections doivent obéir « à des règles de bonne conduite. » Et Jacky Darne de rappeler qu’au second tour des cantonales, la règle sera de se désister au profit de le liste apparentée en tête. « Sinon nous appliquerons la méthode Bret » rigole Collomb. Eclats de rires dans la salle. Le principal intéressé apprécie moyennement la marque d’esprit du maire de Lyon.

Vaugneray, L’Arbresle et Lyon 8 dans le viseur

Alors pour récupérer l’Hôtel du Département, les socialistes du Rhône mises sur trois cantons. Le canton de Vaugneray emmené par Florence Perrin, celui de l’Arbresle par Pierre-Jean Zannettacci, maire de la commune. Mais c’est du côté du huitième canton de Lyon que le PS a sorti son atout majeur. Thierry Philip y affrontera le conseiller général sortant Lionel Lassagne (UMP). Et en cas de victoire, il assure qu’il quittera son mandat de conseiller régional. Quant à la présidence potentielle du Département, Richard Llung l’assure : « nous serons tous présidents. » Certains plus que d’autres visiblement, puisque le pressenti s’appelle Thierry Philip. Adoubé lors de différentes interviews par Gérard Collomb, annoncé comme étant le plus à même de remplir la fonction, le maire du 3ème arrondissement ne s’avance pas pour autant.



Tags : municipales | collomb | rivalta | cantonales |

Commentaires 9

Déposé le 08/10/2010 à 13h42  
Par Vincent Poursan Citer

Merci Marco de citer le journal lyonnais le plus fiable en matière d'information et pas du tout sous influence. Merci à vous d'apporter la vérités et la lumière aveuglante du socialisme sur les forums. La chute du tabouret va vous faire un peu mal. Mais encore merci pour tout.

Déposé le 07/10/2010 à 16h03  
Par Marco F. Citer

Assez amusant ces commentaires insultants et mensongers... La droite n'a toujours pas compris que les lyonnais en avaient assez de ce genre de bassesse : 83 % des lyonnais sont satisfaits par l'action de Gérard Collomb, mag2lyon en a récemmnent fait sa une... ça n'est pas évident qand on lit vos commentaires ;) le conseil général est sur la voie de l'alternance, tant mieux. PS pour lyonnais, à 15 h 28, vous ne regardez pas Derrick d'habitude ?

Déposé le 06/10/2010 à 15h28  
Par lyonnais Citer

mon pauvre Marco F. vous allez voter pour un cumullard dand le 8 cantons du Rhône qui veut faire des Tours sans parking et trop petite, petite pour les plateaux. Alors habitants de ce canton (le 8) ne votez pas pour un Centurion de César Collomb ( dixit Philip) qui n'arrive pas à sortir un projet vable en urbanisme.

Déposé le 06/10/2010 à 12h59  
Par Battling Citer

Amusé. A lire l'article, l'impression qu'il s'en dégage c'est le remplacement de notables par d'autres. Ce beau monde étale sa satisfaction, non au profit d'une politique, d'une inclinaison sociale .. Il ne s'agit que de prendre le pouvoir, de quelques postes en plus, de présidence qui changent de mains, des mandats comme les rémunérations qui s'additionnent. Qui seront les prochains écrêtés ? Comment est il au demeurant possible d'envoyer pour représenter les lyonnais de gauche un homme Thierry Philipp qui représente à peu prêt le pire en termes de comportement polique. Jugez sur pièce : Il rentre tard mais en est déjà à 3 mandats en lorgnant sur le 4ème !! Surréaliste et indécent. Il est à craindre que les habitants du département auront de la peine voir la différence avec Michel Mercier.

Déposé le 06/10/2010 à 11h59  
Par Mazard Citer

Collomb n'a plus rien de socialiste ,il a trahi ! pas comme Besson pour la droite mais pour lui . Son ego est surdimensioné a la Freche! Lyon c'est lui, de plus il a ce don de faire simple ,ce qui lui permet de bluffer la population . Il est clair qu'il est apprecié ,mais Lyon est elle vraiement gagnante ? c'est pas sur! Les valeurs de la gauche qui doivent permetre d'avoir une ville plus cytoyenne,plus respectieuses ,plus humanistes sont pietinées regulierement .

Déposé le 06/10/2010 à 10h37  
Par Slimane Citer

Les gens ne savent pas trop à quoi sert le département. Pourtant les conseils généraux gèrent beaucoup d'argent. Celui du Rhône gère plutôt mal d'ailleurs. L'alternance serait la bienvenue. En plus cela permettrait d'optimiser les politiques entre la ville, le département et la région.

Déposé le 06/10/2010 à 10h12  
Par Marco F. Citer

Espérons que les rhôdaniens donnent un peu d'oxygène démocratique dans cette assemblée rendue peu visible et peu comprise par les habitants du département. L'équipe semble soudée, dynamique...Pourvu que ça dure. Et courage à eux !

Déposé le 06/10/2010 à 09h08  
Par Le M.A Citer

Faut peut être pas pousser mémé dans les orties ...

Déposé le 05/10/2010 à 17h24  
Par robin des gratte ciel Citer

l"amour au ps a encore frappée....Collomb qui se moque en public devant les journalistes de "l'esprit démocratique" de son frère ennemi Bret coupeur de tête des verts villeurbannais.....elle est belle la famille socialiste !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.