Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

CRCI : l’autre mastodonte du Confluent

En attendant l’arrivée du Conseil régional début 2011, la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie du Rhône a inauguré ses nouveaux locaux du Confluent vendredi soir devant 300 invités.

Il est 17h quand le ballet des voitures cocardées commence sur le quai Perrache. Gérard Collomb, Jean-Jacques Queyranne, mais aussi François-Noël Buffet, André Gerin, Dominique Perben et Denis Broliquier se retrouvent sous les quatre tentes qui accueillent les invités. Au 32, on inaugure les nouveaux locaux de la CRCI. La chambre consulaire, qui regroupe les 12 chambres de commerce et d’industrie de Rhône-Alpes, a fait elle aussi le pari du Confluent. Le nouveau bâtiment, qui compte six étages pour 28 mètres de hauteur, est aisément reconnaissable au gris aluminium de sa façade. A l’intérieur, les six étages se partagent les 3 200m2 de sa surface. Le chantier, débuté en janvier 2009, « a respecté les contrats et les prix » selon Jean-Paul Mauduy, le président de la CRCI.

Le maire de Lyon, le président de la Région et le préfet du Rhône ont symboliquement découpé le ruban tricolore, avant le mot de Jean-Paul Mauduy, qui a remercié l’ensemble du maillage consulaire de Rhône-Alpes. Il a invité onze des douze présidents des chambres de commerce départementales à le rejoindre sur l’estrade, le président de la CCI de l’ Ardèche étant excusé. Un bâtiment flambant neuf pour porter les intérêts des entreprises de la région représentées par la CRCI, car « on ne reconnait les arbres qu’aux fruits qu’ils portent », selon Mauduy. « Le reste, c’est du pipeau », termine-t-il. Albert Constantin, l’architecte qui a dessiné et imaginé le lieu, fait aussi ce parallèle entre corps et esprit : « il porte les valeurs de l’institution CRCI : rigueur, ordre, simplicité. » 

D’esprit, Gérard Collomb n’a a pas manqué, puisqu’après avoir fait de Confluence « le point central de toute la région Rhône-Alpes », le maire de Lyon a interpellé le président de la CRCI sur un tout autre sujet. « Du haut de son bureau, Mr Mauduy va pouvoir constater le nombre de kilomètres de bouchons et se rendre compte à quel point le COL est nécessaire. » Effectivement, à côté du quai Perrache, l’A7 déverse son flot continu de voitures. Et puisqu’il n’était pas question du COL vendredi soir mais bien de la CRCI, le maire de Lyon a rappelé les succès d’Eurexpo et du déménagement du Marché Gare a Corbas, menés de front avec la chambre consulaire.



Tags : CRCI | cci |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.