Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les violences urbaines coûtent cher à la ville

Les violences urbaines qui ont secoué Lyon la semaine dernière coûtent cher.

La préfecture annonce 70 000 euros de dégâts pour le mobilier urbain dégradé. De leurs côtés, les commerçants qui ont vu leurs vitrines cassées et pour certains leurs magasins pillés avancent le chiffre de 700 000 euros de dégâts.



Tags : manifestation | violences | degradation | lycéens |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.