Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Remaniement municipal à la Ville de Lyon

Après un mois de juin sans séance du conseil, la Ville va profiter de la session de juillet, ce lundi à 16h, pour réaménager son exécutif municipal. Et réaffirmer la diversité de sa majorité.

Une élue verte aux fonctions élargies, un centriste promu et de l’avancement pour un socialiste. Le réajustement municipal, que devrait valider le conseil lundi, marque la confirmation de la stratégie de la diversité de Gérard Collomb en vue des Municipales de 2014.
Et si l’élue verte Françoise Rivoire (EELV) devrait se voir confier les fonctions de la disparue Guylaine Gouzoud-Testud, en charge du développement durable, ce sont pourtant les écologistes qui devraient faire les frais de ce remaniement. En effet, Etienne Tête, éjecté officiellement du cortège des adjoints lors de la séance de mai du Conseil municipal, n’est pas remplacé numériquement. L’élu s’était déjà vu retirer sa délégation au cadre de vie en décembre 2009 pour critiques incessantes de l’action de Gérard Collomb
Rayon promotion, le centriste Gilles Vesco, alias Mr Mode Doux à la communauté urbaine, se verra confier le poste d’adjoint au nouveaux déplacements. « Un gage donné aux centristes en vue des Municipales de 2014 », explique Michel Havard, leader de l’opposition municipale  et du groupe Ensemble pour le Grand Lyon (UMP et apparentés). Un écho donné à la « frustration de Gilles Vesco », toujours selon le député du Rhône, qui va retrouver à la Ville le contenu de sa vice-présidence au Grand Lyon.
Dominique Bolliet (PS), maire du 4e qui cédera ses fonctions à David Kimelfeld lors d’un conseil d’arrondissement extraordinaire courant juillet, rejoint l’exécutif municipal. Il se voit confier la gestion des ressources humaines. La fonction incombait jusque-là à l’adjointe Marie-Odile Fondeur. Un changement de poste imputable à sa défaite aux Cantonales de mars face à l’écologiste Raymonde Poncet. « Une modification post-électorale de circonstance, très rare en cours de mandat », commente Havard.

Cap Canal, UGFRL, Maison de la Danse, T1, PLU, SACVL et schéma départemental de coopération intercommunale à l’ordre du jour

Une séance dense avant la trêve estivale balayant l’ensemble des grands sujets de la Ville. Le conseil municipal doit ainsi rendre son avis sur le projet modification du PLU, qui vise à permettre - entres autres - l’érection deux bâtiments de grande hauteur sur le site de la Confluence. On prépare le terrain pour la future arrivée de la Maison de la Danse.
Il faudra également attendre l’opposition sur la gestion des foyers-restaurants de l’UGFRL, destinés aux personnes âgées. Trois sont menacés de fermeture (Vieux-Lyon 5e, Saint-Michel 7e et Wolville 1e), ce que ne s’explique pas l’opposition. Pour Pierre Delacroix, « c’est l’illustration de la méthode Collomb. » Pour Michel Havard, plus virulent, « le montant financier est tellement dérisoire pour remettre à flot lces établissement que si Lyon est une ville amie des aînés, elle fera deux cocktails de moins pour subvenir aux besoins de l’UGFRL. » Le déficit sur les établissements concernés est estimé à 200 000€ par les opposants à Gérard Collomb, qui s’étonnent de ne pouvoir avoir accès aux comptes administratifs malgré des demandes répétées à l'union de gestion.
L’éventuel prolongement de la ligne de tram T1 de Montrochet jusqu’à Debourg, de l’autre côté du Rhône. Un avis favorable devrait être rendu par les élus pour un début des travaux au mois d’octobre et une ouverture en 2014.
Aussi, l’entrée de l’ENS au capital social de la SEM Lyon TV (Cap canal) doit être actée, à hauteur de 17%. Le capital de la société d’économie mixte audiovisuelle passerait ainsi de 38 112€ à près de 46 000€.



Tags : conseil municipal |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.