Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Stefano Chmielewski - DR - Corporate Renault Trucks

Les propos du PDG de Renault Trucks dénoncés par la CGT

Stefano Chmielewski - DR - Corporate Renault Trucks

Après les déclarations jeudi de Stefano Chmielewski sur ses employés, les syndicats n’ont pas tardé à réagir.
Selon Frédéric Panetié, délégué syndical CGT, son PDG "n’apprécie pas d’être mis sur la touche et mine le terrain pour son successeur. (…) C’est un provocateur mais ses propos sont indignes d’un PDG".
Concernant l'absentéisme, la CGT remet en cause les chiffres donnés par leur patron (5,29 % et non 12%) mais reconnait que des salariés ne se présentent plus quotidiennement au travail. Et pour cause, "les charges de travail ont augmenté, certains salariés craquent et fondent en larmes sur leur chaîne de montage", conclut-il.
Dans un communiqué, la CGT souhaite "bon vent" à son patron : "C’est la fin de règne du Bling Bling,  de l’utilisation de l’argent de Renault Trucks pour soutenir son club de foot italien, de ses exhibitions en voiture de luxe dans l’établissement, etc..."

"Mes salariés sont des voleurs"
En marge de la présentation d’un nouveau camion électrique jeudi, Stefano Chmielewski avait fustigé l’absentéisme grandissant au sein de son entreprise.
Il regrette sa décision en 2009 d’avoir pris des mesures de chômage partiel plutôt que d’avoir licencié. Le patron de Renault Trucks sait qu’il quittera ses fonctions le 31 décembre prochain. Du coup, il s’est lâché : "on vole l’Etat et on vole les gens qui travaillent tous les jours. Parce que 12% d’absentéisme, ça veut dire 12% de la force qu’il faut remplacer, 12% de gens qui prennent des cours de vélo le dimanche et se déclarent malades le lundi : ce sont des voleurs", rapporte France Info.



Tags : renault trucks |

Commentaires 5

Déposé le 15/10/2011 à 14h40  
Par Bro Citer

Comment expliquer que des services (généraux) de Renault Trucks Volvo achètent à un fournisseur des articles +50 % chers que chez tous les autres fournisseurs qui sont écartés ?
Ces faits coûtent autrement plus chers à Renault Trucks Volvo que les absences injustifiées ou arrêt maladie de complaisance.

Déposé le 15/10/2011 à 12h51  
Par Surprise Citer

révolution a écrit le 15/10/2011 à 12h27

va bosser surprise au lieu de dire des .........

ah ça y est le premier déléguer se fait connaitre , de quoi a tu peur , que tout le monde comprennent vos magouilles ?
Que l'opérateur qui vote pour toi se retourne contre toi ?
Maintenant toi (révolution) qui est très fort pour dénigrer les travailleurs explique moi comment fonctionne les OS alors , je suis tout ouïs.
Et oui moi je bosse , ça peut te paraitre bizarre que des gens travaillent et aiment leurs boulots pour payer des gens a se promener dans les ateliers ou rester chez eux . Moi ça me choque contrairement aux propos de Stefano qui ne sont que le stricte reflet de la vérité ( qu'on le veuille ou non ) .

Déposé le 15/10/2011 à 12h27  
Par révolution Citer

Surprise a écrit le 14/10/2011 à 23h19

Mr Chmielewski ne parle pas de cours de vélo mais de course . Comment quelqu'un en arrêt maladie peut-il faire des courses de vélo le dimanche alors qu'il est "soit disant " malade , voila les maux de la nouvelles générations et tout cela avec l'approbation des OS représentative . Le principe de base d'une OS est de défendre les ouvriers et non de se promener en pavanant et criant défendre l'ouvrier lambda alors que ceux-ci ne passe leur temps qu'as défendre leurs petites places "pépères" . Demander leurs comment marche les mandats et les heures qui leurs sont attribuer et vous comprendrez .

va bosser surprise au lieu de dire des .........

Déposé le 14/10/2011 à 23h19  
Par Surprise Citer

Mr Chmielewski ne parle pas de cours de vélo mais de course . Comment quelqu'un en arrêt maladie peut-il faire des courses de vélo le dimanche alors qu'il est "soit disant " malade , voila les maux de la nouvelles générations et tout cela avec l'approbation des OS représentative . Le principe de base d'une OS est de défendre les ouvriers et non de se promener en pavanant et criant défendre l'ouvrier lambda alors que ceux-ci ne passe leur temps qu'as défendre leurs petites places "pépères" . Demander leurs comment marche les mandats et les heures qui leurs sont attribuer et vous comprendrez .

Déposé le 14/10/2011 à 12h15  
Par Bro Citer

Le patron de Renault Truck a omis dans sa diatribe de dénoncer quelques achats de services généraux anormalement élevés.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.