Jeunesses nationalistes : « J’ai transmis la demande à la justice »

Jeunesses nationalistes : « J’ai transmis la demande à la justice »
Jean-François Carenco - Photo Lyonmag.com

Jean-François Carenco a répondu mardi matin à la demande d’interdiction par les associations de droits de l’homme du parti d’extrême-droite crée ce week-end à Lyon.

"J’ai effectivement reçu une lettre de gens qui, à mon sens, demandent un peu trop d’interdiction", a commenté le préfet du Rhône. La Licra et la Ligue des Droits de l’homme, après avoir demandé aux autorités d’interdire le rassemblement d’ex-membre du FN, réclament désormais de voir "si ce parti n’est pas la renaissance d’un parti dissout en 1958." Jean-François Carenco a annoncé que cette demande n’était pas d’ordre administratif, et qu’il l’avait transmis à la justice. "Laissons à leur place des choses marginales, ne leur donnons pas trop d’importance", conclut Jean-François Carenco.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jonath88 le 19/10/2011 à 22:14

@toctoc: bien sur que tu peux créer les jeunesses algérienne... En Algérie!

Signaler Répondre

avatar
Qui a dit ca? le 18/10/2011 à 21:33

Si vous n'êtes pas de gauche , nous vous interdiront et ensuite vous tuerons sur ce Vive la Liberté et la Démocratie et les Droits de l'Homme bien sûr
GAUCHISTE = FASCISTE

Signaler Répondre

avatar
toc toc le 18/10/2011 à 17:57

moi je veux créer jeunesse algérienne. la je pense que c'est possible monsieur le préfet

Signaler Répondre

avatar
toc toc le 18/10/2011 à 17:54

vive la démocratie française.il y a de la place que pour la gauche et la droite vendue.......monsieur le préfet

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.