Ville de Lyon et Département coupables d'avoir subventionné la Fondation pour le protestantisme

Ville de Lyon et Département coupables d'avoir subventionné la Fondation pour le protestantisme
La Ville de Lyon et le Département ont subventionné la Fondation pour le protestantisme en 2009 - LyonMag

Selon le Progrès, les deux collectivités ont été épinglés par le tribunal administratif de Lyon.

Suite à une dénonciation de l'Association des libres penseurs de France, la justice s'était penchée sur deux subventions. En 2009, la Ville de Lyon avait versé 48 000 euros à la Fondation pour le protestantisme. Le Département avait imité la Ville avec une subvention de 50 000 euros. Elles avaient été accordées car la 13e assemblée générale de la Conférence des églises européennes se tenait à Lyon cette année là.
Problème : la loi de 1905 portant sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat était alors bafouée.
En novembre dernier, le rapporteur public avait minimisé l'affaire en soulignant que la prière avait été très peu pratiqué lors de l'assemblée générale et avait invoqué la jurisprudence du Conseil d'Etat qui demande plus de souplesse dans l'application de la loi. La Ville de Lyon s'était également défendu en indiquant qu'un tel événement attirait beaucoup de monde et donc était bénéfique pour le tourisme.
Mais le tribunal administratif est passé outre en annulant purement et simplement les deux subventions, au nom d'une méconnaissance de la loi de 1905.
Déjà épinglés la semaine dernière pour avoir été à Gerland sur le dos des contribuables, c'est un nouveau coup dur pour les deux collectivités. Elles vont désormais devoir s'entendre pour régler cette affaire.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
... le 25/12/2011 à 21:05
ronchon a écrit le 25/12/2011 à 16h57

Je regrette , mais la France est chrétienne
Que dire alors de la rupture du jeûne du ramadan dans les salons de l'hôtel de ville , sur le dos des lyonnais non musulmans ?

tout d'abord le france n'est pas chrétienne mais laïque ;)
Que dire de la fêtes des lumières par exemple qui célèbre un miracle qui aurait été accompli par Marie ? ;)

Signaler Répondre

avatar
ronchon le 25/12/2011 à 16:57

Je regrette , mais la France est chrétienne
Que dire alors de la rupture du jeûne du ramadan dans les salons de l'hôtel de ville , sur le dos des lyonnais non musulmans ?

Signaler Répondre

avatar
Mjolnir le 25/12/2011 à 12:09

Enfin une terre d'islam qui accepte de financer les peuples du livre, c'est une bonne nouvelle !
Par contre le conseil d'état semble être du côté des fondamentalistes ?

Signaler Répondre

avatar
gil le 25/12/2011 à 11:11

Il y aurait eut moins de contestation si on avait financé l'islam !
Je sais, il ne faut pas le dire, mais tout le monde le pense.

Signaler Répondre

avatar
marie le 24/12/2011 à 15:02

M.Mercier et G.Collomb souhaitent de bonnes fêtes aux contribuables lyonnais !

Quand les politiciens, de droite et de gauche, vont ils être responsables de leur mauvaise gestion sur LEURS deniers personnels ?
ils réfléchiraient alors 1 peu + ....

Signaler Répondre

avatar
toctoc le 24/12/2011 à 14:25

bravo lionel

Signaler Répondre

avatar
jm le 24/12/2011 à 10:44

Les Thierry Philip et autres Romain Blachier méritaient plus.

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 24/12/2011 à 10:21

Pour les fêtes protestantes, Gérard Collomb n'a qu'à faire comme pour la fête des catholiques à Marie le 8 décembre, une autre fête des lumières avec stands de kebabs à chaque coin de rue.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.