Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Najat Vallaud-Belkacem lors de la présentation de l'équipe de campagne de François Hollande - Photo AFP

Après la lettre de François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem passe à l’attaque

Najat Vallaud-Belkacem lors de la présentation de l'équipe de campagne de François Hollande - Photo AFP

La porte-parole du candidat socialiste à la prochaine présidentielle n’a pas fait que réagir mardi matin à la publication de la lettre aux Français.

Interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur RMC, Najat Vallaud-Belkacem a finalement pris le parti du tacle pour justifier la lettre de François Hollande aux citoyens français, et publiée mardi matin par Libération. "C’est bien de rappeler aux Français qu’au printemps 2012 ils auront le choix, puisque le président sortant semble vouloir oublier qu’il y a une échéance à cette période", commence l’élue lyonnaise. Mais au fil de l’entretien, celle qui s’occupe des grands évènements dans la capitale des Gaules ne répond pas forcément aux questions, exemple notamment avec une réponse sur le programme du candidat Hollande : "Mais on le connaît déjà ! Il commencera par une réforme en profondeur de la fiscalité, une ré-industrialisation du pays pour créer de l’emploi, un investissement pour la jeunesse et dans l’éducation… On connaît son projet." Une déclaration sans précision, d’autant plus que la porte-parole reproche à Nicolas Sarkozy de faire du "catastrophisme à 3 mois et demi de la présidentielle. Nous, ça fait 5 ans qu’on attire l’attention des Français." Pas un mot sur la lettre alors ? Si, pour rappeler notamment les mots-clés que le candidat du PS cite dans sa missive, "vérité, volonté, justice, espérance", et pour terminer tout de même par une pique : "François Hollande est à la rencontre des Français, tous les jours, contrairement à celui qui s’enferme dans un tour d’ivoire dans laquelle il ne veut pas rendre de comptes", à savoir Nicolas Sarkozy.



Tags : Najat Vallaud-Belkacem | François Hollande | liberation | Nicolas Sarkozy |

Commentaires 5

Déposé le 03/01/2012 à 19h14  
Par jm Citer

"Rien de plus haineux, peut-être, que deux rivaux en bonté." Jules Renard

Déposé le 03/01/2012 à 18h02  
Par ségolande Citer

Pourquoi tant de haine sur ce petit bout de femme. Elle doit être vraiment désagréable.

Déposé le 03/01/2012 à 16h25  
Par Romain Citer

L'anti-socialisme n'est pas un programme.

Déposé le 03/01/2012 à 13h31  
Par jm Citer

Nous n'en sommes pas encore au niveau des propos d'une emission de télé réalité mais avec un peu d'effort...

Déposé le 03/01/2012 à 10h53  
Par Michel Citer

Qu'espériez-vous d'une élue professionnelle qui privilégie le paraître au fond.
Répondre à une question, c'est déjà la comprendre.
Quelles sont les actions d'intérêt général de cette indemnisée professionnele d'argent public ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.