Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le préfet Carenco - LyonMag

Carenco : “Je défends Prost, Lejaby et Rillieux-la-Pape”

Le préfet Carenco - LyonMag

Jeudi, 150 salariés de Lejaby se sont rassemblées devant la préfecture du Rhône. Si Yssingeaux a été sauvé par Vincent Rabérin, patron de la filiale de LVMH, elles n’entendent pas lâcher l’affaire pour les 350 emplois qui restent sur le carreau à Rillieux-la-Pape, à Bellegarde-sur Valserine et au Teil. Une délégation a été reçue par le cabinet préfectoral. "Pour des raisons d’équilibre et de justice sociale entre les gens, annonce le préfet, il faut rouvrir ces dossiers pour faire mieux, en se mobilisant". Jean-François Carenco se dit optimiste : "je pense que si on arrive à sauver Véninov, on peut bien faire quelque chose de plus pour les gens licenciés par ailleurs". Alain Prost, le repreneur de la marque Lejaby pour un euro symbolique mais n’ayant pu conserver tous les sites, trouve grâce à ses yeux. "Tout le monde est tombé dessus sur ce brave Monsieur Prost, en disant ce n’est pas bien, constate-t-il. Mais en attendant, personne d’autre n’a rien fait, alors que lui vient participer à l’ensemble de l’effort ! On va essayer d’aider Monsieur Prost et les personnes qui ont perdu leur emploi et qui sont dans des situations qui méritent aussi considération", termine le préfet Carenco.



Tags : carenco | Lejaby |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.