Quatre mois de prison pour détention d'armes de guerre

Quatre mois de prison pour détention d'armes de guerre

C'est la peine qui a été prononcée contre un Givordin. Agé de 26 ans, il avait été interpellé à son domicile suite à la perquisition de ce dernier en avril 2011. La police, à la recherche de stupéfiants, était tombée sur un sac caché sous l'évier. Il contenait un pistolet semi-automatique, un pistolet mitrailleur et des munitions de 9mm. Le suspect avait nié être au courant de la présence de ces armes chez lui. Pourtant, son ADN a été retrouvé sur l'un des deux pistolets.
Vendredi, le tribunal correctionnel le jugeait pour acquisition et détention d'armes de guerre. La procureure avait requis 8 mois de prison pour les deux armes. Le tribunal le condamnera finalement que pour une seule arme et donc à 4 mois de prison ferme.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.