Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

NPG et Philippe Meirieu, le duo estampillé Verts/PS sur la 1e circonscription du Rhône - LyonMag

Législatives à Lyon : Nathalie Perrin-Gilbert, la bonne pioche de Philippe Meirieu?

NPG et Philippe Meirieu, le duo estampillé Verts/PS sur la 1e circonscription du Rhône - LyonMag

Philippe Meirieu, candidat écologiste issu de l’accord Verts/PS sur la 1e circonscription du Rhône, présentait mardi soir sa suppléante, la maire socialiste du 1e arrondissement Nathalie Perrin-Gilbert, sur fond de tensions avec le maire de Lyon.

Sans faire de bruit, le vice-président du Conseil régional de Rhône-Alpes vient de réussir un joli coup politique. Même si souvent, il se défend d’être stratège. Barré par l’armada des élus locaux socialistes, emmenés par le sénateur-maire Gérard Collomb, dans sa quête de légitimité sur la 1e circonscription du Rhône, Philippe Meirieu a dévoilé son atout-maître, Nathalie Perrin-Gilbert, lors d'une conférence de presse mardi soir à l'Embarcadère (Lyon2e). La maire du 1e arrondissement n’est certes pas élue de la circonscription. Mais au poste de suppléante, elle apporte une double légitimité, locale et nationale, à la candidature de Meirieu. Secrétaire nationale au Logement du PS, elle est issue des listes municipales de Collomb, dont elle est devenue depuis la principale opposante interne.
Thierry Braillard dispute lui le poste à Meirieu. L’adjoint au maire de Lyon et radical de gauche a fait les frais des arbitrages nationaux entre écologistes et socialistes. De fait, sa candidature est devenue dissidente. Soutenu par Collomb, les élus et parlementaires socialistes de Lyon, Braillard avait déjà tenté sa chance en 2007, battu par l’UMP Michel Havard pour quelque centaines de voix. En 2012, il devra passer au premier tour l’obstacle Meirieu. Et inversement. Chacun arguant d’un désistement républicain pour le candidat le mieux placé au second tour.

Collomb et Darne montent au créneau, Meirieu répond

Deux stratégies et deux candidats pour la gauche sur un même territoire. Alors forcément, on se bagarre la légitimité. La continuité de l’action municipale et le soutien à François Hollande pour l’un - "Je demande à toutes celles et tous ceux qui apprécient la transformation de notre ville et l’action municipale que je mène de se mobiliser dès aujourd’hui pour faire gagner Thierry Braillard", insistait encore Gérard Collomb jeudi soir dans un communiqué - l’unité de fond et le respect du choix des militants pour l’autre. "Je trouve étrange que non seulement un socialiste soutienne un candidat dissident, mais qu’il veuille également désigner la suppléante du candidat légitime", attaque Meirieu, égratignant sénateur-maire de Lyon. Un peu plus tôt dans la journée, c’est Jacky Darne, président de la fédération socialiste du Rhône, qui assurait que le choix de Nathalie Perrin Gilbert, "sans en informer" l’administration locale, posait "un problème politique." "Il a raison de dire qu’il y a un problème, reprend Meirieu, mais nous ne le voyons pas au même endroit. Quand on désavoue le choix des instances nationales et des militants, alors oui, il y a un problème." Lasse des querelles internes, Perrin-Gilbert assure qu’elle «ne veut pas être un prétexte» à des règlements de compte.

Friture sur les lignes ?

Pourtant, Philippe Meirieu jure ses grands dieux. Il a tenté de désamorcer le conflit larvé qui l’oppose aux huiles socialistes. "J’ai essayé d’appeler Gérard Collomb plusieurs fois, j’aurais bien aimé que le maire de Lyon me consacre quelques secondes pour parler des législatives", regrette-t-il. Qu’il semble loin le temps où l’écologiste présidait le comité soutien de Collomb, alors candidat à la mairie de Lyon en 2001. "J’ai envoyé un SMS d’invitation à Jacky Darne, continue Meirieu, il m’a répondu dans l’après-midi qu’il ne se déplacerait pas pour la présentation de ma suppléante." Alors l’écologiste, fort de la légitimité des partis, fera sans l’appui local. "Je crois à l’effet d’entrainement", prédit-il, rappelant en écho à Thierry Braillard, candidat autoproclamé de François Hollande, qu’il est lui "le candidat du PS." Il aura d’ailleurs l’exclusivité pour utiliser le logo à la rose. "J’ai reçu un courrier de Martine Aubry et de Christophe Borgel me le rappelant", glisse-t-il se faisant "un devoir" de porter à travers sa candidature les couleurs de l’union de la gauche. "Je suis aussi le candidat de François Hollande", se rengorge-t-il alors.

Les législatives, galop d’essai avant les municipales ?

Deux candidatures à gauche, le cas de figure est plutôt banal. Mais sur la 1e circonscription de Lyon, qui englobe tout le sud-ouest lyonnais, la vue est plongeante sur la mairie de Lyon. Pour les municipales de 2014 ? "Il y a deux élections, la présidentielle et les législatives, glisse Meirieu. Seulement deux élections." Même réponse du côté de la suppléante. "Je ne veux pas municipaliser cette élection", prévient-elle. Objectif législatives. Meirieu explique partager avec Perrin-Gilbert une "vraie unité de fond" sur les sujets comme le logement, le transport, l’éducation, l’énergie, la santé et l’emploi. Plusieurs ateliers citoyens seront mis en place par le candidat et sa suppléante durant cette campagne. Des "chantiers citoyens des Lyonnais", dans un esprit participatif. Celui qui succédait à la conférence de presse de présentation avait pour thème Environnement, énergie, santé, énergie, transports... Quelle qualité de vie ? Avec une vingtaine de participants, c’est une premier tour de chauffe en public pour le duo.



Tags : meirieu | perrin-gilbert | perrin gilbert | legislatives | braillard |

Commentaires 12

Déposé le 29/03/2012 à 06h12  
Par fabien Citer

dans cette affaire les socialistes sont pas tres clairs,collomb egal a lui meme,pourvu que tout ça se termine pas comme a marseille avec l'affaire guérini

Déposé le 28/03/2012 à 23h56  
Par socialo Citer

Philippe MEIRIEU qui se dit candidat de François HOLLANDE ... Je rêve !!!!
Il est le candidat d'Eva JOLY créditée de 2% des intentions de vote.
Un point c'est tout.

Déposé le 28/03/2012 à 22h36  
Par Le Canut Citer

Que ces commentaires des chiens de garde de Collomb sont vils, mesquins, et sans aucun fond politique.
Si la politique lyonnaise est devenue cela au PS, alors c'est bien triste. Je suis PS, et attéré.
Gardez donc un peu d'énergie pour lutter contre Havard, l'actuel député de droite...
Et prenez leçon de ce que peut être la politique, en observant la façon dont Meirieu en fait, refusant les mesquineries, et ne luttant QUE contre Havard.
De la décence, et ayez du respect pour les électeurs...

Déposé le 28/03/2012 à 22h31  
Par Le Canut Citer

Que ces commentaires des chiens de garde de Collomb sont vils, mesquins, et sans aucun fond politique.
Si la politique lyonnaise est devenue cela au PS, alors c'est bien triste. Je suis PS, et attéré.
Gardez donc un peu d'énergie pour lutter contre Havard, l'actuel député de droite...
Et prenez leçon de ce que peut être la politique, en observant la façon dont Meirieu en fait, refusant les mesquineries, et ne luttant QUE contre Havard.
De la décence, et ayez du respect pour les électeurs...

Déposé le 28/03/2012 à 19h07  
Par jm Citer

Nathalie Perrin-Gilbert a changé ! Elle est passé du "c'est la faute à l'état" au "c'est la faute à Gérard Collomb", on peut monter une association d'applaudissements subventionnée, mais n'y aurait-il pas quelqu'un pour rappeler à Nathalie Perrin-Gilbert qu'elle peut en attendant 2014 s'occuper de son arrondissement ?

Déposé le 28/03/2012 à 17h44  
Par vincent Citer

mon dieu, la supléante de braillard, qu'elle prenne pas l'ascenseur avec lui

Déposé le 28/03/2012 à 17h34  
Par jean- louis Citer

c est pas avec ce qui il ya a boire et a bouffer apres un meeting des verts qui va faire venir les militants de braillard, si thierry n 'est pas au segond tour.

Déposé le 28/03/2012 à 17h29  
Par toctoc Citer

vous avez vu cette photo on dirait que le vert va sauter. comme dirait la chefesse nationale de verts en parlant de sarko ce meirieu on diraitun crapeau non? MOI se mec il me fait peur .............. je suis tout vert .........

Déposé le 28/03/2012 à 16h28  
Par El Canto Citer

La suppléante de BRAILLARD est une femme de terrain qui habite le cinquième et qui a la charge de la culture dans le cinquième.pour le coup, c'est une "bonne pioche".
Nathalie PERRIN GILBERT milite depuis toujours dans la seconde circonscription dans le 1er. Rien à voir

Déposé le 28/03/2012 à 14h16  
Par PS2012 Citer

Si on écoutait Gérard Collomb, rien ne sert de faire voter les habitants puisqu'il sait mieux que tous qui doit être candidat où et qui doit être suppléante de qui. Si M. Collomb pointe effectivement la remise en cause de sa vision de la Ville si Meirieu gagne, j'espère qu'il en tirera les conséquences et qu'il se remettra en cause.

Déposé le 28/03/2012 à 12h56  
Par caille Citer

avec collomb femmes taisez vous!!! le nain se rebiffe

Déposé le 28/03/2012 à 12h53  
Par jm Citer

Nathalie Perrin-Gilbert ne sera jamais que la pire ineptie qu'ait pu engendrer le Régime Collomb, absence totale de compétences et discours totalisant de grande surface.
Certes, Meirieu embête son trésorier Collomb mais c'est un entre-soi minable.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.