Législatives : Pascale Crozon lance sa campagne à Villeurbanne

Législatives : Pascale Crozon lance sa campagne à Villeurbanne
Photo DR

La députée PS du Rhône est secondée par Loïc Chabrier, adjoint au maire de Villeurbanne délégué à la culture. La candidate a reçue le soutien de François Hollande et de Jean-Paul Bret, le maire de la ville. Si elle est élue, la candidate compte se dédier à "la lutte contre la pauvreté et la précarité, à l'accès au logement, au respect de la laïcité, au droit des femmes et à l'insertion professionnelle des jeunes." Pour les besoins de la campagne, Pascale Crozon utilise le local du Parti Socialiste à Villeurbanne, Rue Michel Servet.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lucien le 29/05/2012 à 16:14

Au moins voila une députée qui bosse !

Pour se faire une idée, cliquer sur le lien de l'Assemblée Nationale:

http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/fiches_id/334811.asp

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais du 3 le 29/05/2012 à 13:23

@Kim : oui, en effet, un « idéal »… Une sorte d’utopie en quelque sorte, oscillant entre le monde des bisounours au départ et le pragmatisme de droite à l’arrivée de chaque mandat à l’échelon national, en proie à la dure réalité des choses et des événements.

J’aime les programmes successifs des gens de gauche : ils me font rêver 5 minutes.
Mais guère plus.

Signaler Répondre

avatar
Kim le 29/05/2012 à 12:43

Le socialisme reste pour nous le plus bel idéal politique, celui de la justice sociale, de l’égalité républicaine, de l’émancipation des individus

Signaler Répondre

avatar
bleu-etoiles le 13/04/2012 à 14:06

@ Bebert , dans le cas d'un tel commentaire , déconnecté de la realité , seul le silence s'impose , donc : bonne nuit !!

Signaler Répondre

avatar
Bébert le 13/04/2012 à 13:20

De belles promesses de notre chère gauche locale ...
Depuis 35 ans que Villeurbanne est ancrée à gauche dans tous les scrutins électoraux, à l'exception d'une brève législature (1993-1997), jamais la gauche, tantôt dans la majorité gouvernementale (pendant 15 ans quand même !), tantôt dans l'opposition, n'a rien fait pour améliorer le cadre de vie à Villeurbanne, dont ils ont fait une ville-dortoir de classes moyennes abandonnées et de travailleurs précaires.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.