Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Sébastien Chabal à Lyon - Photo Lyonmag.com

Sébastien Chabal : “Je ne suis pas en pré-retraite au LOU Rugby !”

Sébastien Chabal à Lyon - Photo Lyonmag.com

Le troisième ligne n’a pas caché ses ambitions pour sa fin de carrière à Lyon, même si le club est relégué en Pro D2 la saison prochaine.

Sébastien Chabal à Lyon - Photo Lyonmag.comSébastien Chabal à Lyon - Photo Lyonmag.com
Un maillot à son nom et le numéro 8. C’est avec un grand sourire que Sébastien Chabal a participé à sa première apparition publique avec les couleurs du club de rugby de Lyon. Entouré des dirigeants du LOU Rugby, Yvan Patet et Olivier Ginon, ainsi que de l’adjoint à la ville de Lyon en charge des Sports Thierry Braillard, Chabal a signé un contrat de deux ans avec une reconversion en tant qu’ambassadeur au sein de GL Events, l’actionnaire principal du LOU. "Je ne me suis pas trompé quand je vois les installations qui sont mises à la disposition des joueurs", a notamment commenté le principal intéressé. "Ça me parle, ça me dit qu’on a tout l’avenir pour construire et qu’on peut avoir de l’ambition parce que les moyens sont là pour faire du LOU un grand club au niveau national. Je ne suis pas en pré-retraite au LOU Rugby", a-t-il poursuivi. Aujourd’hui, le club occupe la dernière place du Top 14 et devrait logiquement descendre en Pro D2, même si la relégation n’est pas mathématiquement acquise. Ce qui a valu à "The Caveman" de se faire reprendre à plusieurs reprises : "C’est sûr j’aurais préféré que ce soit le Top 14… et j’espère que ce sera le top 14", reprend le joueur après une première remontrance d’Yvan Patet, le président.

Mais que ce soit en première ou en deuxième division, "Attila" veut encore jouer et prouver qu’il peut apporter une expérience à une équipe: "Après ce qui m’est arrivé [NDLR : rupture de son contrat début février avec le Racing-Métro], je me suis posé beaucoup de questions sur mon avenir et mon projet. Mais aujourd’hui, je ne me suis pas trompé. C’est ma dernière aventure mais cette aventure aurait pu s’arrêter il y a deux mois (…) Et c’est le LOU qui m’a proposé le plus beau projet pour la prochaine saison avec un beau projet de reconversion au sein du groupe GL Events." Reste une interrogation : son poste au sein de l’effectif lyonnais. Son numéro 8 floqué sur son maillot d’arrivée reflète pourtant son envie. "J’espère jouer numéro 8. Mais je peux jouer deuxième ligne et j’ai joué 3e ligne aile dans ma jeunesse. Mais je ne jouerais pas avec les trois-quarts, ne vous inquiétez pas", plaisante celui qui a déjà joué avec Xavier Fiard, Lee Thomas ou Luc Abraham. "Mais je vais prendre ma place doucement. Je ne vais pas arriver dans les vestiaires et disant : ‘voilà je suis Séb Chabal, joueur de rugby’", tempère le néo-Lyonnais, "et je vais prendre l’enthousiasme des joueurs de 20 ans. C’est vraiment une notion d’équipe et de partage qu’on va trouver au sein du groupe." L’homme aux 62 sélections en équipe de France porte même un regard critique sur la première saison que vient de passer le LOU en Top 14 : "Avec ce que j’ai vu de ma fenêtre, il ne manquait pas grand-chose au LOU à chaque fois. C’est à cause de quelques mauvais rebonds de ce bon vieux ballon ovale que le club est dans une situation délicate aujourd’hui."

"Une affaire d’hommes"

Les responsables lyonnais du club de rugby ne cachent pas également leur satisfaction d’avoir réalisé un gros coup, en retransmettant notamment la conférence de presse en direct sur internet. "C’est une affaire d’hommes, une affaire sportive qui est aujourd’hui marquée par un grand nom du rugby. Séb a les valeurs sportives et humaines qui correspondent exactement à ce qu’on veut faire avec ce club", explique Yvan Patet. "Et même s’il a pris un coup de vent, le bateau LOU est bien armé pour l’an prochain." Le moussaillon Lionel Nallet viendra-t-il remplir les rangs ? Sébastien Chabal n’a pas la réponse : "On parle beaucoup avec Lionel, nous ne sommes pas mariés. Notre carrière n’a jamais été liée, on s’est souvent croisés mais Lionel est bien au Racing, c’est à lui qu’il faut poser la question." Même discours du côté du président Patet : "Il y a aura quelques autres recrues qui vont venir renforcer le groupe. Il y aura une suite." Mais pas de nom pour le moment.



Tags : sebastien chabal | chabal | LOU | lou rugby |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.