Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo DR

L’ex-leader des jeux vidéo à Lyon, Atari, inquiété pour abus de bien social

Photo DR

Alors que la maison-mère vient de vendre son dernier studio de production, Eden Games, basé à Lyon, Atari est poursuivi pour la rémunération de ses deux dirigeants et pour "abus de bien social."

L’information, révélée au départ par Le Canard Enchaîné, a été confirmée il y a quelques jours par un porte-parole de la direction. Atari, l’un des fleurons de la production de jeux vidéo dans les années 90 en France, avec un chiffre d’affaires de 400M€ et près de 1 000 employés, est impliqué dans deux affaires judiciaires. Dans la première, c’est un des actionnaires de l’éditeur qui a décidé d’assigner devant le Tribunal de Commerce de Paris les deux dirigeants du groupe, le PDG Jim Wilson et le président non exécutif Franck Dangeard, pour leur rémunération excessive. Ils toucheraient respectivement 800 000€ et 500 000€ par an, ce dernier pour dix jours de mission. Franck Dangeard se défend mardi dans le journal Aujourd’hui en France : "J’ai été nommé début 2009 pour éviter la catastrophe et sauver ce qui peut être sauvé (…) Aujourd’hui, la dette a été réduite à 20M€ et les jeux marchent bien." L’actionnaire a été débouté en première instance à l’automne, il a fait appel de la décision en décembre.
Le groupe a aujourd’hui tourné ses activités vers l’édition pour les jeux sur téléphones mobiles et tablettes. Mais une deuxième affaire inquiète les dirigeants : une plainte pour "abus de bien social" aurait été déposée. Le groupe n’a pas pu confirmer cette dernière information.



Tags : atari | infogrammes | jeux video | informatique |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.