Najat Vallaud-Belkacem, "the new face of France" selon le Guardian

Najat Vallaud-Belkacem, "the new face of France" selon le Guardian
Najat Vallaud-Belkacem - DR TF1

Le quotidien britannique consacre un portrait à la Lyonnaise porte-parole du gouvernement et ministre du Droit des Femmes.

"Le nouveau visage de la France" a visiblement marqué la journaliste anglaise puisque elle désigne Najat Vallaud-Belkacem comme étant la tête de pont du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. A la tête de son ministère "ressuscité après des dizaines d'années d'absence", la trentenaire représente à la fois la diversité et la parité, chose trop rare dans les pays européens.
Pas de déclarations chocs ou de faux-pas, la communication de NVB est parfaitement maîtrisée et cette image lisse est donc retranscrit dans le portrait. Désormais plébiscitée par les médias étrangers, Najat Vallaud-Belkacem ne doit pas décevoir. Elle le dit elle-même, dans la langue de Shakespeare.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 24/06/2012 à 23:28

@Psy. Je trouve la mise au pinacle d'un ministre de la propagande furieusement dangereuse, fusse ce ministre avec des intérêts lyonnais et un discours affûté comme une guillotine. Après vous savez bien que toute comparaison historique vraie étayant mon propos entrainerait la censure du commentaire :-)

Signaler Répondre

avatar
Psy le 24/06/2012 à 21:00
jm a écrit le 23/06/2012 à 18h02

Un ministre de la propagande, il y a longtemps que l'on en voyait plus en plus, elle est intelligente même que c'est elle qui le dit. Le Guardian a tous compris mais c'est pas gentil de se moquer de nous.

Décidement Monsieur Manin vous faites un blocage psychologique sur cette petite Najat. Interessant tout ça

Signaler Répondre

avatar
jm le 23/06/2012 à 18:02

Un ministre de la propagande, il y a longtemps que l'on en voyait plus en plus, elle est intelligente même que c'est elle qui le dit. Le Guardian a tous compris mais c'est pas gentil de se moquer de nous.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.