Vénissieux : pronostic vital toujours "engagé" pour l'adolescente défenestrée

Vénissieux : pronostic vital toujours "engagé" pour l'adolescente défenestrée

La jeune fille de 14 ans a sauté du 7e étage d'un immeuble dans le quartier des Minguettes lundi après-midi.

Selon le Progrès, son pronostic vital serait toujours "engagé" mardi matin. Elle serait "polyfracturée". En grande souffrance psychologique, la victime se disait harcelée par un camarade d'école au collège Elsa Triolet où elle était scolarisée. La famille de l'adolescente avait d'ailleurs demandé à ce qu'elle soit changée d'établissement le 2 octobre. Toujours selon le Progrès, son frère de 21 ans a été interpellé lundi après avoir eu une explication avec un collégien de 15 ans. Ce dernier, avait semble t-il, mal parlé à la jeune fille le matin même. Selon l'élève, le frère était armé d'un couteau, mais lorsqu'il a été interpellé, les policiers n'ont pas trouvé d'arme blanche. Ce n'est qu'au moment de son arrestation que le grand frère a apparemment appris le geste désespéré de sa petite soeur. Il a été relâché en fin de journée. Une cellule psychologique a été mise en place ce mardi au collège Elsa Triolet.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.