Fête des Lumières : la sarabande des animaux se prépare à défiler

Fête des Lumières : la sarabande des animaux se prépare à défiler
La parade sera présente tous les soirs de la Fête des Lumières - LyonMag.com

Moins d’une semaine avant le début des illuminations, les animations sont en pleine répétition.

Les bénévoles sont en pleine préparation - LyonMag.com
Les bénévoles sont en pleine préparation - LyonMag.com

Ou plus exactement celle de la sarabande des animaux magnifiques. Une appellation un peu barbare pour désigner le défilé de la nouvelle édition qui s’inspire de la fête indienne Divali. Cette année, six marionnettes géantes, faisant de 5 à 8 mètres de longueur et près de 4 mètres de hauteur, vont circuler dans les rues de Lyon au cours d’une parade de près de 2h30. Ce sont ainsi un paon, un singe, un tigre, un éléphant, un cobra et une vache qui vont faire le show tous les soirs du 6 au 9 décembre  en compagnie de plus d’une centaine de bénévoles.

Des Lyonnais totalement impliqués dans le projet

La sarabande des animaux magnifiques commencent à voir le jour lorsque L’Atelier de l’Evènement répond à un appel d’offre de la Ville de Lyon sur une parade de marionnettes géantes en vue de la fameuse Fête des Lumières de Lyon. Le défi est donc lancé non seulement pour l’organisateur mais aussi pour les Lyonnais volontaires. Car, c’est bien un appel aux bénévoles qui est lancé dès la mise en place du projet. Et ils sont nombreux à répondre : plus de 200 sur les différents ateliers que sont la conception, la décoration, la peinture, la couture, la manipulation… Les répétitions ont d’ailleurs commencé depuis plusieurs semaines aux Subsistances, lieu de stockage et de construction des marionnettes. "Il faut huit manipulateurs, quatre porteurs d’ombrelles lumineuses et six gardeurs-éclaireurs par marionnettes. Cela représente plus d’une centaine de bénévoles chaque soir de la Fête des Lumières. Nous avons pas mal de retraités, et surtout des femmes", s’amuse Emmanuel Thomas, en charge de la coordination des volontaires. Parmi les nombreuses représentantes de la gente féminine, Anna, 25 ans. « J’avais déjà participé l’année dernière au défilé sur le thème du Japon et j’avais très envie de recommencer. Le fait d’être active dans la Fête des Lumières me plait beaucoup : c’est une forme différente de participation ». Même son de cloche du côté de Véronique, 28 ans.  "Je suis au chômage donc ça me permet de m’occuper en attendant de trouver quelque chose. J’adore la Fête des Lumières. Il y a une très bonne ambiance dans les ateliers. On est bien encadré".

Le singe - LyonMag.com
Le singe - LyonMag.com

L’histoire de Lyon au cœur de la sarabande des animaux

A première vue si la sarabande des animaux magnifiques parait plus se rapprocher du thème de l’Inde, il n’en est pourtant rien. Au cours de la parade, les six animaux vont en effet s’arrêter à plusieurs reprises pour effectuer devant le public du théâtre d’ombres sur l’histoire lyonnaise, à l’exemple de l’histoire de Blandine, la sainte-patronne de la ville de Lyon ou encore le crocodile du parc de la Guillotière. David Bartex, le directeur artistique du projet, tenait beaucoup à cela.  "Ces animaux débarquent dans la ville et il faut qu’ils aient un but. Lyon est une ville très riche au niveau historique. Je suis donc allé un peu fouiné dans l’histoire de la ville très loin en arrière jusqu’à 177 après Jésus Christ, date des persécutions des chrétiens notamment à Lyon. Ce projet a été fait dans l’idée de le faire partager aux Lyonnais", explique t-il. La sarabande des animaux magnifiques a en tout cas jusqu’à jeudi après-midi pour se préparer au grand défilé.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 08/12/2012 à 22:16

On va dépasser les 5 millions de visiteurs, c'est beau une ville modèle lyonnais qui rayonne.

Signaler Répondre

avatar
me le 08/12/2012 à 15:20

avatar
vat le 03/12/2012 à 13:25

A et voilà tous les frustrés de la vie, les aigris, les jaloux de tout et les avares qui sortent du bois.
Le 8 décembre et une belle fête pour les adultes et les enfants, qu'il n'en
déplaise aux aigris.

Signaler Répondre

avatar
Romain le 03/12/2012 à 13:04

Et vous, vous savez mieux que Collomb !!!
Evidemment !

Signaler Répondre

avatar
Unlyonnais le 03/12/2012 à 11:55
Socialitor a écrit le 03/12/2012 à 08h23

Merci à la Ville de Lyon pour ces spectacles uniques que les touristes du monde entier viennent voir.

@Socialitor,

Les touristes comme vous dites ne sont qu'au nombre de 400 / 500 milles visiteurs chaque année et non 4 millions que le dit le pauvre Collomb Gérard !

Signaler Répondre

avatar
Stéphane le 03/12/2012 à 10:32

Tous ces banquets et fêtes onéreuses cela va plaire à la gauche caviar qui a d'ailleurs le vent bien en poupe en ce moment !

Signaler Répondre

avatar
Socialitor le 03/12/2012 à 08:23

Merci à la Ville de Lyon pour ces spectacles uniques que les touristes du monde entier viennent voir.

Signaler Répondre

avatar
Quilio le 02/12/2012 à 20:37

Et pourquoi pas les écoles de samba pendant que vous y êtes!

Signaler Répondre

avatar
Patil le 02/12/2012 à 19:34

J'ai hâte!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.