Financement du Lyon-Turin : les réactions des députés européens du Rhône

Financement du Lyon-Turin : les réactions des députés européens du Rhône

François Hollande et le président du conseil italien Mario Monti ont
signé lundi à Lyon un accord qui valide la ligne à grande vitesse entre
Lyon et Turin.

Le coût du projet est estimé à au moins 25 milliards d'euros, dont 8,5 pour le tunnel de 57 kilomètres entre Saint-Jean-de-Maurienne et Suse, répartis entre l’Union Européenne, la France et l’Italie. L’UE pourrait en financer 40%, mais rien n’est acquis et les deux pays vont encore devoir convaincre. Nora Berra, députée européenne et conseillère municipale à Lyon, déplore ainsi qu’"aucune précision n’a été apportée" concernant la répartition de la prise en charge financière. Elle se "félicite" de cet accord, mais selon elle "des garanties financières devront être obtenues par M. Hollande lors de la négociation du budget 2014-2020 de l’Union européenne en janvier prochain".
Pour Sylvie Guillaume, députée européenne socialiste, "il s'agit désormais de confirmer le classement du chantier du Lyon-Turin comme projet prioritaire et ainsi sécuriser l'engagement européen de financer à hauteur de 40% la construction du nouveau tunnel". L’adjointe au maire de Lyon se "félicite de l'engagement réitéré par François Hollande et Mario Monti à propos du financement européen du projet".
En revanche Bruno Gollnisch, le président du FN au Conseil régional, dénonce un "pharaonique projet" qui n’est pas dans "l’intérêt général". Selon le député européen, "le coût exorbitant, fixé à plus de 25 milliards d'euros aujourd’hui, atteindra en fait le double de cette somme. Il importe peu de savoir si cela viendra des budgets nationaux ou européens, puisque l’argent est pris aux mêmes contribuables. Loin de créer des emplois, le projet en détruira des milliers, en raison du déficit énorme que la collectivité devra supporter".

Tags :

Lyon-Turin

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Socialiste le 04/12/2012 à 10:42

S'agit-il encore d'un projet inutile dont les socialistes, fervents économistes, sont friands

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.