Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pollution : on suffoque toujours dans le Grand Lyon

Le dispositif préfectoral d'alerte a été déclenché à nouveau ce mardi dans l'agglomération.

L'épisode de pollution débuté le 23 février se poursuit et prend de l'ampleur. Lundi 25 février, le seuil du niveau d'information et de recommandations pour les personnes sensibles (50 microgrammes par mètre-cube) a été franchi sur le bassin Lyonnais et Nord Isère, le bassin Grenoblois, la Zone urbaine Pays de Savoie, l'Ouest Ain et Vallée de l'Arve.
Mardi 26 février, les conditions météorologiques sont très stables et sont favorables à l'accumulation des polluants dans l'atmosphère, les taux en particules fines sont déjà supérieurs au seuil d'information et de recommandations et enfin plusieurs zones ont des constats de dépassement de ce seuil sur 2 jours consécutifs.

Devant cette situation très dégradée, l'ensemble de la région est placée en alerte afin de protéger les populations résidant ou se déplaçant dans les territoires affichant des niveaux de particules élevés. Météo France prévoit la poursuite d'un temps stable sur la région Rhône-Alpes pour les deux jours à venir, aucune amélioration n'est donc à prévoir.



Tags : pollution |

Commentaires 2

Déposé le 27/02/2013 à 09h08  
Par pinpin Citer

Il serait peut etre temps de se poser la question des causes réelles de cette pollution.

Il y a à Lyon de moins en moins de voiture qui roulent de moins en moins vite et pourtant rien ne change.

Bizarre non ?

Déposé le 26/02/2013 à 22h29  
Par ecoloo Citer

On s'en fou, je roule en 4x4 et j'emmerde tout le monde

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.