Only Lyon veut rendre les étrangers "addicts" à la capitale des Gaules

Only Lyon veut rendre les étrangers "addicts" à la capitale des Gaules
Anonymes et personnalités (ici Grégory Cuilleron) se côtoient sur les affiches - DR

"Continuer en 2013 à faire rayonner Lyon".

Tel est l'objectif de la nouvelle campagne de communication présentée jeudi matin par Only Lyon. S'ils collectionnent les articles dans la presse étrangère (237 en 2012), les équipes d'Only Lyon n'ont aucune idée précise des réelles retombées économiques pour la ville. C'est un travail de l'ombre, de lobbying qui prendra un nouveau cap ces prochains mois après une année 2012 qualifiée de record.

Nommée "Addicted to Lyon", cette nouvelle campagne veut se baser sur l'émotion. "On veut que les gens se disent que quand on connaît Lyon, on ne peut plus s'en passer", explique Lionel Flasseur, directeur de programme chez Only Lyon. Des affiches d'anonymes ou de personnalités comme Paul Bocuse seront le vecteur de cette communication. "Nous visons d'abord les villes desquelles nous sommes le plus proche, comme Paris, Londres, Francfort, Amsterdam, Bruxelles et maintenant Dubaï, continue Lionel Flasseur. Ensuite, on travaillera sur des villes comme New-York, San Francisco, Montréal, Shanghai et Sao Paulo".
Le coût de cette campagne est estimé à 500 000 euros. Le budget global d'Only Lyon est, lui, de 1,6 millions d'euros. Un chiffre qui ne change pas entre 2012 et 2013.

La présentation de cette nouvelle campagne de communication a aussi été l'occasion de présenter la Skyroom. Située au 27e étage de la Tour Oxygène, cet espace est dédié à l'accueil des délégations en visite à Lyon. Avec un panorama imprenable sur Lyon, les investisseurs potentiels seront peut-être plus détendus avant de commencer les négociations.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Samsara le 26/06/2013 à 12:41

@Marc Antoine, affirmer que l'identité du Lyonnais est plurielle n'est pas un cas de victimisation mais un constat basique.

Je retire mon commentaire toutefois.La nouvelle campagne Addicted to Lyon est représentative de la grande richesse sociale de Lyon: Français d'héritage français, Français d'héritage autre et Etrangers se côtoient autour de leur amour pour la ville. Ils y ont posé leurs bagages et s'y sentent bien :-) Bravo OnlyLyon!

Signaler Répondre

avatar
pelo le 26/06/2013 à 12:38

Le vrai lyonnais ,il parle en javanais et il ecoute de la funky . Les mechus en mocassins bateaux et chemise vichy ,ils viennent de l'Ouest ou des Monts d'Or,ce ne sont pas des lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
Marc ANTOINE le 26/06/2013 à 12:27
Samsara a écrit le 15/03/2013 à 12h13

Selon la campagne, le Lyonnais serait donc exclusivement blanc...On a encore bien du chemin à faire à Lugdunum :-(

Victimisation pour tout et rien...

Signaler Répondre

avatar
Samsara le 15/03/2013 à 12:13

Selon la campagne, le Lyonnais serait donc exclusivement blanc...On a encore bien du chemin à faire à Lugdunum :-(

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 07/03/2013 à 18:10

Il y a beaucoup de "si" dans cette communication.
Le seule chose dont nous sommes sûrs, c'est le coût pour les contribuables.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.