Confluence 2, Part-Dieu : Collomb part présenter ses bébés à Cannes

Confluence 2, Part-Dieu : Collomb part présenter ses bébés à Cannes
Gérard Collomb - LyonMag

C’est un passage obligé pour le président du Grand Lyon depuis quelques années : le Marché international des professionnels de l’immobilier ou MIPIM.

Mercredi, Gérard Collomb s’envolera pour la Côte d’Azur où il dévoilera deux projets immobiliers dont les chantiers rythmeront son hypothétique troisième mandat de maire et président du conseil communautaire.

Dès 17h30, c’est le projet Hikari, inscrit dans la phase 2 de la Confluence, qui ouvrira le bal lyonnais. Aux côtés de l’architecte Kengo Kuma et du DG de Bouygues Immobilier Eric Mazoyer, Gérard Collomb expliquera les dessous de sa démarche "Ville intelligente" dans laquelle les 12 000 m2 d’Hikari à la Confluence s’inscrivent.

L’îlot A3 du quartier du 2e arrondissement de Lyon sera également exposé. On sait depuis février dernier que cet immense emplacement a été remporté par le promoteur Icade. Huit bâtiments doivent remplir l’îlot de 10 000m2 situé le long du cours Charlemagne d’ici 2017. Bureaux, commerces et logements pour continuer à revitaliser la pointe de la Presqu’île.

Cette année, Gérard Collomb n’aura pas d’immense tour à présenter au public cannois du MIPIM. En 2011 il avait ainsi mis en lumière Eva, un colosse de 220 mètres qui devait garnir le parc de skylines de la Part-Dieu. Mais depuis, plus de nouvelle.
Alors jeudi matin, le premier magistrat lyonnais sera moins théâtral bien qu’il s’intéressera tout de même au quartier du 3e arrondissement. Mais, faute de tour (qu’on devrait retrouver au MIPIM 2014 avec Incity), Gérard Collomb fera finalement une présentation visuelle du projet Cluster Hôtel. Ce complexe de 450 chambres 4 étoiles comptera également 55 000 m2 de bureaux accolés à la gare TGV.
Avec une livraison pour 2018, le but avoué est de poursuivre la transformation de la Part-Dieu en véritable hub et donc City à la rhodanienne.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nissa le 12/04/2013 à 22:42

Il "s'envole à Cannes"? Il n'y a pas de TGV pour le premier magistrat lyonnais, ou plutôt premier promoteur immobilier lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
Raymond le 25/03/2013 à 14:42

Rien a faire de sa vie privé, en plus y veut supprimer les allocs !

Signaler Répondre

avatar
Pleynard for the win le 22/03/2013 à 17:34
A.B a écrit le 22/03/2013 à 17h30

Petite erreur sur la fin de l'article, il a présenté une tour (qui devrait être la 2nd plus grand tour lyonnaise) pas très loin du "cluster hotel" présenté dans l'article.

http://rhone-alpes.france3.fr/2013/03/15/two-lyon-une-nouvelle-tour-de-170-metres-la-gare-de-la-part-dieu-216649.html

Ya pas d'erreur, c'est juste que l'article date d'avant la conférence de Collomb bêta

Signaler Répondre

avatar
A.B le 22/03/2013 à 17:30

Petite erreur sur la fin de l'article, il a présenté une tour (qui devrait être la 2nd plus grand tour lyonnaise) pas très loin du "cluster hotel" présenté dans l'article.

http://rhone-alpes.france3.fr/2013/03/15/two-lyon-une-nouvelle-tour-de-170-metres-la-gare-de-la-part-dieu-216649.html

Signaler Répondre

avatar
TomFaurobert le 14/03/2013 à 09:27

J'ignorais que nous avions un VRP à la place d'un vrai maire ! C'est désolant ... Dehors, zou, next, tchao ... !

Signaler Répondre

avatar
Raymonde le 14/03/2013 à 07:18

Il va se faire mousse à Cannes et il néglige les Lyonnais.....C est la Gauche caviar

Signaler Répondre

avatar
on n'est pas DUPE le 13/03/2013 à 10:35

moi, et ce serait plus "objectif", j'aurais plutôt intitulé l'article par :

COLON CONTINUE SA CAMPAGNE ELECTORALE des municipales avec l'argent public, hors tout contingentement ..

lui l'homme owniprésent, avec ses 15 mandats et représentation pour se faire voir de partout
lui qui critiquait SARKO pour la même chose

que fait le chargé de développement économique ??? il est payé à quoi faire ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.