Fusion Grand Lyon / Département : le flou persiste

Fusion Grand Lyon / Département : le flou persiste
Photo d'illustration - LyonMag.com

Les syndicats d'agents territoriaux ne sont pas beaucoup plus avancés, au lendemain de leur entrevue à l'Hôtel de ville avec Gérard Collomb.

Le maire de Lyon, et président du Grand Lyon, avait convié jeudi après-midi une intersyndicale CFDT-CFTC-CGC-CGT-FO-Unsa, pour une présentation formelle de son projet de métropole européenne. S'il a insisté longuement sur sa volonté de dialogue, et sur la nécessité de procéder "étape par étape", il s'est montré peu disert sur les deux sujets majeurs qui inquiètent les syndicats. Tout d'abord, le statut des agents de cette future entité territoriale - leur rémunération, leur couverture sociale, et leur éventuel changement de fonction. Ensuite, un départ vers le privé de certaines missions de service public.

Sur le premier sujet, "il nous a répété qu'à ce stade, il ne savait pas encore, que tout restait ouvert à discussions. Et de toute façon, s'il savait quelque chose, il ne nous l'aurait pas dit", confie Yvette Vacher, secrétaire départementale Unsa, "pas dupe, après 20 ans de syndicalisme", mais qui se veut tout de même positive. Sur le second sujet, "l'objectif n'est pas de privatiser, nous a-t-il dit, mais simplement d'opérer une réorganisation, pour éviter les doublons qui existaient jusqu'à présent".

Des discussions, il y en aura certainement, mais combien? Un calendrier prévisionnel sera distribué aux partenaires sociaux d'ici fin mai. A l'échelle nationale, le projet de loi sur la réforme de la décentralisation sera présenté mercredi en conseil des ministres, et fera l'objet d'un débat parlementaire... en juillet. Une deuxième lecture est ensuite prévue à l'automne, avant l'adoption du texte, prévue en fin d'année. "M. Collomb nous a expliqué que la réforme serait mise en place d'ici à l'horizon 2015, raconte Yvette Vacher. Il faudra auparavant discuter du périmètre des transferts des agents, du protocole financier, des textes réglementaires, du transfert des charges..." Finalement, une seule chose est acquise : au 1er janvier 2014, date de naissance officielle de la métropole européenne, rien, ou presque, ne sera calé.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gerard le 06/04/2013 à 14:23

Après avoir enfume les élus, Collomb enfume les syndicalistes. Nous les électeurs on ne va pas se faire enfumer par ceux qui augmentent les impôts. PS et UDI s entendent bien pour nous traire

Signaler Répondre

avatar
Etonnant le 06/04/2013 à 10:38
Offshore Leaks a écrit le 05/04/2013 à 13h09

Tout le monde aura été prévenu.
Il ne faudra pas dire ensuite, nous ne savions pas.
https://usgene.sequencebase.com/patents/US20030157063

Le pire est le silence assourdissant de toute la classe politique et des médias locaux.

Signaler Répondre

avatar
cool le 06/04/2013 à 07:49

Les français vivent encore avec l'esprit de l'état providence des année 60. Cependant le monde bouge et depuis 1960 le chômage est passé de quelques centaines de demandeurs d' emplois a plus de 5 millions a ce jour. Lyon est en concurrence avec d' autres grandes métropoles européennes pour attirer de nouvelles entreprises est créer ainsi de nouveaux emplois. Seul une grande métropole lyonnaise pourra s'affirmer sur la scène internationale. Êtes vous fier de voir vos enfants diplômés, votre mari, ou votre femme au chômage ou héberger vos enfants a votre domicile a l'âge de 30 ans sans travail.

Signaler Répondre

avatar
crétien69 le 05/04/2013 à 22:23

et Pascal MERLIN ??????

Signaler Répondre

avatar
ert le 05/04/2013 à 21:17

ou est Armand CREUS ?

Signaler Répondre

avatar
RB le 05/04/2013 à 13:39
Offshore Leaks a écrit le 05/04/2013 à 13h09

Tout le monde aura été prévenu.
Il ne faudra pas dire ensuite, nous ne savions pas.
https://usgene.sequencebase.com/patents/US20030157063

Le naïf:
mais pourquoi les médias ne sortent-ils pas cette information ?

Réponse de celui qui n'est pas naïf:
Parce que en dictature, même locale, les journalistes et leurs patrons ont peur du coupeur de tête qui fait régner sa loi !
Donc tous ces mollusques se taisent et ne font pas leur boulot !

Dans le même registre, il y en a un autre qui utilise les moyens de la collectivité à des fins personnelles !
Là encore ceux qui savent, ne disent rien !

Vivement 2014 pour mettre au grand jour toutes leurs magouilles !

Signaler Répondre

avatar
reformeàfaire le 05/04/2013 à 13:28

le millefeuille administratif est dur à maigrir:le recours à l'impôt sup pour le financer est la facilité de tous nos élus

Signaler Répondre

avatar
Offshore Leaks le 05/04/2013 à 13:09

Tout le monde aura été prévenu.
Il ne faudra pas dire ensuite, nous ne savions pas.
https://usgene.sequencebase.com/patents/US20030157063

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.