Métropole de Lyon : pas de référendum mais un calendrier qui se précise

Métropole de Lyon : pas de référendum mais un calendrier qui se précise
Michel Mercier et Gérard Collomb - LyonMag

Vendredi, la journée était marquée par le ras-le-bol des agriculteurs qui ont bloqué le centre-ville.

Conséquence, Michel Mercier et Gérard Collomb étaient en retard à la nouvelle présentation du projet de métropole d’intérêt européen. Pour rester dans le ton, les deux hommes ont passé leur temps à boire du petit lait.
Il faut dire que leur rêve fou de séparer Département et Grand Lyon a mis le pied sur l’accélérateur cette semaine. Marylise Lebranchu a présenté en conseil des ministres les projets de loi sur la décentralisation qui entraîneront la création de trois métropoles à Paris, Marseille et Lyon.

D’ailleurs, on ne dit plus MIEU mais Métropole de Lyon. On le savait, elle supplantera le Grand Lyon et intégrera les compétences du Département sur son propre territoire.
"Le chef-lieu de la Métropole, ce sera Lyon et les élus siègeront au Grand Lyon, indique Michel Mercier. Le chef-lieu du Département, on ne sait pas encore. Mais nous siègerons toujours à Lyon".

Se mettre au niveau des capitales européennes et rattraper Paris

D’un point de vue pratique, les Lyonnais auront peu de retombées visibles à l’œil nu. "Il n’y aura pas de nouvel impôt, promet le 1er vice-président du Conseil Général. La Métropole touchera l’ancien impôt du Grand Lyon plus une partie de celui du Département. Il existera toujours les communes, le SDIS des pompiers, le Département pourrait rester dans le Sytral, l’OPAC du Rhône deviendra l’OPAC de la Métropole et du Rhône…"

Alors qu’est-ce qu’on y gagne ? "Pour le moment, les métropoles européennes nous dépassent sur de nombreux points, intervient Gérard Collomb. On a un challenge très fort avec elles. En récupérant de nombreuses compétences économiques, immobilières, de compétitivité, on franchit un cap".

Pour avoir des révélations à se mettre sous la dent, il faut fouiner du côté du calendrier. Le projet de loi se compose en trois séquences, la Métropole de Lyon a eu la bonne idée de se trouver dans le premier wagon. "Le texte sera présenté au Sénat le 27 mai, annonce le maire de Lyon. Une deuxième lecture pourrait avoir lieu à l’automne et le vote de la loi fin 2013. La création de la Métropole interviendrait ensuite le 1er avril 2015. On verra si on peut pas le mettre au 1er janvier, car pour arrêter les comptes c’est plus facile".

Autre pari effectué avec cette "seule collectivité territoriale à statut particulier", celui du mode de scrutin : l’élection du conseil de la métropole se fera par un suffrage universel direct par fléchage en mars 2014.
Pendant les municipales, les Grand Lyonnais pourront donc choisir leurs conseillers métropolitains. Gérard Collomb semblait ravi de ce choix, comme s’il lui octroyait par avance la place de président de la Métropole. Son adversaire principal (le maire de Caluire Philippe Cochet ?) devrait au moins compter sur les votes des communes du Nord, avec peut-être Quincieux en plus qui aimerait intégrer la Métropole.

Un référendum ? "Trop compliqué à expliquer aux gens"

Sans que les journalistes ne l’évoquent, Michel Mercier s’est senti obligé de se justifier sur la méthode employée par lui et son compère. Nathalie Perrin-Gilbert, maire PS du 1er arrondissement, avait parlé de "hold-up démocratique". On ne s’en cache presque pas du côté des décideurs. "Ce sont des sujets techniques et compliqués à expliquer", annonce Michel Mercier en évoquant le récent référendum en Alsace.
Gérard Collomb surenchérit : "Les référendums, c’est difficile. En général les gens ne se déplacent pas. Ceux qui vont voter, ce sont ceux qui sont contre. Donc on y va et dans dix mois aux municipales, les Lyonnais pourront me dire s’ils étaient pour ou contre".
La Métropole de Lyon, on n'y voit pas plus clair mais on sait que c’est pour bientôt.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rhone le 13/04/2013 à 08:39

Les 2 magouilleurs qui augmentent les impôts on va les virer.

Signaler Répondre

avatar
kolom le 12/04/2013 à 23:45
maircier a écrit le 12/04/2013 à 21h07

le peuple est bête donc à quoi ça sert de le consulter ? des fois qu'ils disent non ces abrutis !!

oui c'est vrai Quand les citoyens risquent de ne pas être d'accord, eh bien la solution c'est de ne pas leur demander leur avis.

Signaler Répondre

avatar
Red le 12/04/2013 à 22:06

Ces 2 types sont a claquer

Signaler Répondre

avatar
maircier le 12/04/2013 à 21:07

le peuple est bête donc à quoi ça sert de le consulter ? des fois qu'ils disent non ces abrutis !!

Signaler Répondre

avatar
collombophage le 12/04/2013 à 19:47
Oxmo a écrit le 12/04/2013 à 18h40

Moi perso, j'me suis renseigné avec les infos qu'on peut trouver dans la presse à propos de cette métropole, et j'y vois parfaitement clair. Merci de ne pas nous imposer un avis, le votre, messieurs de Lyonmag. Cordialement.

Débilos!!!!

Signaler Répondre

avatar
spa le 12/04/2013 à 19:33

Il reste deux chèvres à la préfecture ....Il faut les sauver comme les éléphants!!!!

Signaler Répondre

avatar
con..tribuable le 12/04/2013 à 19:30

2 gignols au frais du contribuable !!!!A la benne .....

Signaler Répondre

avatar
dehors le 12/04/2013 à 19:26
Oxmo a écrit le 12/04/2013 à 18h44

Voila un bien bel avis que vous nous donnez la, mon cher Eboueur. Si pour dire des choses aussi vagues et imprécises, alors autant ne rien dire du tout.

Pauvre Oxmocollomb

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 12/04/2013 à 19:15
Oxmo a écrit le 12/04/2013 à 18h40

Moi perso, j'me suis renseigné avec les infos qu'on peut trouver dans la presse à propos de cette métropole, et j'y vois parfaitement clair. Merci de ne pas nous imposer un avis, le votre, messieurs de Lyonmag. Cordialement.

Vous y voyez clair ?

Excellente nouvelle !
Auriez-vous la bonté de nous exposer, les bienfaits de votre clairvoyance ?

Il faut vous dire, que nous ne sommes pas tous beau et intelligent comme vous...

Signaler Répondre

avatar
Oxmo le 12/04/2013 à 18:44
éboueur a écrit le 12/04/2013 à 18h20

C'est comme l'euro ça nous a flinguer arrêter se massacre ça remplie les poche de certain c'est leur but

Voila un bien bel avis que vous nous donnez la, mon cher Eboueur. Si pour dire des choses aussi vagues et imprécises, alors autant ne rien dire du tout.

Signaler Répondre

avatar
Oxmo le 12/04/2013 à 18:40

Moi perso, j'me suis renseigné avec les infos qu'on peut trouver dans la presse à propos de cette métropole, et j'y vois parfaitement clair. Merci de ne pas nous imposer un avis, le votre, messieurs de Lyonmag. Cordialement.

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 12/04/2013 à 18:38

Ils prennent vraiment leurs électeurs et malheureusement les autres, pour des cons !

Ben voyons, un référendum c'est toujours compliqué, quand ont veut faire ce que l'on a envie !
Hein les socialiste et autres collabos de droite ?!

Quand allez-vous cesser de voter pour ces gens-là ?!

Les mensonges d'état dévoilés avec l'affaire cahuzac, sont similaires dans le principe, avec ce qui se passe dans l'agglomération !

Ce sont les électeurs qui sont responsables de cette situation.
Ils votent pour n'importe qui !

Signaler Répondre

avatar
Dehors le 12/04/2013 à 18:25

Charlots !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
éboueur le 12/04/2013 à 18:20

C'est comme l'euro ça nous a flinguer arrêter se massacre ça remplie les poche de certain c'est leur but

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 12/04/2013 à 18:08

Je crois que s'ils l'énonçaient clairement, nous aurions droit à une terminologie pornographique qui serait, si ce n'est censurée; en tout cas, difficile à supporter pour les jeunes enfants qui pourraient entre en contact avec cette page lors de l'apprentissage de la lecture.

Signaler Répondre

avatar
TOMASSINI le 12/04/2013 à 17:49

"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément"
Peut être qu'ils n'ont rien compris eux mêmes !


Ils nous prennent pour des demeurés ???

on n'a pas besoin de bergers de leur espèce, ils nous mènent droit dans le précipice

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.