Lyon - Turin : la grogne monte en Savoie

Lyon - Turin : la grogne monte en Savoie
LyonMag

Une partie de la classe politique savoyarde s'oppose désormais au projet de LGV, en premier lieu le député-maire (UMP) d'Aix -les-Bains, Dominique Dord.

Lors d'une réunion publique vendredi soir, ce dernier a ainsi fait état d'un "doute réel et sérieux sur le fondement même du Lyon - Turin", comme le relaie ce lundi matin le Dauphiné Libéré.
Son diagnostic est d'ailleurs partagé par le vice-président du Conseil général Claude Giroud, lui aussi présent à la réunion. Partisan à l'origine de cette ligne à grande vitesse, Dominique Dord estime avoir été "baladé pendant 30 ans" par les experts : il pointe du doigt l'augmentation constante des coûts prévisionnels (comme l'a révélé un rapport de la Cour des comptes : de 12 milliards en 2002, la somme est passée à 26 milliards en 2012), des prévisions de trafic "excessivement optimistes" et un "financement incertain" : "le sommet franco-italien du 3 décembre (à Lyon, NDLR) n'a rien décidé", affirme-t-il.
Dominique Dord rejoint ainsi la position du monde agricole savoyard et haut-savoyard, très influent dans les deux départements, et qui dénonce, avec le Lyon - Turin, la disparition de 500 hectares de terres agricoles.

X

Tags :

lyon turin

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
mcstn le 23/04/2013 à 07:26

Un court métrage très instructif sur le Lyon Turin
à voir absolument:

http://isere.eelv.fr/2013/04/19/video-lyon-turin-a-tout-prix/

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.