Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Cochet - LyonMag.com

Philippe Cochet, primaire UMP à Lyon : “Hors de question de dire du mal des autres candidats sinon c’est l’exclusion”

Philippe Cochet - LyonMag.com

Philippe Cochet, le président de la fédération UMP du Rhône, était l'invité ce lundi de Jazz Radio pour l'émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Dans un peu plus de deux semaines, l’UMP organisera enfin ses primaires pour désigner son candidat à Lyon. Tous les détails sont désormais connus. Comment et où se déroulera le vote ? "Le vote se situera dans chaque mairie d’arrondissement ou dans une salle attenante aux mairies d’arrondissement. Tous les électeurs lyonnais qui sont en capacité de voter pourront aller voter le 2 et le 9 juin de 8h à 20h, c'est-à-dire dans les formules habituelles qu’ils ont pour tous types d’élections qu’elles soient locales ou nationales. La seule contrainte qu’il y a est de signer la charte des valeurs pour le renouvellement et également verser une contribution d’un euro pour pouvoir voter à cette occasion".

Cette contribution d’un euro servira à financer cette primaire ? "Elle servira à compenser le coût d’organisation, mais notre objectif est d’avoir une participation active pour nous aider à financer cette primaire. Le coût des primaires est estimé entre 25 000 et 30 000 euros, c’est le maximum de manière à ce que nous ne pénalisions pas les futurs comptes de campagne qui auront lieu. Car l’objectif principal est de mettre tous nos moyens pour battre Gérard Collomb".

Il y a d’ailleurs eu beaucoup d’informations contradictoires qui ont circulé sur la répartition sur les budgets de campagne des candidats. Où en est-on aujourd’hui ? "On se rapproche de la Commission Nationale des comptes de campagne qui nous dira exactement s’il faut réintégrer la totalité de manière à ce que les choses se passent de façon claire et transparente".

Cinq candidats sont en lice : Nora Berra, Michel Havard, Emmanuel Hamelin, Georges Fenech et Myriam Pleynard. Tous sont d’accord avec les termes de la primaire ? "Tous sont d’accord et tous on accepté le principe qui est que quel que soit le résultat, ils seront derrière celui ou celle qui sera en tête et ça c’est un point important. La charte signée par les cinq candidats montre bien l’état d’esprit d’une compétition mais ce n’est certainement pas une désunion bien au contraire. Je crois que c’est quand même nouveau à Lyon ; le fait que ces cinq candidats aient accepté ce principe montre bien qu’ils ont un objectif commun, c’est de faire en sorte de changer la politique municipale lyonnaise".

Cette charte de bonne conduite, ils l’ont tous signé mais s’ils ne la respectent pas, leur candidature peut être annulée. Qu’est ce qu’il est interdit de faire ? "Le principe qui a été acquis entre chaque compétiteur, c’est qu’à l’occasion de cette campagne primaire, il est hors de question de dire du mal de tel ou tel autre compétiteur. Qu’ils présentent leur programme et les points qui les mettent en avant, il n’y a aucun problème. Si c’est une campagne pour dire du mal de tel ou tel autre, ils s’excluront automatiquement des primaires".

Si un soutien d’un des candidats s’attaque ouvertement à un candidat, ça rentre en compte ? "C’est une responsabilité des candidats. Je n’ai pas du tout l’impression que ce soit le cas. Ils ont bien compris l’état d’esprit et ils mènent campagne chacun de leur côté en mettant en avant leurs atouts. Ce qui est intéressant, c’est de voir que ces candidats ont des spécificités et une fois que celui qui tirera la liste sera connu, les autres se rangeront derrière".

Le premier tour aura lieu donc lieu le 2 juin prochain. Quand est-ce que les Lyonnais pourront connaître les résultats ? "Ils les connaîtront le 2 au soir après le dépouillement. Je pense bien évidemment qu’il y a deux solutions, soit un ou une candidate est en tête et il n’y  a pas de deuxième tour. S’il y a un deuxième tour, le dimanche suivant il faudra revoter dans les mêmes endroits".

Pas de COCOE à l’horizon ? "Il n’y a pas besoin de COCOE pour cette élection car elle a vraiment été préparée complètement en amont dans une atmosphère qui est positive. Et en plus, au niveau de l’organisation, chaque candidat est complètement impliqué et tenu au courant en temps réel, donc il n’y a pas de difficultés".

Une fois élu(e), le ou la candidate pourra partir directement en campagne ? "Le principe est qu’il ou elle aura une investiture définitive de la part de la Commission nationale d’investiture. Il est clair que notre processus ayant été validé, l’investiture nationale devrait suivre dans la foulée".

En ce qui vous concerne, les municipales ce n’est pas qu’à Lyon, il y a déjà une douzaine de candidats qui ont été investis dans le Rhône. Quand est-ce que vous dévoilerez l’ensemble des candidats ? "Nous allons avoir plusieurs comités départementaux qui valideront à ce moment là un certain nombre d’autres candidatures. Notre objectif est de pouvoir investir nos candidats dans 90% des cas avant les vacances d’été".

Il y a trois mois, vous lanciez un appel aux militants pour trouver des têtes de liste et des colistiers. "C’était pour rechercher des personnes qui voulaient s’impliquer et on a eu un certain nombre de retours, notamment dans des secteurs où parfois il y avait besoin de renforcer et cet appel a été entendu".

Sur cette même antenne, votre homologue socialiste, David Kimelfeld nous a dit qu’aux municipales le PS souffrirait au plan local des actions du gouvernement. Quelle est votre réaction ? "S’il n’est pas en phase avec le gouvernement qu’il démissionne. Quand la France est dans une si mauvaise passe, on ne peut pas se réjouir. Ce que je regrette, c’est qu’une fois de plus, le président de la République a été élu sur des mensonges".



Tags : ça jazz à lyon | philippe cochet | primaires à droite | ump |

Commentaires 1

Déposé le 13/05/2013 à 21h24  
Par Louis Citer

Chapeau aux candidats et a la fédé qui organisent bien cette primaire

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.