Christophe Boudot : "Gérard Collomb souffre d’une crise de schizophrénie aiguë"

Christophe Boudot : "Gérard Collomb souffre d’une crise de schizophrénie aiguë"
Christophe Boudot - LyonMag.com

"Semaine calamiteuse pour Gérard Collomb." Voilà qui annonce la
couleur. C’est sur ce thème que Christophe Boudot, secrétaire
départemental FN du Rhône, a tenu à réagir ce vendredi.

En cause : le grave incendie dans une usine désaffectée accueillant près de 200 Roms dans le 8e arrondissement qui a coûté la vie à 3 personnes lundi. Pour le conseiller régional, ce drame est dû à une politique européenne "trop laxiste." Et le leader de Lyon Bleu Marine 2014 de facilement trouver les responsables : "les gouvernements de droite (RPR puis UMP) et de gauche (PS) sont les coupables désignés car ce sont eux qui ont ouvert le libre-échange à des personnes qui ruinent les finances publiques." Mais ce n’est pas tout. A l’échelle locale, le candidat FN aux prochaines municipales s’en est également pris aux décisions du sénateur-maire de Lyon concernant la condition des gens du voyage, qui lui paraissent contradictoires : "De qui se moque Gérard Collomb ? D’un côté il ne veut plus de Roms dans sa ville ; de l’autre, il les encourage à venir par le biais des traités européens. Cet homme souffre de schizophrénie aiguë."

Afin de stopper ces problèmes d’immigration clandestine, le disciple de Marine Le Pen propose une politique plus stricte, dans le but d’encadrer ce type de population : "Il faut obliger les pays d’origine des Roms à contenir leur population. Dans le même temps, il faut aussi que ces personnes arrivent à s’intégrer chez eux. Ce n’est pas à nous de s’occuper d’eux." Toutefois, Christophe Boudot ne pourra imposer à lui seul un changement de politique européenne.
Lancé dans la course au municipales de 2014, le candidat Front National promet également le démantèlement des 40 camps de l’agglomération et l’expulsion définitive des gens du voyage.  

Par ailleurs, Christophe Boudot a l’intention d’attaquer la mairie devant le tribunal administratif pour avoir octroyé une subvention de 16 000 € au Conseil régional du culte musulman. Une dotation "illégale" d’après le candidat FN, puisqu’il s’agirait d’une entrave à la loi de 1905 sur les associations culturelles. "De part cette loi, les cultes ne peuvent percevoir des versements de la part des collectivités, se justifie le secrétaire départemental FN. Il n’y a donc pas plus fantaisiste que cette subvention."

Mais avant ce nouveau bras de fer avec la mairie lyonnaise - qu’il qualifie de "rapport de force cordial" -, Christophe Boudot compte préparer sereinement les municipales de 2014. Ce vendredi se tiendra sa première réunion de campagne en présence de son équipe, tandis qu’un grand mouvement d’affichage et de tractage débutera la semaine prochaine. La machine bleu marine ronronne encore, mais se met doucement en marche vers son objectif municipal.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
jm le 17/05/2013 à 20:57

Sauvez Lyon, virez Collomb !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.