La métropole de Lyon discutée au Sénat à partir de ce mercredi

La métropole de Lyon discutée au Sénat à partir de ce mercredi
Photo d'illustration -LyonMag

Le Sénat prépare ce mercredi l'examen du premier volet de la loi sur la décentralisation.

Les parlementaires vont se pencher la question de l'affirmation du rôle des métropoles et notamment celle de Lyon. Le texte prévoit l'absorption par la communauté urbaine de Lyon de l'ensemble des compétentes du département.

La commission des lois avait adopté ce projet de loi le 15 mai dernier, mais 140 amendements avaient été adoptés sur le texte. Car bien que la question de la métropole lyonnaise soit relativement acceptée, le texte fait lui débat. Les sénateurs en discuteront jusqu'au 7 juin.

Le projet de métropole lyonnaise a été initié par Gérard Collomb et Michel Mercier, à l'époque président du conseil général du Rône. Une telle création serait une première en France.
Le Grand Lyon pourrait prendre son autonomie et se voir attribuer toutes les compétences du conseil général sur son territoire. De son côté, le département du Rhône n'aurait donc plus en charge que le Beaujolais et les Monts du Lyonnais.

Parmi les compétences qui devraient être transférées se trouvent celles des domaines économiques, citoyennes et sociales ainsi que celles concernant la petite enfance.
Le métropole européenne devrait voir le jour à l'horizon 2015.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kellia le 23/06/2013 à 15:58

Trop tard projet de loi adopter et effectif le 01/01/2015

Signaler Répondre

avatar
nba le 30/05/2013 à 22:24

Développez .... ?

Signaler Répondre

avatar
lyop le 30/05/2013 à 22:24

et les lyonnais, quand est ce qu'ils sosnt consultés ?

Signaler Répondre

avatar
Fantoche le 30/05/2013 à 16:26

on ne va pas quand même laisser se dessiner notre région par deux humoristes quand même !

d'autant qu'ils n'ont aucune légitimité pour cela

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.