Confluence : la transformation de l'ancien quartier du marché-gare en route

Confluence : la transformation de l'ancien quartier du marché-gare en route
Les bâtiments blancs de ce plan du quartier de Confluence sont ceux de la phase 2 - LyonMag

C'est ce mardi qu'avait lieu l'inauguration de la Maison de la Confluence située dans une ancienne halle du marché de gros, et destinée à faire découvrir et suivre le projet de Lyon Confluence.

Le futur visage de l'esplanade François-Mitterrand - DR
Le futur visage de l'esplanade François-Mitterrand - DR

La transformation de l'ancien marché gare était plus particulièrement à l'honneur comme l'a indiqué Gérard Collomb. "C'est la première fois que nous basculons de ce côté du Cours Charlemagne", a indiqué le maire.

Les travaux dans le quartier devraient débuter dans les prochains mois avec des livraisons qui s'étaleront jusqu'en 2017. A noter que plusieurs halles ont été conservées "pour marier innovation et tradition". L'esplanade François Mitterrand sera également réaménagée avec notamment des arbres. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre de la phase 2 du projet de Lyon Confluence de près de 35 hectares dont la conception est signée Herzog & de Meuron et Michel Desvigne Paysagiste.

L'un des îlots de cette deuxième phase est celui connu sous l'appellation A3 ; il s'étalera sur près de 28 000m2 entre la rue Casimir Périer et l'Hôtel de Région. La halle du marché devrait accueillir dans les prochaines années de l'évènementiel tandis que la halle aux fleurs sera transformée afin de créer deux équipements sportifs.

Ce projet prévoit la construction d'un programme immobilier mixte de 27 300 m², soit 8 bâtiments réunissant 225 logements, des bureaux, des commerces et des services dont une nouvelle crèche inter-entreprises. Deux immeubles de bureaux sont programmés pour un total de 10 000 m². 209 places de stationnement seront créées. Le bâtiment le plus imposant, situé au centre de l'îlot, fera 16 étages.
Gérard Collomb a également indiqué que la construction de la Maison de la Danse dans le 2e arrondissement était prévue pour le prochain mandat.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Courage le 16/10/2013 à 14:48

Aller hop!, encore des appartements a vendre hors de prix afin d'endetter de jeunes couples pour 30 ans et des années de privation de longues vacances hors de LYON.

En fermant un œil, vous pouvez toujours imaginer que vous êtes au bord de la mer en regardant les péniches passées.

Courage, peut être a 75 ans, a la retraite l'appartement sera payé et vous pourrez vous acheter un studio a Nice, a moins que le prix de l'immobilier a LYON s'effondre.

Signaler Répondre

avatar
Unlyonnais le 15/10/2013 à 22:18
Manu a écrit le 15/10/2013 à 15h30

Mon cher Cumulus Plancus,

Héhé, c'est de bonne guerre et n'importe quel élu ferait cela à la place de Collomb.
Qu'est ce qu'il faudrait faire à la place ? Se taire ? Interdire toute communication 6 mois avant les élections ? Baillonner le maire en place ?...et pendant ce temps laisser communiquer les autres prétendants ?

Pffff, faudrait peut être revenir aux (tristes ?) réalités communicantes de notre monde cher Monsieur ou bien déménager en plein Océanie...

A @Manu et ces copains,

Bienvenue à Confluence les Minguettes et son seul chemin de traverse qu'est le cours Charlemagne.
Qu'est-ce que ça va être dans 15 ans quand il y aura 15 mille habitants de plus.

Pauvres habitants de derrière les Voûtes !!

Signaler Répondre

avatar
dach le 15/10/2013 à 20:56

Pourquoi déplacer les équipements les salariés qui sont nombreux à ne pas vivre à la Confluence verront leur temps de trajet rallongé pour se rendre à leur travail.

Signaler Répondre

avatar
epidémie le 15/10/2013 à 19:34

Donc toujours pas de routes ni de parking.

C'est un beau projet qu'on ne saura plus comment détruire dans 30 ans. Complétement enclavé, surpeuplé.

La Part Dieu avec son reseau d'infra largement supérieur à deja du mal à respirer mais là c'est la totale.

Manifestement la verrue de Perrache est redevenue contagieuse.

Signaler Répondre

avatar
mmm le 15/10/2013 à 18:09
Cumulus Plancus a écrit le 15/10/2013 à 15h45

Certes mais il ne serait pas déplacer de communiquer dans le respect de la vérité, avec élégance et sans mépris pour la réalité... Utopie quand tu nous tiens.

Et en quoi la com sur confluence est un mensonge, avec mépris (d'ailleurs qui est méprisé quand on parle d'un projet) alors là.
Et puis le "sans mépris pour la réalité" ca veut rien dire.
Encore un blasé de la life qui ferait mieux de déménager au lieu d'habiter Lyon

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 15/10/2013 à 15:45
Manu a écrit le 15/10/2013 à 15h30

Mon cher Cumulus Plancus,

Héhé, c'est de bonne guerre et n'importe quel élu ferait cela à la place de Collomb.
Qu'est ce qu'il faudrait faire à la place ? Se taire ? Interdire toute communication 6 mois avant les élections ? Baillonner le maire en place ?...et pendant ce temps laisser communiquer les autres prétendants ?

Pffff, faudrait peut être revenir aux (tristes ?) réalités communicantes de notre monde cher Monsieur ou bien déménager en plein Océanie...

Certes mais il ne serait pas déplacer de communiquer dans le respect de la vérité, avec élégance et sans mépris pour la réalité... Utopie quand tu nous tiens.

Signaler Répondre

avatar
Manu le 15/10/2013 à 15:30

Mon cher Cumulus Plancus,

Héhé, c'est de bonne guerre et n'importe quel élu ferait cela à la place de Collomb.
Qu'est ce qu'il faudrait faire à la place ? Se taire ? Interdire toute communication 6 mois avant les élections ? Baillonner le maire en place ?...et pendant ce temps laisser communiquer les autres prétendants ?

Pffff, faudrait peut être revenir aux (tristes ?) réalités communicantes de notre monde cher Monsieur ou bien déménager en plein Océanie...

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 15/10/2013 à 15:06

l'odeur de propagande municipale du sénateur socialiste est tellement forte qu'elle tourne la tête et empêche de voir la réalité honnie par le même sénateur socialiste.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.