Mariage UDI-MoDem : Broliquier "perplexe", Geourjon aux anges

Mariage UDI-MoDem : Broliquier "perplexe", Geourjon aux anges
Denis Broliquier - LyonMag

Ce mardi soir, Jean-Louis Borloo et François Bayrou ont scellé leur union en fondant L'Alternative.

Christophe Geourjon - LyonMag
Christophe Geourjon - LyonMag

Une union des forces saluée mais aussi décriée à Lyon. Si Christophe Geourjon, tête de liste UDI pour les prochaines municipales lyonnaises, ne peut que se réjouir de cette annonce, son rival Denis Broliquier est plus "perplexe".

Le maire UDI du 2e arrondissement, qui briguait la place de tête de liste, estime que "ce rapprochement s'effectue à contre temps et dans des conditions défavorables.   Pour qu'il fonctionne, il aurait dû être précédé de deux clarifications majeures : au niveau national : dans l'esprit des Français, François Bayrou est quand même l'homme qui a fait basculer la France à gauche et on en mesure chaque jour les résultats dévastateurs. François Bayrou aurait dû préalablement redéfinir très clairement son positionnement de centre droit pour être en phase avec l'UDI ; au niveau local, le positionnement du Modem méritait aussi un recadrage. Dans des dizaines de villes, l'essentiel des troupes Modem à basculer dans le camp socialiste. C'est exactement le cas à Lyon.  Sans ces clarifications, cette alliance ne peut qu'apparaître de circonstance et électoraliste", explique l'élu lyonnais qui a désormais peur que l'Alternative ne "nourrisse" le Front National.

Tout le contraire de ce que pense Christophe Geourjon qui est persuadé que le néo-parti "est une chance pour notre pays, une chance pour proposer un projet pragmatique, ouvert, écologique, social, résolument européen (...) qui offre une réelle alternative pour faire baisser l'extrême-droite".

Les deux hommes partageaient déjà plusieurs points de désaccord. Avec ce virage inattendu de Borloo, l'avenir de Denis Broliquier à l'UDI s'inscrit en pointillés. S'il veut se rapprocher de Michel Havard, le candidat UMP aux municipales, c'est la porte de sortie idéale qui s'offre à lui.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GMV le 16/11/2013 à 20:45

"Bayrou est quand même l'homme qui a fait basculer la France à gauche". N'importe quoi ... il a choisi celui dont les idées étaient les + proches de celle des centristes. et la campagne de l'UMP ne lui a pas donné tord, ni les sorties incontrolées du duo Fillon-Copé.

Signaler Répondre

avatar
centrillon le 06/11/2013 à 10:43

L'Alternative ça fait boite échangiste !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Jambon le 06/11/2013 à 00:01

comme d'hab, Broliquier déborde d'enthousiasme...

Signaler Répondre

avatar
Ex Millon le 05/11/2013 à 23:21

Broliquier est comme D habitude à côté de la plaque

Signaler Répondre

avatar
udeefe le 05/11/2013 à 22:09

1% pas plus

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.