Lyon : une manifestation pour le droit à l'avortement ce samedi

Lyon : une manifestation pour le droit à l'avortement ce samedi
DR

Plusieurs associations, collectifs et partis politiques appellent à se rassembler samedi après-midi à partir de 14h30 place des Terreaux.

Les manifestants entendent dénoncer le projet de loi du gouvernement espagnol qui restreint le droit à l'avortement l'autorisant uniquement dans le cadre de trois situations : un danger psychologique ou physique encouru par la femme, un viol avec dépôt de plainte au préalable et enfin une malformation fœtale mettant en danger la santé de la mère ou du bébé.
Des rassemblements auront lieu dans une trentaine de villes françaises mais aussi en Espagne.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sioux le 03/02/2014 à 13:33
ventral a écrit le 02/02/2014 à 10h16

Connais tu seulement le parachutisme ?

Moi je n'ai jamais sauté en parachute mais il me semble tout de même que sauter en parachute, SANS parachute, on s'écrase non ???

A moins que l'on ai inventé un nouveau moyen, une nouvelle technologie passée inaperçue.

Je ne comprends pas le sens de cette question.

Par exemple, je sais que, dans l'espace, si on enlève le casque, on meurt. Pourtant, je ne suis jamais allé dans l'espace.
Ca ne viendrait à l'idée de personne de me demander si je connais l'espace...

La perplexité m'envahit.

Signaler Répondre

avatar
Ecoeurée le 03/02/2014 à 12:53
Babeth a écrit le 01/02/2014 à 17h25

Il vous faudrait commencer par apprendre la différence entre fœtus et enfants.
Puis faire le decompte du nombre de femmes qui meurent des suites d'IVG clandestin dans les pays ou celui ci est interdit avant de parler d'assassinat.

Quand a croire que vous êtes majoritaire vous vous trompez fortement pour preuve la désapprobation de votre marche pour la vie qui a eu lieu il y a 2 semaines.

Et même si ce n'était pas le cas et même si demain vous étiez des millions....sachez que ce n'est pas parce que des millions de personnes fond une connerie...... que ce n'en est pas une pour autant.

Le respect de la vie ? quand celle-ci n'est pas voulue, quand celle-ci en subira les conséquences toute sa vie !!!! Comment penser de telles choses en 2014, ça me dépasse !!!! Chaque femme doit pouvoir faire le choix d'avoir ou de ne pas avoir d'enfant sans être jugés par des personnes de ton espèce !!!
De telles paroles me dégoûtent !!

Signaler Répondre

avatar
ventral le 02/02/2014 à 10:16
bête et méchante a écrit le 01/02/2014 à 14h22

Un moyen de contraception????

75% des IVG sont justement liés à des accidents de contraception.

Quand on ne connait pas un sujet on fait comme le saut sans parachute...

On s'écrase

Connais tu seulement le parachutisme ?

Signaler Répondre

avatar
Babeth le 01/02/2014 à 17:25
Edgar a écrit le 01/02/2014 à 17h04

Les partisans de la culture de mort ne représentent plus personne.

Le respect de la vie gagne du terrain dans le monde entier et cela les dérange.

Il seront 60 à défendre le droit du tuer les enfants dans le ventre de leur maman.

Demain, nous seront 40 ou 50 000 à défendre l'accueil de la vie.

Il vous faudrait commencer par apprendre la différence entre fœtus et enfants.
Puis faire le decompte du nombre de femmes qui meurent des suites d'IVG clandestin dans les pays ou celui ci est interdit avant de parler d'assassinat.

Quand a croire que vous êtes majoritaire vous vous trompez fortement pour preuve la désapprobation de votre marche pour la vie qui a eu lieu il y a 2 semaines.

Et même si ce n'était pas le cas et même si demain vous étiez des millions....sachez que ce n'est pas parce que des millions de personnes fond une connerie...... que ce n'en est pas une pour autant.

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 01/02/2014 à 17:04

Les partisans de la culture de mort ne représentent plus personne.

Le respect de la vie gagne du terrain dans le monde entier et cela les dérange.

Il seront 60 à défendre le droit du tuer les enfants dans le ventre de leur maman.

Demain, nous seront 40 ou 50 000 à défendre l'accueil de la vie.

Signaler Répondre

avatar
Pierre-Hubert le 01/02/2014 à 16:04

Je vais tout à fait dans le sens de Bernadette quand elle dit que l' IVG doit être le dernier recours et m'étonne toujours de la haine dégagée par les partisans de la gauche et de ses lois absurdes ne visant qu'à distraire le peuple des graves menaces qui pèsent sur notre pays et qu'ils ne peuvent résoudre.

Signaler Répondre

avatar
Ginette le 01/02/2014 à 14:23

Les femmes doivent avoir le choix. Leur corps leur appartient et les sombres personnes qui agissent en France ou en Espagne contre ce droit veulent revenir au moyen-age. L'époque où l'avortement était illégal était effroyable pour les jeunes filles, merci à tous ceux qui se lèvent contre l'obscurantisme qui reprend corps en ce moment !

Signaler Répondre

avatar
bête et méchante le 01/02/2014 à 14:22

Un moyen de contraception????

75% des IVG sont justement liés à des accidents de contraception.

Quand on ne connait pas un sujet on fait comme le saut sans parachute...

On s'écrase

Signaler Répondre

avatar
Bernadette le 01/02/2014 à 12:04

L'avortement doit être réservé aux cas les plus graves de désespérance mais en aucun cas ne doit être un moyen de contraception.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.