Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Coup d'envoi de la rencontre à 15h - LyonMag

LOU Rugby : “ne surtout pas passer à côté” face à Béziers

Coup d'envoi de la rencontre à 15h - LyonMag

"Gagner à Pau ça n'arrive pas tous les jours" ! Franck Romanet l'a souligné en conférence de presse vendredi.

Avant la réception de Béziers dimanche à 15h au Matmut Stadium, la victoire du LOU au Hameau est à ranger du côté des grosses performances. Ce match devait permettre aux joueurs de Tim Lane d'aborder le sprint final dans les meilleures conditions. "On l'a un peu joué comme une demi-finale, on savait qu'il fallait que ça passe, ajoute le talonneur Jean-Philippe Bonrepaux. C'est un concurrent direct et ça leur a mis un petit "pet" derrière la tête, mais on va continuer à travailler car on est très loin d'être arrivés".

Obligation de rester concentrés et d'enchainer dès dimanche face à Béziers. Malgré la défaite du match aller, Jean-Philippe Bonrepaux exclut l'idée d'une revanche : "Ils ont eu des arrivées, des départs, comme nous ils ont évolué dans leur jeu, on ne peut pas comparer les deux matchs". Pas question non plus de trop s'attarder sur les statistiques et le classement, tant le passé plaide pour l'humilité et la prudence. "Contre les équipes moins bien classées, on voit ce que ça donne, glisse le talonneur lyonnais. A Bourg-en-Bresse, on marque à la dernière seconde". Malgré tout, impossible de ne pas se projeter en regardant le programme de cette 20e journée qui verra La Rochelle (3e) recevoir Pau (4e) et Agen (2e) rendre visite à Narbonne (5e). L'occasion de creuser l'écart est trop belle pour la laisser passer. Tellement belle qu'elle en devient dangereuse.
 
Invaincu à domicile alors que Béziers ne s'est jamais imposé en déplacement, le LOU garde donc les pieds sur terre. D'autant plus que ces derniers temps, l'équipe s'est souvent montrée timorée au moment de plier les matchs. "Il faut qu'on s'applique pour ne pas du tout laisser espérer nos adversaires, insiste Franck Romanet. Qu'on arrive à garder notre lucidité, à faire les bons choix aux bons moments et gérer quand on a des temps plus calmes". Et d'ajouter que ce dimanche "il ne faut surtout pas passer à côté".

La petite zone de turbulence traversée entre décembre et janvier semble déjà bien loin. A la faveur d'une belle victoire à Pau et, peut-être, d'un petit recadrage de la part de Tim Lane, à en croire Jean-Philippe Bonrepaux : "on s'est suffisamment fait taper sur les doigts après le match d'Albi pour être désormais assez grand et comprendre". Comprendre que la victoire est impérative et que le bonus est souhaité.



Tags : lou rugby | Béziers | pro D2 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.