Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb - LyonMag

Municipales à Lyon : Gérard Collomb veut l’excellence pour la ville d’ici 2020

Gérard Collomb - LyonMag

Au placard les strapontins, les ballons de baudruche et les chansons de kermesse du Cinéma Pathé Vaise.

C’est dans le cadre beaucoup plus sobre de l’Hotel Mercure Saxe Lafayette que Gérard Collomb a présenté, ce jeudi soir, son programme pour les élections municipales. Fini les odeurs de pop-corn, cette fois ça sentait l’ambition et l’expérience.

Devant une salle comble de journalistes et de colistiers, le maire sortant ne s’est pas embarrassé de détails ni de guéguerre de campagne. Pas franchement nécessaire lorsque la conférence vise à présenter un "projet pour Lyon" dont la version intégrale facture 400 pages.
Les rétroviseurs –presque- repliés, l’édile a donc -presque- mis de côté son bilan pour regarder droit devant. Loin devant même puisqu’à chaque fois qu’il pointait du doigt les images du rétroprojecteur illustrant ses propos, il visait l’horizon 2020. Ce que Gérard Collomb souhaite pour Lyon, c’est l’excellence et la reconnaissance. Il l’a rappelé dans une intervention fil rouge sur laquelle sont venues se greffer les prises de paroles de ceux qui l’entouraient. Georges Képénékian pour la Culture, Anne Brugnera pour la Jeunesse ou encore David Kimelfeld sur l’Ecologie.

Parmi ses priorités, Gérard Collomb a insisté sur l’intermodalité. Pas d’annonce phare forcément puisqu’il avait déjà évoqué son projet de métro E pour desservir le 5e arrondissement. En supplément donc, le bouclage du périphérique, le prolongement du T1 jusqu’aux Hôpitaux Est ou encore celui du métro B jusqu’aux Hôpitaux Sud. "Nous allons aussi lancer les trois "1000", a promis le candidat. Mille vélos, mille kilomètres de pistes cyclables et mille véhicules Bluely supplémentaires".
 
Pour faire de Lyon un "modèle de ville intelligente qui fera référence en Europe en 2020", Gérard Collomb souhaite mettre l’accent sur le numérique, les nouvelles technologies ou encore la robotique. Son objectif : "conforter un modèle lyonnais devenu référence au plan national". Un rayonnement qui devra aussi se décliner dans le domaine de la solidarité. Le candidat prévoit ainsi 1700 logements sociaux et 1000 logements étudiants par an. Pour les très jeunes ce seront 1000 places en crèche supplémentaires d’ici 2020 et pour les personnes âgées, un vaste plan d’autonomie et d’accompagnement qui leur permettra de demeurer le plus longtemps possible chez eux.

Elu cette semaine 2e meilleur maire de France par L’Express, Gérard Collomb en a profité pour glisser une petite précision sur ce classement. Sur le versant "Sécurité" plus particulièrement, où il s’est classé dernier. "L’étude se base sur l’agglomération et non sur la seule ville de Lyon, a-t-il rectifié. Ici, les chiffres sont clairs, l’insécurité a baissé de 20%". Pour conserver cette bonne dynamique, il envisage de réorganiser la police, de créer des brigades à cheval sur les Berges du Rhône et d’accentuer la vidéosurveillance en passant de 400 à 600 caméras d’ici la fin du prochain mandat.

Après avoir rappelé les grandes lignes de son "plan chlorophylle" largement évoqué dimanche du côté de Vaise, le maire sortant a soigné sa conclusion en détaillant, images de synthèse à l’appui, "les dix projets qui vont changer la ville". Ville-jardin de la Confluence, embellissement de la presqu’île à travers la réalisation des Terrasses, la rénovation de la Place des Terreaux ou la transformation de la Gare de Perrache mais également reconfiguration de la gare Part-Dieu ou requalification de plusieurs zones dans le 8e et le 3e arrondissement, Gérard Collomb a dessiné le Lyon de demain.

Il aura finalement fallu attendre les ultimes minutes pour que le nom de son principal adversaire s’immisce dans les couloirs de l’Hôtel. Les ultimes secondes même, et une question sur les taux d’imposition, sujet d’opposition avéré entre l’édile et Michel Havard. "De l’augmentation des impôts dépend l’investissement, s’est défendu Gérard Collomb. Tous ceux qui vous promettent des métros et qui ne veulent pas augmenter les impôts, moi, je m’en méfierais".
Ce n’est pas encore la fièvre mais en quelques secondes, le mercure était monté d’un cran.



Tags : municipales lyon | collomb |

Commentaires 11

Déposé le 28/02/2014 à 22h08   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par confit Citer

Place au jeune..... on ne passe pas à une économie numérique avec du personnel qui a commence dans les années 70

Déposé le 28/02/2014 à 14h56  
Par COLON TUTEBARRE Citer

Gérard Tutebarre a écrit le 28/02/2014 à 09h49

A L' ATTENTION DE MICHEL BOBARD, dit le détracteur phobique, mais aussi à celle des SOCIALISTES de tous poil y compris ceux de "tous à poil", celle des supporters acharnés ou décharnés de la candidature de Gégé, celle des hommes d'affaires réunis en cercles, pour tourner en rond sans jamais êtres carrés, celle des Lyonnais ignorants ou bisounours qui ne se rappellent plus qu'avant d'être maire de Lyon Gérard Collomb est d'abord SOCIALISTE et pas n'importe lequel puisqu'il est sénateur SOCIALISTE, à tous ceux-ci et aux autres que ça indisposera:
JE SUIS HEUREUX DE LEUR FAIRE PART DE LA NAISSANCE DE GERARD TUTEBARRE. LE BEBE SE PORTE BIEN ET VA TRES VITE PARLER.

A bientôt..

il est tout mignon ce bébé TUTEBARE

veux tu que j'en sois la marraine ?

Déposé le 28/02/2014 à 14h36  
Par cela va sans dire Citer

CQFD a écrit le 28/02/2014 à 14h13

S'il veut l'excellence pour Lyon, il n'a qu'à laisser sa place.

on ne peut mieux le dire !

drôle qu'il n'est pas compris tout seul ce pôôvre baronnet

Déposé le 28/02/2014 à 14h13  
Par CQFD Citer

S'il veut l'excellence pour Lyon, il n'a qu'à laisser sa place.

Déposé le 28/02/2014 à 13h42  
Par impôts Citer

Programme sans ambition et surtout pas chiffré.
Il ne parle pas des hausses d'impôts, c'est vrai que pour cela il est excellent!

Déposé le 28/02/2014 à 11h25  
Par DICKS Citer

Il faudrait déjà enlever les tagues qui pullulent dans cette ville de LYON, ça fait dégueulasse.

Beaucoup de grande ville Europeenne, on des services qui tous les matin enlèvent systématiquement tous les tagues, ça décourage tous les tagueurs au bout d'un ans, garantie.

Déposé le 28/02/2014 à 09h49  
Par Gérard Tutebarre Citer

A L' ATTENTION DE MICHEL BOBARD, dit le détracteur phobique, mais aussi à celle des SOCIALISTES de tous poil y compris ceux de "tous à poil", celle des supporters acharnés ou décharnés de la candidature de Gégé, celle des hommes d'affaires réunis en cercles, pour tourner en rond sans jamais êtres carrés, celle des Lyonnais ignorants ou bisounours qui ne se rappellent plus qu'avant d'être maire de Lyon Gérard Collomb est d'abord SOCIALISTE et pas n'importe lequel puisqu'il est sénateur SOCIALISTE, à tous ceux-ci et aux autres que ça indisposera:
JE SUIS HEUREUX DE LEUR FAIRE PART DE LA NAISSANCE DE GERARD TUTEBARRE. LE BEBE SE PORTE BIEN ET VA TRES VITE PARLER.

A bientôt..

Déposé le 27/02/2014 à 23h53  
Par eilage Citer

Est ce que son programme c'est de boucler le périphérique et de déclasser l'autoroute ???

Déposé le 27/02/2014 à 23h41  
Par gfui Citer

Collomb Maire pendant 50 ans.Non c'est une plaisanterie, dans 3 semaines, c'est la retraite

Déposé le 27/02/2014 à 23h10  
Par Basse1 Citer

Et bien, voilà, on y ai

Donc dans le programme : rien, on continu mais quoi

Et on le chiffre : non

Et je suis dernier en insécurité : non enfin, tout est juste sur l'évaluation sauf quant je suis mal classé, là, c'est le grand Lyon dont je suis président mais schutt
Je suis pas bon en développement durable mais schutt je n'en parle pas...

Il continu donc à nous prendre pour des ânes, tant que ça marche.

Encore une fois, Collombsss, c'est Kaa, le serpent du livre de la jungle "ai confiance, crois en moi" et après, je t'etranglerai. Tient, il n'explique pas la hausse des impôts qu'il a prévu, mais schutt

Déposé le 27/02/2014 à 22h19  
Par ZzzzZZzzz Citer

Rien de nouveau, tous les gros trucs étaient déjà dans les tuyaux et annoncé l'an dernier pratiquement. Les services municipaux ont bien bossé !

Le reste c'est souvent du gadget poudre aux yeux, on voit pas bien les priorités derrière les formules creuses...

Ca annonce un mandat encore plus planplan que le dernier qui était pas très folichon...

Le gros problème de la gestion du type Collomb (ou Juppé à Bordeaux) c'est les liens opaques avec les gros groupes privés qui se goinfrent sur des partenariats publics privés aux contrats léonins monstrueux.

Les belles annonces ça se facture en monnaie sonnante et trébuchante dans l'opacité complète.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.